Seigneurs des Sombres Tribus

De La Bibliothèque Impériale

Les seigneurs de guerre du Chaos sont les émissaires de la ruine et de la dévastation, bénis à de multiples reprises par les dieux et à la tête de centaines, voire de milliers de guerriers. Pour ces champions, la récompense ultime est à portée de main, et rien ne pourra les empêcher de gagner la faveur des Dieux Sombres.


Chaos Lords

Chaos lord AOS.jpeg

Les Seigneurs du Chaos sont les maîtres et les champions des Hordes d'Esclaves des Ténèbres. On murmure leur nom avec crainte dans les terres civilisées, et les ravages qu'ils causent ont changé le cours de l'histoire en maintes occasions. Atteindre ce statut envié est l'ultime étape avant la gloire ou la damnation éternelle. Chaque Seigneur du Chaos sait que le regard des dieux est posé sur eux, et leur détermination à prouver leur valeur en fait des adversaires particulièrement redoutables.

L'accession d'un champion au rang de Seigneur du Chaos n'est pas marquée par un moment unique, car celui-ci prend la tête de son peuple en vertu de ses talents et de sa force. Certaines Hordes, notamment celles qui regroupent plusieurs tribus, comptent plusieurs chefs assez prestigieux pour être des Seigneurs du Chaos, en compétition permanente avec leurs rivaux pour atteindre la position enviée de Suzerain Idolâtre — et la faveur divine qui accompagne ce titre.

Afin de maintenir leur prééminence auprès des dieux, les Seigneurs du Chaos doivent constamment accomplir des exploits pour faire la preuve de leur puissance. Les sombres récompenses qu'ils ont accumulées au cours de leur vie les rendent plus forts et plus rapides qu'un humain normal, et leur longue expérience du combat les rend particulièrement dangereux. Un Seigneur du Chaos ne refusera jamais un défi : il se dressera sans crainte devant un troggoth frénétique et assommera la bête d'un seul coup bien ajusté; ou affrontera en duel des champions démoniaques pour accroître son pouvoir et ses connaissances, souvent au prix de leur âme. Les armes d'un Seigneur du Chaos sont tout aussi dangereuses que l'être qui les manie. Nombre de ces lames maudites ou fléaux cruels abritent l'essence d'un démon asservi, et si ces entités protestent contre leur incarcération — et saisiront la moindre chance de s'échapper — leur puissance est un attrait irrésistible pour la plupart des Seigneurs du Chaos, malgré les risques.

Les champions qui impressionnent les dieux peuvent se voir accorder une monture démoniaque en récompense. Ces créatures peuvent avoir n'importe quelle forme, qu'il s'agisse de serpents aux écailles de fer ou d'immenses destriers crachant des flammes par les naseaux. Ces bêtes malveillantes au caractère bien trempé sont un danger pour tous, y compris leurs maîtres, mais ils considèrent cela comme un défi de plus à relever pour faire leurs preuves. Malgré tout, certains Seigneurs du Chaos préfèrent recourir à des créatures tout aussi redoutables, mais naturelles, les Karkadraks. Originaires de l'Omnipoints, ces reptiles féroces ont depuis essaimé dans tous les royaumes hormis Azyr. Leurs écailles, aussi dures que le roc sont souvent renforcées par l'ajout de plaques de fer. D'ailleurs, une armure offre bien peu de protection contre les cornes acérées d'un Karkadrak. Quand une telle brute se déchaîne, il est quasiment impossible de l'arrêter, et seul un Seigneur capable de cet exploit peut espérer soumettre un Karkadrak à sa volonté.

Toutefois, la bête la plus féroce que peut chevaucher un Seigneur du Chaos est de loin la Manticore. Ces créatures léonines sont tellement imprégnées de la puissance du Chaos que leur fureur est le seul moyen qu'elles ont de maintenir la cohérence de leur forme. La rage d'une Manticore est si intense qu'au moins une Grande Ruée des Bêtes du Chaos les adore comme avatars du Chaos le plus pur. Les Manticores sont farouchement territoriales, et attaquent quiconque foulent leur terrain de chasse avec une sauvagerie indicible. La plupart des Seigneurs du Chaos qui tentent de dominer une Manticore sont déchiquetés, mais quelques-uns parviennent à immobiliser une de ces bêtes, lui prouvant ainsi sa supériorité. Ces seigneurs à la volonté d'airain sont craints de leurs subordonnés, car les défier vaut condamnation à mort, soit par la lame du Seigneur du Chaos, ou plus fréquemment par les griffes acérées de la Manticore.


Exalted Heroes

Les Héros Exaltés sont des champions qui ont commencé à attirer l'attention des dieux mais n'ont pas encore atteint le statut envié de Seigneur du Chaos. S'ils n'en sont qu'à leurs premiers pas sur le Sentier de la Gloire, on aurait tort de les sous-estimer. Un seul Exalté vaut une vingtaine d'hommes, et leur désir de plaire aux dieux les pousse à accepter tous les défis sans hésiter. En général, les Héros Exaltés tendent à avoir des bandes de partisans qui espèrent récupérer les miettes de la gloire du champion. De fait, avoir à son service des Héros Exaltés est crucial pour tout Seigneur du Chaos désireux de gonfler les rangs de sa Horde. Ils ont alors un rôle d'exécuteurs des basses œuvres pour un Suzerain Idolâtre, conduisant leurs guerriers dans des pillages ou utilisant leurs talents pour ancrer une ligne de bataille.

