Thanquol & Vorax, Prophète Gris Ascendant et Garde du Corps Perfectionné : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
 
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Richement rétribué, Thanquol put s’offrir de plus en plus de [[Malepierre]]. Assurer l’approvisionnement régulier de cette précieuse denrée devint le but premier de ses missions. Les étranges visions prophétiques que lui accordait la Malepierre s’étaient toujours révélées payantes. Il y avait toutefois un inconvénient : Thanquol était devenu complètement dépendant à cette dangereuse substance. Pour les autres Skavens, une simple bouchée de Malepierre pure avait d’horribles conséquences, mais Thanquol avait beau en ingérer des quantités effarantes, il ne semblait jamais troublé. Il pouvait avaler de grosses pépites, décuplant ses pouvoirs sans subir d’effets désastreux.
 
Richement rétribué, Thanquol put s’offrir de plus en plus de [[Malepierre]]. Assurer l’approvisionnement régulier de cette précieuse denrée devint le but premier de ses missions. Les étranges visions prophétiques que lui accordait la Malepierre s’étaient toujours révélées payantes. Il y avait toutefois un inconvénient : Thanquol était devenu complètement dépendant à cette dangereuse substance. Pour les autres Skavens, une simple bouchée de Malepierre pure avait d’horribles conséquences, mais Thanquol avait beau en ingérer des quantités effarantes, il ne semblait jamais troublé. Il pouvait avaler de grosses pépites, décuplant ses pouvoirs sans subir d’effets désastreux.
  
Thanquol revenait juste de [[Tilée]] au moment où les événements se précipitèrent, avec les manœuvres d’éviction des Prophètes Gris dominants. Grâce au butin d’esclaves et de Malepierre qu’il avait amassé, son influence n’avait jamais été aussi grande. Comme ses homologues, Thanquol s’inquiéta de ce nouveau développement, mais au lieu de pester contre une situation indigne, il y vit une opportunité. Avec la mort de '''Kritislik''', il y avait un siège vacant au Conseil des Treize. Il lui suffisait de prouver sa valeur aux Seigneurs de la Ruine - et de s’assurer qu’aucun de ses pairs ne lui barrerait la route.
+
Thanquol revenait juste de [[Tilée]] au moment où les événements se précipitèrent, avec les manœuvres d’éviction des Prophètes Gris dominants. Grâce au butin d’esclaves et de Malepierre qu’il avait amassé, son influence n’avait jamais été aussi grande. Comme ses homologues, Thanquol s’inquiéta de ce nouveau développement, mais au lieu de pester contre une situation indigne, il y vit une opportunité. Avec la mort de [[Kritislik]], il y avait un siège vacant au Conseil des Treize. Il lui suffisait de prouver sa valeur aux Seigneurs de la Ruine - et de s’assurer qu’aucun de ses pairs ne lui barrerait la route.
  
 
Quand le Grand [[Technomage]] '''Skribolt''' requerra son aide lors de l’attaque du [[Clan Skryre]] contre [[Nuln]], Thanquol - toujours imbu de lui-même - était persuadé qu’on le sollicitait en raison de son rang, de sa connaissance des choses-hommes, et de son attaque fructueuse plusieurs années auparavant contre cette même cité. Il était d’heureux d’obliger Skribolt, y voyant l’occasion de démontrer ses mérites une bonne fois pour toutes. Or, comme souvent, il s’était gravement fourvoyé.
 
Quand le Grand [[Technomage]] '''Skribolt''' requerra son aide lors de l’attaque du [[Clan Skryre]] contre [[Nuln]], Thanquol - toujours imbu de lui-même - était persuadé qu’on le sollicitait en raison de son rang, de sa connaissance des choses-hommes, et de son attaque fructueuse plusieurs années auparavant contre cette même cité. Il était d’heureux d’obliger Skribolt, y voyant l’occasion de démontrer ses mérites une bonne fois pour toutes. Or, comme souvent, il s’était gravement fourvoyé.

Version actuelle datée du 8 mai 2019 à 12:28

Thanquol & Vorax, Prophète Gris Ascendant et Garde du Corps Perfectionné
Grâce à la Magie, la manipulation et un instinct retors, Thanquol avait accompli maintes missions pour l’Empire Souterrain. Chacune de ses actions ne servait qu’un seul but : exploiter la situation pour servir au mieux ses propres intérêts.

Comme tous les Skavens, Thanquol était un opportuniste avide et ambitieux - toutefois, aucun autre ne jouissait d’une aussi bonne fortune. Qu’elle provînt d’une forme de prescience ou de la bénédiction du Rat Cornu, le sixième sens de Thanquol lui évitait tous les faux pas. Une saccade de sa queue et il modifiait ses plans à la dernière minute. La chose se révélait souvent avantageuse, mais semblait relever une de l’intuition. Ces prompts changements de cap avaient déjà permis à ses armées d’éviter des embuscades, ou l’avaient conduit vers des trésors cachés.

Les grands stratagèmes de Thanquol ne fonctionnaient pour ainsi dire jamais. Peu, sinon aucune, de ses idées étaient mises en œuvre qu’elles avaient été initialement conçues. Ses remaniements constants altéraient tant le plan originel que personne, Thanquol encore moins, ne savait ce qui allait arriver. Or, Thanquol étant un mage puissant, et incroyablement chanceux, les Treize reconnaissaient que les résultats dépassaient fréquemment leurs attentes.

