Gastromancie

De La Bibliothèque Impériale
Un chaudron utilisé pour la Gastromancie.
Les Bouchers pratiquent la Gastromancie, un ensemble de sorts chamaniques qui leur permettent de faire sentir à leurs ennemis le courroux de La Gueule, ou d’accroître la force des leurs camarades Ogres. Connue des érudits du Vieux Monde sous le nom de Victuailles Chamaniques, Thaumaphagie, Corpomancie ou Sorcellerie Gastrique, la Gastromancie ne ressemble en rien à la Magie pratiquée par les sorciers des autres races, car les Bouchers en appellent directement aux pouvoirs de la Gueule et les canalisent dans un réceptacle au lieu de manipuler les Vents de Magie. La Gastromancie tient donc d’avantage du miracle religieux que de la vrai Magie.

Les Bouchers font usage de rituels impliquant la consommation de la chair de leurs victimes, qui sert de fétiche, afin de catalyser l’énergie de La Gueule. C’est pourquoi les Bouchers ressemblent à des garde-manger ambulants, car ils doivent emmener au combat toutes sorte d’ingrédients, allant du cœur fraîchement arraché aux entrailles faisandées. Lorsqu’il dévore un de ces mets, le Boucher communie avec La Gueule pour canaliser une portion de la faim éternelle de leur terrifiante divinité, et si celle-ci l’estime digne, elle lui confère une fraction de son pouvoir. Invoquer la force sauvage de leur Dieu permet aux Bouchers d’insuffler une vitalité surnaturelle à leurs camarades, de gonfler les muscles des Ogres et de durcir leur peau. La colère d’un Boucher peut également être dirigée sur ses ennemis, en provoquant la fracture de leurs os ou en faisant s’ouvrir le sol pour qu’il les avale tout rond. Mais si La Gueule est insatisfaite, elle fera part de son mécontentement, ravageant le système digestif du Boucher. Elle pourra le dévorer de l’intérieur, ou lui faire émettre de puissantes flatulences qui impressionneraient même Nurgle.

La Gastromancie ne peut être pratiquée que par les Ogres, car nombre de pratiquants d’une magie plus traditionnelle auraient du mal à accepter l’idée de manger les ingrédients de leurs sorts.

  • Attribut de Domaine : Graillon. La Gastromancie regroupe de nombreuses recettes menant invariablement à un résultat désastreux (aussi bien au sens propre qu’au figuré). Les Bouchers mâchonnent de la chair, sucent la moelle des os et gobent de la cervelle pour les aider à lancer leurs sorts et se revigorer (même si, parfois, La Gueule n’est pas de cet avis, et le fait bien comprendre).

Source

  • Livre d’Armée Royaumes Ogres V6