Squig (Gloomspite Gitz) : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
===Squig Hoppers===
 
===Squig Hoppers===
  
[[Fichier:Gloomspite Boingrot Bounderz.jpg|300px|right|thumb|Boingrot Bounderz]]
+
 
 
Lorsqu'on leur fait ingérer une décoction de vesses-souffletripes et de russules bondissantes, les Cave Squigs sont affligés de gaz si puissants qu'ils leur fournissent une poussée incroyable. De plus, cette expérience désagréable les rend particulièrement atrabilaires, il n'est donc pas étonnant que les Grots les plus cinglés décident de les chevaucher au combat.
 
Lorsqu'on leur fait ingérer une décoction de vesses-souffletripes et de russules bondissantes, les Cave Squigs sont affligés de gaz si puissants qu'ils leur fournissent une poussée incroyable. De plus, cette expérience désagréable les rend particulièrement atrabilaires, il n'est donc pas étonnant que les Grots les plus cinglés décident de les chevaucher au combat.
 
   
 
   

Version du 26 mars 2020 à 22:52

Les Squigs de guerre

Les Moonclan Grots utilisent diverses races de squigs sur le champ de bataille, que ce soit comme armes vivantes ou comme montures, car les crocs démesurés et les gueules béantes de ces créatures sont le fléau des soldats adverses (et parfois des Grots eux-mêmes).

Gloomspitegitz squigs.jpg

Squig Herds

Les Cave Squigs sont des bêtes sphériques qui tiennent à la fois de l'animal et du champignon. Leur taille leur permet d'arriver généralement jusqu'à la poitrine d'un homme. Leurs particularités incluent des jambes courtes mais musculeuses, des yeux rouges en forme de billes brillant d'une agressivité dénuée d'intelligence, et une gueule énorme garnie de tant de crocs hypertrophiés qu'il est étonnant qu'ils puissent a refermer. D'ailleurs, la pression qu'elle exerce est telle qu'elle peut broyer la roche, le métal et, bien entendu, toute matière plus malléable comme les os, les muscles et les tendons.

Les Cave Squigs naissent dans les dédales souterrains qui s'étendent sous les Royaumes Mortels. Certains sont élevés par les Moonclan Grots dans des enclos renforcés, toutefois la plupart sont à l'état sauvage et sont guidés par des Squig Herders à l'aide de longs aiguillons. Cornaquer des squigs de la sorte est un travail dangereux, et bien souvent, le Grot finit dévoré. Néanmoins, ceux qui survivent assez longtemps gagnent en prestige (et en cicatrices) et sont souvent récompensés par leur boss avec de nombreux objets scintillants.

En plus d'être une excellente source de nourriture, les Cave Squigs sont utiles au combat. Ils sont rassemblés en meutes anarchiques et dirigés vers l'ennemi à l'aide d'aiguillons, de leurres confectionnés avec des champignons, de cymbales et de binious aux sons discordants. Toutes ces méthodes servent à envoyer les squigs dans la bonne direction, mais en plus, elles les énervent tellement que lorsqu'ils atteignent les lignes ennemies, ils s'apparentent à une avalanche de gueules écumantes. Il arrive parfois qu'un squig (ou deux, ou trois...) s'échappe de la meute et aille semer la pagaille de son côté, mais dans tous les cas, le chaos qu'il répand est presque toujours en faveur des Gloomspite Gitz.

Squig Hoppers

Lorsqu'on leur fait ingérer une décoction de vesses-souffletripes et de russules bondissantes, les Cave Squigs sont affligés de gaz si puissants qu'ils leur fournissent une poussée incroyable. De plus, cette expérience désagréable les rend particulièrement atrabilaires, il n'est donc pas étonnant que les Grots les plus cinglés décident de les chevaucher au combat.

Nul ne sait quel fut le premier Grot à essayer de chevaucher un squig, mais il est indéniable que des milliers d'entre eux ont fini dévoré pour avoir tenté une telle stupidité. Malgré tout, les plus chanceux (ou les plus dérangés) parviennent à s'accrocher, et grâce à leur détermination suicidaire, les kliques des Moonclans disposent d'une cavalerie étonnamment efficace.

Les Squig Hoppers sont tenus en haut respect par la plupart des Moonclan Grots, qui se rassemblent autour d'eux pour écouter les récits de leurs coups d'audace abracadabrants (et souvent fictifs). En réalité, tout ce que peut faire le Grot, c'est s'accrocher de toutes ses forces et tenter de guider le squig vers l'ennemi, contre lequel sa mâchoire démesurée et ses griffes feront le reste.

Boingrot Bounderz

De rares Squig Hoppers survivent plus d'une bataille avant de finir dévorés par leur monture, voire tués par l'ennemi ou lors d'un rebond particulièrement erratique. Ils gagnent alors le titre de Boingrot Bounderz et se coiffent de casques ostentatoires en forme de lunes, convaincus qu'aucun squig sain d'esprit n'oserait s'attaquer à tel symbole. Et il arrive même qu'un tel stratagème semble fonctionner! Au minimum, porter un casque permet aux Boingrot Bounderz d'atténuer les dommages en cas de coup à la tête, ce qui survient fréquemment quand on chevauche un squig enragé au milieu d'un champ de bataille.

Les Bounderz deviennent si doués pour s'accrocher à leurs montures qu'ils sont même capables de consacrer un peu d'attention aux combats qui les entourent. Ils interviennent alors avec des lances qui, couplées à l'élan de leurs squigs, sont capables d'empaler un soldat. Les Boingrot Bounderz sont par conséquent d'excellents briseurs de ligne et une bonne cavalerie de choc, sans compter le plaisir de voir les visages horrifiés de l'ennemi lorsqu'ils bondissent par-dessus des obstacles infranchissables par une cavalerie conventionnelle.

Mangler Squigs

Seuls les Moonclan Grots sont assez déments pour attraper deux Cave Squigs géants, les enchaîner l'un à l'autre puis les guider en direction de l'ennemi. Se tirant et s'entraînant tour à tour, les deux monstres progressent à un rythme effréné, mus par une rage indicible. De plus, pleins de bonnes intentions, les Grots prennent soin de confier les rênes des Mangler Squigs à quelques volontaires inconscients, qui s'accrochent à leur cuir rugueux. Cet équipage, si tant est qu'il puisse porter un tel nom, tente pathétiquement de guider les monstres dans la meilleure direction. Dans tous les cas, le maigre contrôle qu'il exerce part en fumée dès que les Mangler Squigs percutent l'ennemi.

En effet, lorsque les Mangler Squigs atterrissent au milieu des lignes ennemies, le carnage commence immédiatement. Le sang gicle et les membres volent en tous sens tandis que les hurlements des blessés retentissent. Les portes des forteresses et les machines de guerre volent en éclats sous l'impact des squigs qui, même s'ils sont tués, parachèvent la boucherie dans leurs spasmes d'agonie.


Source

  • Destruction Battletome : Gloomspite Gitz