En effet, pendant de nombreuses années, Thanquol avait su tirer profit de sa position favorable au sein du Conseil des Treize - au point que ses pairs cornus l’enviaient. Le Prophète Gris avait le coup pour s’attribuer des mérites qui devaient être récompensés par maints avoirs plus tangibles. La première de ces gratifications était Vorax, son garde du corps Rat-Ogre, ou plus précisément, une série de gardes du corps nommés Vorax, car aucun d’eux n’a fait de vieux os. Chaque Rat-Ogre était plus grand et portait davantage d’améliorations mécaniques que son prédécesseur - certaines de ces prothèses se transmettant même de l’un à l’autre.

Richement rétribué, Thanquol put s’offrir de plus en plus de Malepierre. Assurer l’approvisionnement régulier de cette précieuse denrée devint le but premier de ses missions. Les étranges visions prophétiques que lui accordait la Malepierre s’étaient toujours révélées payantes. Il y avait toutefois un inconvénient : Thanquol était devenu complètement dépendant à cette dangereuse substance. Pour les autres Skavens, une simple bouchée de Malepierre pure avait d’horribles conséquences, mais Thanquol avait beau en ingérer des quantités effarantes, il ne semblait jamais troublé. Il pouvait avaler de grosses pépites, décuplant ses pouvoirs sans subir d’effets désastreux.

Thanquol revenait juste de Tilée au moment où les événements se précipitèrent, avec les manœuvres d’éviction des Prophètes Gris dominants. Grâce au butin d’esclaves et de Malepierre qu’il avait amassé, son influence n’avait jamais été aussi grande. Comme ses homologues, Thanquol s’inquiéta de ce nouveau développement, mais au lieu de pester contre une situation indigne, il y vit une opportunité. Avec la mort de Kritislik, il y avait un siège vacant au Conseil des Treize. Il lui suffisait de prouver sa valeur aux Seigneurs de la Ruine - et de s’assurer qu’aucun de ses pairs ne lui barrerait la route.

Quand le Grand Technomage Skribolt requerra son aide lors de l’attaque du Clan Skryre contre Nuln, Thanquol - toujours imbu de lui-même - était persuadé qu’on le sollicitait en raison de son rang, de sa connaissance des choses-hommes, et de son attaque fructueuse plusieurs années auparavant contre cette même cité. Il était d’heureux d’obliger Skribolt, y voyant l’occasion de démontrer ses mérites une bonne fois pour toutes. Or, comme souvent, il s’était gravement fourvoyé.

Skribolt, comme tant d’autres, avait de vieilles rancunes à régler avec les mages cornus. Ne souhaitant pas attaquer ouvertement, Skribolt opta pour la meilleure alternative : il colla tous les échecs sur le dos de Thanquol. Ceci, et l’éloignement de ses gardes du corps en prétextant des réparations, offrait la chance de disposer de lui. Cependant, Skribolt ne pouvait anticiper l’étonnante capacité du sorcier à se sortir de n’importe quel pétrin.

De dépit, Thanquol tenta d’invoquer un Verminarque. C’était une expérience angoissante pour un Prophète Gris, mais encore plus pour Thanquol. Son essai précédent avait fait venir un Buveur de Sang - et pas n’importe lequel : Skarbrand, le Destructeur de l’Au-delà. Même si le résultat final fut encore plus dévastateur, Thanquol en fut rudement affecté.

La fortune s’en mêla donc - la lune maudite que les hommes appelaient Morrslieb orbitant plus près, et les vagues de Chaos redoublant de force - et Thanquol n’invoqua pas seulement un Verminarque, mais peut-être l’un des plus puissants rats démons qui eût jamais existé : Skreech Verminking.

Impatient de se salir les griffes dans le monde des mortels, Verminking devint le mécène de Thanquol, et l’aida à ravir le commandement de l’attaque de Nuln au Clan Skryre. Ce fut Verminking qui perfectionna Vorax, en utilisant sa Magie pour faire grandir la créature et amalgamer plusieurs autres spécimens en une seule bête massive. Vorax était apparenté aux Rats-Ogres, mais les dépassait en toutes choses : bestialité, musculature et hostilité absolue vis-à-vis de tous ceux qui n’étaient ni Thanquol ni son créateur.

Skreech Verminking veilla également à ce que les Technomages dotent le Rat-Ogre géant des armes les plus récentes et les plus dévastatrices. Ainsi, quand Thanquol rencontra son Vorax "perfectionné", la bête portait un Lance-Feu sur chacun de ses quatre bras - soit assez de puissance de feu pour immoler des régiments entiers. Pour les combats rapprochés, on pouvait lui fixer des boulets de démolition remplis de Malepierre ignée s’abattant tels des météores.

Malgré son égocentrisme et son insensibilité, Thanquol appréciait tous ses Vorax. Ce n’était pas tant de l’attachement que le confort de savoir qu’un garde du corps robuste et loyal, quoique décérébré, veillait sur lui. Et donc, puisque son protecteur était devenu immense et était mieux armé que jamais, l’estime de Thanquol grandit en proportion. Le nouveau Vorax était si imposant que son maître pouvait grimper sur son dos, un peu comme sur une monture.

Thanquol et Vorax formaient un duo redoutable, les pouvoirs cabalistiques du Prophète Gris complétant la force brute du Rat-Ogre géant. Tandis que certains soulignaient le fait que Thanquol ne devait de telles grâces qu’à la simple chance, le Prophète Gris lui-même affirmait que, cette fois, nul ne pouvait nier son génie. Il y avait fort à parier que tous ceux qui détalaient devant lui le fissent uniquement à cause de la taille de son Rat-Ogre - mais Thanquol considérait que c’était une prérogative méritée.

Source

  • La Fin des Temps - Thanquol