Adolf Kreyssig

De La Bibliothèque Impériale

Adolf Kreyssig, surnommé dans le Reikland Le chien de Boris, était un politicien impérial du XIIe siècle qui gouverna l'Empire pendant 10 ans alors qu'il était né roturier. Il était sec, avec des yeux bleus perçants et des cheveux blonds coupés court. Il portait des vêtements élégants, quoique simples, et les bagues qui lui couvraient les mains étaient certes de belle facture, mais dépourvues des pierres précieuses si chères aux autres aristocrates réunis. Kreyssig était un paysan, un coupe-jarret de petite extraction qui s’était attiré les faveurs de l'Empereur Boris Hohenbach et était devenu le commandant des Kaiserjaeger. À l’origine, ces derniers n’étaient rien de plus que des bûcherons qui organisaient des parties de chasse pour le monarque et ses invités. Mais sous son autorité, leurs pouvoirs et juridictions s’étaient considérablement accrus. Les Kaiserjaeger étaient devenus la police privée de l'Empereur Boris, la police secrète d’Altdorf, chargé de connaître les vices des nobles et des personnages importants de l'Empire pour que l'Empereur puisse avoir une prise supplémentaire sur eux. Kreyssig participait au Conseil impérial où les aristocrates lui faisaient bien comprendre qu'il n'était pas à sa place, c'est pourquoi il utilisa ses connaissances des vices d'un baron du Middenland pour épouser sa fille. Cependant, son épouse le détestait au point d'essayer de le tuer.

En 1114, lorsque Boris s'isola avec la cours dans le schloss Hohenbach près de Carroburg, il nomma Kreyssig Protecteur de l'Empire, lui laissant le gouvernement. Après la mort de Boris et le début de l'invasion Skaven, Kreyssig profita de ses prérogatives et de la confusion régnante pour ne pas réunir les Comtes Électeurs et ainsi éviter l'élection d'un nouvel Empereur. Lorsque le graf de Middenheim Mandred von Zelt eut vaincu les Skavens, Kreyssig fut contraint de le couronner Empereur dans la Grande Cathédrale se Sigmar à Altdorf. Quelques jours après, l'amant de sa femme, proche comme elle du nouvel Empereur, le tua en duel.

Sources

  • C.L. Werner, La Peste Noire 1 : Hiver Mort, Black Library, 2013
  • C.L. Werner, The Black Plague 2 : Blighted Empire, Black Library, 2013
  • C.L. Werner, The Black Plague 3 : Wolf of Sigmar, Black Library, 2014