Qu'ils adorent une facette des Puissances de la Ruine ou se vouent au Chaos Universel, les Héros Exaltés sont une force à ne pas négliger. Ils pensent que triompher des plus grands adversaires est le meilleur moyen d'accroître leur renommée. Dans les étendues sauvages dominées par le Chaos, les adversaires les plus courants des Héros Exaltés sont les champions rivaux, qu'ils affrontent en duel pour prouver la suprématie de leur dieu et, en cas de victoire, pour ajouter les fidèles du champion vaincu à leur bande. Toutefois, un Héros Exalté déchaîne toute sa haine contre ceux qui s'opposent à la volonté des dieux. De tels adversaires sont massacrés sans pitié dans un tourbillon de coups, car ils ne peuvent rien face à la fureur sans limite de l'Exalté. Lorsqu'un commandement ennemi est vaincu, le Héros Exalté qui l'a défait utilise une dague rituelle pour arracher le cœur de l'ennemi, brandissant le trophée pour implorer les Dieux Sombres de le récompenser.


Darkoath Warleaders

Une Darkoath Warqueen

Les Darkoath sont une énigme, mais l'on peut dire qu'ils ont déjà eu un impact durable sur les tribus et les cultures des Esclaves des Ténèbres. Même les sorciers les plus clairvoyants ne savent pas d'où ils viennent, ni quelle fut la première tribu qu'ils dirigèrent. Tout ce que l'on sait, c'est que dès leur apparition, ces guerriers se sont distingués par leur détermination farouche et une soif de conquête qui rivalise avec celle des plus grands Seigneurs du Chaos. Vêtus de fourrures épaisses et équipés d'armes ornées de runes de mort et de sang, les chefs de guerre Darkoath commandent les tribus barbares avec un talent qui suscite l'effroi des royaumes civilisés.

Les Darkoath tirent leur nom d'une pratique qui consiste à prêter serment auprès des Sombres Dieux, en inscrivant ces pactes sur des tablettes de pierre. S'il n'est pas rare qu'un champion prononce de tels vœux, les Darkoath les mènent à bien avec une régularité légendaire. Bien qu'ils bénéficient souvent de bénédictions qui accroissent leur force, les Darkoath ne se mettent jamais au service d'un seul dieu. Cela explique en partie comment ils parviennent à recevoir autant de dons de la part des dieux : le fait qu'un groupe de guerriers parviennent pendant si longtemps à résister à la tentation de vendre leur âme à une seule divinité ne manque pas d'enrager les Frères des Ténèbres et, bien qu'ils ne l'admettent jamais, les Dieux du Chaos convoitent ces âmes fortes, et leur prodiguent de prestigieuses récompenses dans l'espoir de les gagner à leur cause.

Les tribus comptant dans leurs rangs une large proportion de Maraudeurs sont particulièrement appréciées des Darkoath, et sont ravies de suivre ces champions à la bataille; de fait, ce sont les Hordes des Ravageurs qui comptent le plus grand nombre de Darkoath. En dehors de leurs croyances et méthodes communes pour s'attirer la faveur des dieux, l'unité n'est pas le fort des Darkoath. Comme toujours avec les Champions du Chaos, la raison du plus fort est toujours la meilleure. Ainsi, les plus grands Darkoath ont rallié un grand nombre de guerriers tribaux à leur cause, dont ils aiguisent leur appétit de tueries avant de les mener à la bataille. Peu importe si leurs partisans meurent en grand nombre au combat. En effet, des sacrifices sont toujours nécessaires pour garantir le respect de leurs serments envers les dieux.

Les Darkoath Chieftains sont des guerriers redoutables qui règnent sans partage sur leurs fidèles. Les Darkoath Warqueens, quant à elles, dirigent des Hordes entières. Les serments qu'ils ont remplis leur ont valu des bénédictions qui les rendent plus forts et plus rapides qu'un humain normal. Alliés à un charisme naturel, ces dons permettent à une Warqueen d'unifier des tribus entières en une force implacable. Mais l'atout le plus dangereux d'une Warqueen est son don de prophétie. Depuis le Temps des Vicissitudes, les Warqueens ont reçu des visions démentes qu'elles prétendent tenir des dieux. Ces visions ne dépeignent pas un avenir immuable, mais des futurs potentiels que la Warqueen doit concrétiser pour conserver la faveur des dieux. Après une telle vision, une Warqueen mobilise ses guerriers pour s'assurer que ses serments s'accomplissent, quels que soient les obstacles sur sa route.



Source

  • Chaos Battletome : Slaves to Darkness