Catégorie:Panthéon Eltharin

De La Bibliothèque Impériale
«Les Elfes ne prient personne, si ce n’est eux-mêmes. Ces grands seigneurs, du haut de leur puissance et de leur beauté, se considèrent probablement eux-mêmes comme des Dieux.»
-Albert Heinz, docker mécontent


Demandez à la plupart des hommes de vous parler des Dieux des Elfes, et s’ils sont capables de vous raconter les histoires échevelées qu’ils ont entendues, leurs récits ne reposeront pas bien souvent sur des faits avérés. En effet, la religion Elfique est pleine de mystère, tout comme la race des Elfes. Ils adorent un panthéon de Dieux, tout comme les Nains et les hommes, mais il n’est nullement reconnaissable par les autres races.

Les Elfes vénèrent leur propre panthéon, comme ils l’ont toujours fait depuis des temps immémoriaux. Leurs Divinités sont réparties au sein du Cadai, le Panthéon des Cieux, et le Cytharai, le Panthéon de l'Outre-Monde. Ils possèdent un cycle mythique extrêmement riche, tellement imbriqué dans leur société qu’il a façonné jusqu’à leur langage. La culture Elfique est imprégnée de mysticisme et de magie, à tel point que les prêtres sont inconnus chez les Elfes, car ils pensent que leurs Dieux les entourent et font partie d’eux. Ils honorent leurs Dieux et tiennent les cérémonies appropriées mais ne ressentent pas le besoin d’élaborer une structure formelle pour communiquer avec eux. En effet, un Elfe considère chacun de ses actes, chacune de ses pensées comme étant plus ou moins mystique. Par conséquent, tout ce qu’ils font est d’une manière ou d’une autre lié aux Dieux, et chaque geste est une prière à part entière. En vérité, chaque Elfe est en communion personnelle avec les Dieux. On ne sait pas vraiment comment les Elfes vénèrent leurs Dieux ni quels rituels et cérémonies ils peuvent bien entreprendre. Certains supposent qu’étant donné qu’ils vivent très longtemps, le regard qu’ils portent sur ces entités est forcément différent de celui des humains et des membres des autres races éphémères. Quelques-uns vont jusqu’à murmurer que les Elfes sont peut-être eux-mêmes des Dieux !

Les Elfes ont également une affinité avec la Magie bien plus évoluée que celle des autres races et ils réalisent donc que tous les arts magiques prennent naissance dans l’Aethyr. De ce fait, les magiciens Elfes ont tendance à avoir une approche plus mystique que celle de leurs équivalents humains qui considèrent souvent la magie occulte comme une prouesse scientifique. Ce n’est pas une coïncidence si le cœur de la magie Elfe, la Tour Blanche de Hœth, sur l’île lointaine d’Ulthuan, est placée sous le patronage du Dieu de la Sagesse.

Aucun homme ne pourrait prétendre comprendre la foi des Elfes, même si nombre de Dieux Elfiques sont très similaires à ceux du panthéon humain. Les théologiens humains tendent à penser que les Elfes ne croient pas aux Dieux ou que ceux qu’ils adorent ne sont que des aspects différents du panthéon humain. Bien sûr, les Elfes pensent l’inverse, affirmant que les Dieux humains ne sont que des reflets déformés du panthéon Elfique. Il est fort probable que la vérité soit à mi-chemin. En raison de cette incompréhension, rares sont les humains qui adorent les Dieux des Elfes. La culture des Elfes est trop différente pour être appréhendée, leur foi trop curieuse et impénétrable.

Les Elfes qui vivent au sein de l’Empire adorent leurs Dieux de la même façon que n’importe où ailleurs, car ils n’ont pas de religion formalisée et pratiquent leur culte de manière personnelle et intime. Dans certaines des grandes cités fréquentées par les Elfes, et en particulier à Marienburg, on peut trouver de petits oratoires dédiés à leurs Dieux.

Les Elfes Noirs, de leur coté, vénèrent plutôt les Dieux du Cytharai, avec Khaine y ayant une place prééminente. Puisqu'ils ont depuis longtemps abandonné les Dieux du Cadai, les Druchii ont bâti leur société autour de la célébration de la nature meurtrière du Dieu du Meurtre.

