Richard Crowell

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 13 février 2021 à 09:23 par Christer (discussion | contributions) (Source)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Il y a une vingtaine d'années, l'été était mauvais dans les cités de Tilée. Tous les jours, le ciel était sombre et traversé de nuages d'orage, la terre était humide et froide et les nuits semblaient plus sombres que ce qui aurait du être. Des Griffons volaient les bébés et des Hommes-Bêtes étaient aperçus un peu partout dans les collines. Richard Crowell, dont la femme mourut de la main de ces monstres, réunit alors les meilleurs épéistes et les combattants les plus braves et chassa les créatures du mal et leurs magiciens de leurs caves et de leurs citernes souterraine. Il rendit Remas sûr pour sa population. Puis, décidant d'aller plus loin, il mena une expédition maritime jusqu'à la Mer des Griffes où il débarqua en Norsca, car il avait appris que c'était de là que venaient les pires monstres. On n'eut plus jamais de nouvelles de Richard Crowell ni de son expédition. Il possédait des pierres de l'aube, des objets enchantés qui défont la magie.

Richars Crowell est désormais un champion de Slaanesh horriblement muté: l'un de ses bras est une énorme pince de crabe violette, l'autre une tentacule brune. Au dessus de son corps couvert de fourrure se dresse une tête d'ours avec des yeux globuleux et de cornes noires. Ses pieds sont des sabots et une queue tranchante de reptile lui a poussée dans le dos. Il est capable de lancer des sorts d'illusion.

Source[modifier]

  • Ralph T. Castle, Cry of the Beast, dans Warhammer: Wolf Riders, Black Library, 1989