Vedenza

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 30 septembre 2018 à 23:28 par Un ostlandais égaré (discussion | contributions) (Page créée avec « '''Vedenza''' est une cité-état tiléenne mineure, située au sud de la chaîne de montagne des Abasko, dans la Pointe des Fous. Elle est à la frontière entre l'... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Vedenza est une cité-état tiléenne mineure, située au sud de la chaîne de montagne des Abasko, dans la Pointe des Fous. Elle est à la frontière entre l'Estalie et la Tilée, car à l'ouest des terres de la cité se trouvent les royaumes estaliens de Geulata et de Larhgoz. Politiquement, la ville est depuis 104 ans une république (la Seconde République) dirigée par le Conseil des Larmes, dont les principaux soucis sont les intrigues des Skavens et la rivalité avec les royaumes etaliens voisins auxquels la ville était soumise avant de devenir une République indépendante. Son symbole, présent sur les sceaux et les bannières, est une Manticore, et ce monstre est donc un présage de bonne fortune pour la ville. La ville est un port fortifié, situé sur un promontoire rocheux criblé d'un labyrinthe à moitié immergé de catacombes. Profondément enfouit sous la ville se trouve la Voûte Rouge qui, depuis plus d’un siècle, sert de coffre-fort où sont entreposés les artéfacts arcaniques, les connaissances étranges et les plus grands trésors de Vedenza. C’est ici que, parmi les babioles en or venues d’une douzaine de pays, les lames enchantés et les idoles gravées, reposent des parchemins de pouvoir, dont trois portent le signe de Kadon. La ville contient une forteresse aux portes de bronze, la Citadelle.

L'archipel Carvorna, ses larges lagons et ses îles est en face de la ville. Son extrémité sud, à douze heures de navigation de Vedenza, est formée par l'Île du Deuil. Cette île est considérée comme maudite à cause de sa grande puissance magique: elles est comme un phare pour une Tempête de Magie. Elle contient une grande caverne accessible par la mer, l'Abysse Hurlant, à moitié immergée à marée haute mais assez grand pour contenir entièrement un château. Avant l’arrivée des Hommes, et même celle des Elfes, quelque chose y a construit un temple. En son centre, un grand monolithe de basalte vert-noir est gravé d’écriture et de pictogrammes que personne de vivant ne peut interpréter. Selon la légende, pendant la nuit, le monolithe est remplacé par une entaille d’obscurité impénétrable, une déchirure dans le monde qui gémit de la voix des damnés, ce qui donne son nom à l’endroit.

Serviteurs de Vedenza[modifier]

  • Le Capitaine-Général Lupo Hecate dirige une partie ou l'intégralité de la Garde Républicaine de la ville
  • Tazadis d'Arabie, sorcier du domaine du Métal, était l'Alchimiste de cour du Conseil. Après une attaque des Skavens, il est retrouvé assassiné d'une cinquantaine de coups de couteaux.
  • Orsini Sardus, mage du domaine de la Bête, se défini lui-même comme un espion, saboteur, marchant, assassin, émissaire et explorateur, exécutant les volontés du Conseil.

Source[modifier]

  • Monstrous Arcanum (traduction et synthèse par un ostlandais égaré)