Reiner Starke

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 23 août 2017 à 17:49 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

On sait vraiment très peu de choses sur le Magister Patriarche Starke de l'Ordre des Ombres et l'on n'est même pas sûr de la fiabilité des informations. On dit qu'il s'agit d'un homme très sérieux, plutôt grand et maigre, aux cheveux gris et à la barbe argentée, taillée court. Il n'est pas facile de lui donner un âge, car il apparaît parfois comme un vieillard cacochyme et d'autres fois sous les traits d'un homme en bonne santé approchant la quarantaine. Ses yeux sont en revanche toujours perçants et gris comme un ciel d'orage.

Personne ne peut soutenir son regard particulièrement perçant, il faut avoir une volonté de fer pour ne pas baisser les yeux devant lui. On dit aussi que, quand il en a l'humeur, il peut afficher un sourire engageant et qu'une étincelle vient illuminer son regard, mais malgré sa présence imposante, Starke a la réputation d'un grand professeur de magie, que ses apprentis respectent comme nul autre. Il fait également partie du Triumvirat, un trio d'Illusionnistes de renom dirigeant le Collège Impérial d’Illusionnisme.

Starke se montre sans pitié quand il traite avec ceux considéré comme des ennemis de l'Empire et cautionnera à peu près tous les moyens susceptibles selon lui de protéger sa patrie. Dans les régions plus reculées, il est parfois pris à tort pour un Répurgateur ou un Thaumaturge. S'il se trouve dans un village ou un domaine dont les habitants ne lui paraissent pas suffisamment dévoués à Sigmar (la foi représentant d'après lui le facteur d'unité le plus important de l'Empire), il n'hésitera pas à prendre les mesures qui s'imposent pour les ramener vers la piété, par l'intimidation, le sermon et bien entendu, la Magie. Ainsi, quand il accompagne la Compagnie Théâtrale Pandémonium Kleuger & Starke (un carnaval itinérant qu'il co-dirige avec son collègue du Triumvirat, Johannes Kleuger), ses illusions sont assez terrifiantes : des visions de démons et d’hommes-bêtes, conçues pour que le public éprouve une peur justifiée du Chaos. Un de ses effets préférés, à la fin de la pièce "Corruption, la Tragédie des Démons Intérieurs", est conçu de telle sorte que tous les spectateurs paraissent et ont l’impression d’avoir été transformés en Enfant du Chaos - les gens sentent des tentacules jaillir de leur corps, des membres supplémentaires apparaître, leur visage se transformer en obscène parodie de l’humanité. Reiner maintient l’illusion pendant trente bonnes secondes, puis un des autres Illusionnistes évoque une image de Sigmar, qui "guérit" miraculeusement le public affligé. Inutile de dire que lorsque Corruption est jouée dans une ville, la fréquentation des temples augmente sensiblement juste après.

Sources[modifier]

  • Warhammer JdR - Les Royaumes de Sorcellerie V2
  • Warhammer JdR - Les Royaumes de Sorcellerie V1