Modification de Véréna

De La Bibliothèque Impériale

Attention : vous n’êtes pas connecté. Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre nom d’utilisateur, avec d'autres avantages.

Cette modification va être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous, puis publier l’annulation si c’est bien ce que vous voulez faire.
Version actuelle Votre texte
Ligne 18 : Ligne 18 :
 
Véréna n’est pas simplement la sainte patronne de la juste décision et de l’équilibre. Elle est également considérée comme une éducatrice avisée, car on dit que c’est elle qui à permis à l’humanité de s’élever au-dessus de ses origines barbares en lui donnant l’écriture. C’est pour cela qu’elle est vénérée en tant que mère du savoir, de la raison et du discours savant. Son plus grand désir est que les mortels développent leur savoir et leur sens de la justice et se libèrent de la tyrannie. Elle préfère inspirer les gens afin qu’ils découvrent la vérité par eux-mêmes plutôt que de leur faire des révélations.
 
Véréna n’est pas simplement la sainte patronne de la juste décision et de l’équilibre. Elle est également considérée comme une éducatrice avisée, car on dit que c’est elle qui à permis à l’humanité de s’élever au-dessus de ses origines barbares en lui donnant l’écriture. C’est pour cela qu’elle est vénérée en tant que mère du savoir, de la raison et du discours savant. Son plus grand désir est que les mortels développent leur savoir et leur sens de la justice et se libèrent de la tyrannie. Elle préfère inspirer les gens afin qu’ils découvrent la vérité par eux-mêmes plutôt que de leur faire des révélations.
  
Néanmoins, en dépit de sa bienveillance et de son affabilité, Véréna reste animée d’un esprit assez martial, très perceptible dans son aspect de Déesse de la Justice. Selon certains théologiens, il n’en a pas toujours été ainsi, mais lorsque le [[Chaos]] se déversa sur le monde et qu’Ulric tenta de rallier les Dieux contre cette menace, Véréna fut la seule à prendre son avertissement au sérieux. Prenant l’épée de Morr, elle chevaucha vers le combat aux cotés d’Ulric. Voyant cela, les autres Dieux furent saisis de honte et se décidèrent à agir eux aussi. Ses Prêtres affirment que, comme elle comprend mieux que n’importe qui l’importance de la sagesse et de l’érudition, elle est également consciente de l’urgence qu’il y a à les défendre de l’ignorance et de la destruction, par la force des armes si nécessaire.
+
Néanmoins, en dépit de sa bienveillance et de son affabilité, Véréna reste animée d’un esprit assez martial, très perceptible dans son aspect de Déesse de la Justice. Selon certains théologiens, il n’en à plus toujours été ainsi, mais lorsque le [[Chaos]] se déversa sur le monde et qu’Ulric tenta de rallier les Dieux contre cette menace, Véréna fut la seule à prendre son avertissement au sérieux. Prenant l’épée de Morr, elle chevaucha vers le combat aux cotés d’Ulric. Voyant cela, les autres Dieux furent saisis de honte et se décidèrent à agir eux aussi. Ses Prêtres affirment que, comme elle comprend mieux que n’importe qui l’importance de la sagesse et de l’érudition, elle est également consciente de l’urgence qu’il y a à les défendre de l’ignorance et de la destruction, par la force des armes si nécessaire.
  
  

Notez bien que toutes les contributions à La Bibliothèque Impériale peuvent être modifiées, transformées ou supprimées par d’autres utilisateurs. Si vous ne désirez pas que vos écrits soient modifiés contre votre gré, merci de ne pas les soumettre ici.
Vous nous promettez aussi que vous avez écrit ceci vous-même, ou que vous l’avez copié d’une source provenant du domaine public, ou d’une ressource libre. (voir La Bibliothèque Impériale:Copyrights pour plus de détails). N’UTILISEZ PAS DE TRAVAUX SOUS DROIT D’AUTEUR SANS AUTORISATION EXPRESSE !

Pour protéger le wiki contre les pourriels de modification automatique, nous vous demandons de bien vouloir résoudre le CAPTCHA suivant :

Annuler | Aide pour l'édition (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)