Catégorie:Terres du Chaos

De La Bibliothèque Impériale
«La tempête a entraîné notre flotte très loin vers le nord et de nombreux navires ont été disloqués sur des récifs escarpés. Après avoir tenté de faire le point sur notre situation - près de cent hommes perdus dans les eaux grises - le capitaine Melagari a essayé de calculer notre position sur ses cartes et nous a dit qu’il n’y avait rien à cet endroit, juste un blanc. Nous étions perdus le long de la côte des Désolations du Chaos et nous n’avions pas d’autre choix que de jeter l’ancre pour réparer les avaries. Un mois plus tard, il ne restait plus de notre expédition que frère Pfieffer, un jeune prêtre de Sigmar, et moi-même. Lorsque nous avons atteint la «sécurité» des remparts de Praag, les Kossars l’ont percé de coups de lance et l’ont brûlé parce que ses mutations étaient devenues trop visibles pour qu’il puisse les dissimuler plus longtemps. Je prie pour que les miennes restent indécelables jusqu’à ce que je puisse quitter cet endroit maudit.»
- Extrait du journal de Janko Bernstorff, Marchand


Au delà du Kislev, de la Mer des Griffes et de la Norsca, les choses deviennent considérablement plus mauvaise pour les voyageurs et aller se perdre dans ces étendues nordiques est une façon simple et rapide de trouver la mort et la damnation. La morne et sombre toundra s'étend aussi loin que l'œil porte, parfois garnie d'une chaine de montagnes déchiquetées ou de silhouettes d'arbres morts noueux. Des créatures du cauchemar errent sans but, librement et les tribus sauvages de Maraudeurs luttent sans fin pour le plaisir des Dieux Sombres.