Skrolk

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 26 août 2021 à 17:32 par MisnoGan (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Skrolk, Seigneur de la Peste du Clan Pestilens, Élu des Clans Pestilens, le Grand Pontif Putride, le Corrupteur Pestilentiel

Skrolk est un très vieux et malfaisant Seigneur de la Peste. Grâce à la bénédiction du Rat Cornu, il a considérablement augmenté sa longévité et a lancé d’innombrables maladies sur le monde des hommes. Le fait que Skrolk arpente la surface du monde est une offense à la nature et la preuve de la puissance du Rat Cornu. Les plantes se flétrissent et meurent sous ses pas et l’air qui l’entoure semble même s’obscurcir et coaguler tant il est pollué par son immonde présence. Skrolk est très vieux, il a survécu à de nombreuses générations et a même dépassé en âge les plus anciens de ses semblables. Mais au lieu de s’affaiblir avec le passage des ans, le Seigneur Skrolk est possédé par une diabolique vitalité renforcée par le temps et les ignobles infections qu’il répand. En fait, Skrolk se tient tordu sous le poids de tous les fléaux qui l’ont contaminé. La peau qu’il laisse entrevoir sous ses haillons puants est parcheminée et couverte d’une couche de bubons purulents. Pire, l’indéfinissable odeur qui se dégage de ses loques promet quelque chose d’encore plus virulent. Chaque nouvelle peste ne fait que renforcer le vieux moine, qui est devenu avec le temps une infection ambulante.

Dans sa jeunesse, Skrolk n’était qu’un simple Moine de la Peste, mais sa dévotion le mena sur les chemins du pouvoir et le conduisit finalement à Skarogne pour offrir ses services à Nurglitch, celui-qui-est-le-dixième du Conseil. C’est en percevant la corruption qui irradiait de l’Archi-Seigneur que Skrolk s’arracha les yeux, car il ne voulait plus rien voir après cette incarnation de la perfection. Mais le Rat Cornu vient en aide à ses plus dévoués serviteurs, et malgré ses orbites désormais vides, Skrolk a recouvré la vue et il se déplace avec la même assurance qu’auparavant, bien qu’il ne puisse à nouveau admirer le monde uniquement sous la forme des ombres vertes et violettes de la corruption. En dépit de son apparente cécité, les réflexes de Skrolk sont surprenants. Il serait capable d’attraper une mouche en plein vol, du moins le pourrait-il si des mouches pouvaient pénétrer à l’intérieur de l’indicible aura qui émane de ses robes. Les insectes tombent en effet raides morts s’ils s’approchent trop, et seuls ses serviteurs les plus dévoués peuvent supporter sa seule présence.

Skrolk est un puissant guerrier capable d’éliminer tous les prétendants à sa charge, il est l’exécuteur en chef de l’Archiprêtre de la Peste et au combat, il commande ses troupes depuis le front afin d’accomplir son œuvre morbide.


Skrolk possède les Objets Magiques suivant :
  • Liber Bubonicus : Le Livre des Fléaux est un ouvrage magique qui contient les secrets de toutes les maladies et infections du monde. Skrolk a passé de longs siècles à tester les connaissances occultes et les formules alchimiques que recèlent ses pages afin de devenir un puissant sorcier versé dans les arcanes de la mort et de la déchéance.
  • Bâton de Corruption : Chargée d’énergies pestiférés et impies, cette arme fait d’un bois étrange que se transmettent les favoris du Rat Cornu est un long morceau de bois tordu et ferré, hérissé de pointes et gravé de runes de pouvoir, qui apporte la déliquescence à ceux qu’elle frappe, suivie d’un trépas rapide mais douloureux. Plusieurs encensoirs se balancent au bout de chaînes, chacun répandant ses vapeurs.

Médias externes[modifier]

Sources[modifier]

  • Livre d’Armée des Skavens, V4
  • Livre d’Armée des Skavens, V7