Bien que les Elfes Sylvains vénèrent la totalité du panthéon, ils adorent Kurnous, Dieu de la Chasse et Père des Elfes, et Isha, Déesse de la Fertilité et Mère des Elfes, plus que tout autre. Au sein de la société des Elfes Sylvains, ces Dieux ont un statut supérieur, peut-être en raison de la présence de leur roi et de leur reine (Orion et Ariel) qui passent pour leurs avatars. Hormis cela, ils font peu de distinction entre entre les Dieux des Cieux et ceux de l'Outre-Monde. Ils les prient selon leurs inclinaison du moment et peuvent adopter la sauvagerie de Khaine aussi volontiers que la compassion de Lileath.


Divinités du Cadai

  • Asuryan le Créateur, le Père des Dieux. Il est le plus ancien et le plus puissant des Dieux Elfes. On dit qu’il est l’ancêtre de tout ce qui vit.
  • Isha, Déesse de la Fertilité. Isha est honorée en tant que mère de la race elfique et protectrice du monde naturel.
  • Kurnous, le Chasseur, Dieu de la Nature. Bien qu’il soit le père de la race elfique, il est moins honoré qu’Isha à Ulthuan de nos jours. Mais par ailleurs, il reste l’un des Dieux les plus importants des Elfes Sylvains. C’est lui qui conduit la Grande Chasse, l'un des fêtes religieuses les plus importante des Elfes.
  • Hœth, Dieu de la Connaissance, de l'Étude et de la Sagesse. C’est le saint patron des Mages Elfes et de tous les érudits parmi les Elfes.
  • Lileath, la Vierge, Déesse de la Lune, des Rêves et de la Chance. Elle est vénérée en même temps qu’Isha et Morai-Heg. C’est la sainte patronne des prophètes, des devins et des mages.
  • Lœc, le Danseur des Ombres. Dieu de la Tromperie, de la Musique et des Réjouissance, c'est le patron des Danseurs de Guerre Elfes Sylvains
  • Vaul, le Grand Artisan. Vaul fut vaincu par Khaine pendant la Guerre des Cieux et, en conséquence, il fut estropié puis lié à son enclume. C’est lui qui a forgé les plus puissants artefacts de la race Elfique, y compris la redoutable Épée de Khaine.
  • Ladrielle, la Dame des Brumes. la protectrice des secrets et des voyageurs perdus dans les étendues sauvages ou sur les océans.

Divinités du Cytharai

  • Khaela Mensha Khaine, Dieu de la Guerre et du Meurtre. Le «Dieu aux Mains Sanglantes» est à la fois une bénédiction et une malédiction. Selon la légende, c’est lui qui a emprisonné et torturé Isha et Kurnous, mais il a aussi combattu le Dieu du Chaos Slaanesh. Le pouvoir de Khaine se paye toujours. Les Elfes Noirs de Naggaroth ont élevé Khaine à la dignité de Dieu tutélaire et lui offrent de sanglants sacrifices.
  • Hekarti, la Maîtresse de la Magie, Déesse des conjuration et de la Magie Noire, sœur jumelle d' Arathi.
  • Anath Raema, la Chasseresse Sauvage, sœur de Khaine et Déesse de la Chasse Sauvage.
  • Ellinill, le Seigneur de la Destruction.
  • Ereth Khial, la Reine Pâle, Déesse Suprême du Monde du Dessous.
  • Eldrazor, le Seigneur des Lames.
  • Atharti, la Dame du Désir, Déesse du plaisir et de la séduction.
  • Nethu, Gardien de la Dernière Porte.
  • Moraig-Heg la Ridée, Déesse de la Destinée. On dit qu’elle conserve le destin des mortels dans une bourse de peau ornée de runes.
  • Ereth Khial, la Reine Pâle, Déesse Suprême du Monde du Dessous.
  • Mathlann, le Seigneur des Profondeurs. C’est le Dieu Elfe de la mer, saint patron des marins, des explorateurs et des Corsaires.
  • Addaioth, Messager de la Colère et du Feu.
  • Drakira, la Reine de la Vengeance


Divinités Mineures

  • Adamnan-na-Brionha, Seigneur de la Danse
  • Amex, Dieu(déesse) de la joie et de l'opulence
  • Meneloth, Dieu du Plaisir
  • Sarriel, Dieu des Rêves
  • Torothal, Déesse de la Pluie et des Rivières


Sources

  • Warhammer JdR - Le Livre de Règles
  • Warhammer JdR - Le Tome de la Rédemption

Pages dans la catégorie « Panthéon Eltharin »

Cette catégorie contient 21 pages, dont les 21 ci-dessous.