Kurnous

De La Bibliothèque Impériale
Kurnous, le Seigneur de la Forêt et des Bêtes
Kurnous est le Seigneur de la Forêt et des Bêtes, l'esprit de la nature sauvage, inaltéré et indompté. Il est l'époux d'Isha, et le chasseur ultime. Partout ou il se rend, il est accompagné par une meute de chiens de chasse, et lorsqu'il sonne de son cor, tous les serviteurs de sa Grande Chasse lui emboîtent le pas en hurlant d'excitation. Considéré par certains théologiens humains comme une représentation de Taal, le dieu de la nature et des lieux sauvages du Vieux Monde, Kurnous est une des principales divinités du panthéon Elfique, surtout pour les Elfes Sylvains car il est le maître des animaux des forêts, au sein desquelles ce peuple vit. Il est le patron des Apprivoiseurs, et il est vénéré par certains Éclaireurs et Chasseurs Elfes.

Tous les Elfes vénèrent Kurnous, car il veille sur eux depuis ses domaines reculés. Les régions d'Avelorn, d'Ellyrion et de Chrace sont considéré comme les domaines favoris de Kurnous en Ulthuan, car leurs plaines et leurs forêts abritent de nombreux animaux et sont le paradis des chasseurs. Les Hauts Elfes de ces régions adorent Kurnous comme leur Dieu principal, car c'est lui qui veille sur eux lorsqu'ils parcourent la nature. Il demande en échange qu'aucun d'eux ne tue un animal pour le plaisir mais uniquement pour se sustenter, et qu'ils n'abattent que les bêtes dangereuses et incontrôlables. Offenser Kurnous est risqué, car cela provoque immanquablement une vengeance rapide et impitoyable de sa part. Ceux qui transgressent ses lois évitent les lieux sauvages, car ils ont peu de chance d’en réchapper. Les survivants reviennent blancs de peur et traumatisés à vie par ce qu'ils y ont enduré.

Parfois, le vent charrie l'écho du cor de chasse de Kurnous. C'est un bon présage si on l'entend à l'aube, mais s'il résonne au crépuscule, c'est alors un avertissement destiné aux chasseurs, qui doivent se préparer à affronter des proies qui marchent sur deux jambes…

Symbole

Kurnous est généralement représenté sous la forme d'un être composite de plus de trois mètres de haut, avec un corps d'Elfe et la tête et les jambes d'un cerf. On dit aussi qu'il peut prendre l'aspect de n'importe quelle créature de la forêt à volonté. Son symbole est une tête de cerf doté de grand bois avec une Triskèle en son centre.

Temples

L'ensemble des forêts est le temple de Kurnous, quel que soit l'endroit où vont ses bêtes, il y est présent. Certains lieux ont cependant une importance plus particulière pour son culte, reconnaissables uniquement par ceux qui l'adorent : certaines clairières naturelles recèlent des rochers, des arbres, ou un autel d'os et de ronces où les fervents du Dieu peuvent célébrer leurs rites, loin du regard des Elfes plus civilisés. Un Elfe Sylvain reconnaîtra automatiquement ces lieux, mais les représentants des autres races en sont incapables. Les Elfes tenteront presque toujours d'éloigner les autres races de ces terres sacrées.

Jours Sacrés

Kurnous possède deux grands jours sacrés : le milieu du printemps, lorsque la nourriture devient abondante et que les animaux mettent bas, et le milieu de l'automne, lorsque toutes les espèces doivent se préparer pour la venue de l'hiver. Les dates de ces fêtes ne sont pas fixes dans le Calendrier Impérial ; elles sont calculées à partir de différents signes naturels selon une méthode établie par la tradition Elfique et elles peuvent varier d'une année à une autre.

Sources

  • Warhammer JDR supplément "Le Premier Compagnon"
  • Livre d'Armée des Hauts Elfes, V7
  • Livre d'Armée des Hauts Elfes, V8