Tupac Skink

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 26 décembre 2018 à 18:02 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Un Tupac mène une équipe d’éclaireurs Skinks à travers la jungle.
« Nous voilà perdou dans la ioungle, et cé n’est pas buon. Les insectes et les bestioles nous dévorent. C’est encore pire qu’avant. Nous somme allés loin dans la ioungle, et avons trouvé de l’or, les ragazzi sont contents. Ié mé démande si il grando capo des lézards est encore dans le coin. Il avait été gentil avec moi, et on pourrait refaire affaire, loui et moi... »
-Marco Colombo

Les Skinks qui font leur preuves au combat ou qui naissent en portant une marque sont confiés à un Prêtre Skink. Nombre d’entre eux portent le titre de Tupac et parlent au nom des Prêtres. Alors que ceux-ci suivent les prophéties et veillent sur le quotidien des Cités-Temples, les Tupac supervisent les travaux de construction et le réseau de messagers, ou encadrent les patrouilles sur tout le territoire de la Lustrie. Il est de leur responsabilité de les organiser, et elles doivent avoir lieu de tout temps, pas seulement en temps de guerre. Ce sont les sentinelles et les gardiens de la jungle, et leur mission première est de repérer toute intrusion et, si cela leur est possible, de l’éliminer. Ces chefs sont des individus agressifs comparés à la plupart des Skinks, et chevauchent parfois des Téradons, mais leur rôle n’est pas pour autant de se sacrifier s’ils ne peuvent gagner une bataille. S’ils sont confrontés à une invasion de trop forte envergure, ils doivent à la place se replier et prévenir les Saurus. Les Tupac guideront ensuite les guerriers, ce qui conduit inévitablement à l’élimination rapide de l’envahisseur.

Les Tupac Skinks font office de bras droits des Prêtres et ils leur obéissent. Ces derniers doivent parfois avoir recours à des chefs capables d’exécuter des instructions complexes et demandant la plus grande discrétion, chose impossible pour un Kuraq Saurus. Le Tupac se voit confier des reliques sacrés ou une tâche bien précise et de la plus haute importance, comme la récupération d’un artefact perdu ou l’assassinat d’un ennemi bien précis. Il n’est pas rare d’en trouver de petites forces de reconnaissance, celles-ci devant les assister dans leur mission.

Il arrive parfois qu’un grand guerrier soit l’objet de l’une des nombreuses prophéties et les Prêtres Skinks portent une attention particulière aux éclosions portant des signes physiques inhabituels. La plus remarquable de ces particularités est la grande crête rouge, signe indiscutable que les individus ont reçu les faveurs du Dieu Serpent Sotek. Ces Skinks sont considéré avec un mélange de crainte et de respect, car ces guerriers n’apparaissent qu’en temps de grande nécessité. Les Skinks à crête rouge sont les plus braves de tous et ils ne craignent pas l’affrontement. La fureur du Dieu Serpent coule dans leurs veines et ils tuent sans pitié, leur soif de combats est aussi insatiable que l’appétit de Sotek pour le sang. Nombreux furent les créatures à sang chaud à rencontrer leur destinée des mains de Tupac Skinks.

Itzi-Bitzi, le Guerrier Piranha

Itzi-Bitzi fut l’un des Tupac Skinks les plus tenaces et belliqueux de toute l’histoire de Lustrie. Il scella le sort de très nombreuses expéditions qui avaient dans l’idée de s’emparer de reliques sacrées. Les annales du Vieux Monde, d’Ulthuan, de Naggaroth et de la Norsca sont pleines de noms d’aventuriers partis pour la Lustrie pour ne jamais en revenir. Itzi-Bitzi sait où gisent leurs ossements, nettoyés par les vers des marais, les fourmis rouges et les scarabées.

Lorsqu’ils sont intégrés à une armée d’Hommes-Lézards de plus grande taille, les Tupac peuvent remplir de nombreux rôles, tous de la première importance. Ils interprètent les instructions complexes qui leur viennent des Prêtres-Mages Slanns par l’intermédiaire des Prêtres Skinks. Puis à leur tour, ils transmettent ces ordres aux Saurus et aux monstres à sang froid qui constituent le gros des armées d’Hommes-Lézards. Ils peuvent aussi renforcer les lignes de batailles des Skinks en prenant le commandement et en les encourageant lorsque l’ennemi approche. En effet, même s’ils sont des serviteurs dévoué des Anciens, les Skinks ne sont pas les meilleurs combattants qui soient. Il arrive parfois qu’un Tupac se voie confier une petite force en avant du gros de l’armée, sa mission est alors de perturber l’avance ennemie en harcelant ses flancs et en feignant des manœuvres d’attaque ou de fuite. Il s’agit de missions risquées, mais un Tupac Skink est parfaitement à même de les remplir.

Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V7