Ymir

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 4 septembre 2017 à 13:25 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
« Vous autres, les maigrichons, vous ne savez pas ce qu’est le courage. Pour devenir un homme, j’ai dû traquer l’insaisissable Ymir et le tuer en combat singulier. Ces créatures mesurent trente mètres de haut et sont couvertes d’une fourrure blanche maculée de pisse. Un simple coup de leurs griffes couperait en deux une centaine de vos geignards de guerriers. Mais moi, moi Horgred le Sanguinaire, j’ai massacré Ymir de mes mains. J’ai arraché son énorme tête de ses épaules et je l’ai rapportée dans mon village en me nourrissant de son sang chaud. Quoi ? Moi, un menteur ? »
- Horgred le Sanguinaire, Berserk Norse

En Norsca, on rapporte qu’il existe d’énormes créatures à fourrure blanche que certaines tribus appellent les Ymirs. On pense qu’ils sont une race issue des Hommes-Bêtes, et ce sont des traqueurs très rusés, des brutes bestiales qui ne chassent que l’humain. À la différence des Hommes-Bêtes, les Ymirs sont généralement solitaires et ne se rencontrent que pour se reproduire. Ils n’ont pas de véritable langage et communiquent par des grognements gutturaux et des grondements. Un Ymir moyen mesure un peu plus de 2,10 mètres et pèse plus de 150 kg. Ils ont le corps entièrement couvert d'une épaisse fourrure blanche et embroussaillée, qui vire au jaunâtre dans la région inférieure du corps. Ils dégagent une odeur très déplaisante, un remugle de lait caillé et de viande pourrie. La plupart des Ymirs ont la fourrure engluée de petits paquets de sang gelé et de parcelles de viande qu’ils arrachent et mangent lorsque la chasse est mauvaise.

Les Nains Norses accréditent ces mythes par leurs propres récits de rencontres avec ces horreurs titanesques, et pour les Norses, ces monstres jouent un rôle important dans les rites de passage que subissent les jeunes hommes quand ils veulent que la tribu les reconnaisse au titre de guerriers. Ces jeunes pleins d’espoir bravent les tempêtes de neige et les vents glaciaux pour pister ces monstres et les affronter. S’ils reviennent avec une tête, ils ont droit à une place spéciale au sein de la tribu. S’ils n’y parviennent pas, ils ne reviennent pas.

Source[modifier]

Warhammer JdR - Tome de la Corruption