Prêtres de la Peste

De La Bibliothèque Impériale
« Répandez vite-vite les bénédictions du Grand Corrupteur, mes enfants, et regardez les infidèles pourrir ! »
- Gnawscrotch, Grand prêtre de Rancid Chewings
Cache-toi humain, sinon je vais te tuer-tuer !

Les Prêtres de la Peste sont les chefs fanatiques des Églises de la Contagion. Des conclaves entiers de ces êtres voraces règnent sur chacun des Clans Pestilens, maintenant leur faible emprise sur le pouvoir par le zèle, la ruse et la violence pure et simple.

Les Prêtres de la Peste du Grand Rat Cornu sont des fous furieux, prêchant la Parole Flétrie et croyant fermement au Grand Corrupteur. Ces fanatiques malades sont inhabituels chez les Skavens pour leur propension à diriger depuis le front. Ils taillent, griffent et mordent leurs ennemis tout en hurlant des prières qui évoquent des miracles impies ou des bénédictions d'immondices fétides. Certains Prêtres de la Peste se battent avec ce courage apparent parce que leur santé mentale est si perturbée qu'ils ne se rendent pas compte du danger qu'ils encourent. La plupart d'entre eux cherchent simplement à gagner les faveurs du Rat Cornu et utilisent volontiers leurs subordonnés comme boucliers vivants au premier signe de réel péril.

Pour les Prêtres de la Peste, la bénédiction du dieu de la vermine est leur principal objectif, car elle est vitale dans leur ascension vers un pouvoir toujours plus grand. Même les plus petits Clans Pestilens sont dirigés par plus d'un Prêtre de la Peste, tandis que les plus grands comptent des centaines, voire des milliers de ces êtres ignobles qui conduisent leurs meutes au combat et mènent les chants dévoués de leurs congrégations vers le Grand Corrupteur. Les hiérarchies internes de ces prêtrises pustuleuses sont extrêmement complexes, mais elles s'articulent toutes autour de la violence et de la peur.

Les Prêtres de la Peste d'un clan donné rivalisent constamment pour dominer et recourent à la corruption, à la coercition, à la violence ou aux coups de poignard dans le dos pour s'élever au-dessus de leurs rivaux. Une tactique courante employée par les Prêtres de Pestilens consiste à s'inventer de nouveaux titres, toujours plus importants, pour eux-mêmes. Ces noms sont liés aux fonctions des prêtres au sein de leur église et sont ridiculement exagérés ; des noms tels que le Très Béni Maître du Chant du Gémissement ou l'Archersquatteur des Suiveurs de la Fournaise impressionnent les esprits ternes - une raison suffisante pour arracher la gorge de quiconque est assez fou pour s'en moquer.

Tous les Prêtres de la Peste ont au minimum une certaine aptitude à préparer des pestes et des concoctions toxiques que leur clan utilise contre leurs ennemis au combat. Les véritables maîtres de cet art inspirent un respect craintif à leurs pairs, car ils utilisent leurs grandes cuves bouillonnantes pour créer des maladies et des véroles si contagieuses et fétides qu'elles peuvent dévaster des armées entières. Ce sont ces talentueux architectes de la mort qui assistent les Congrégations de Foulrain au combat, prodiguant de sombres bénédictions aux machines de guerre afin de garantir leur létalité absolue.

Un Prêtres de la Peste peut porter un Bourdon de Malpierre et un encensoir magique pestilentiel. Certains portent également un Encensoir à Pestilence et un Tome de la Peste enchanté avec de la sorcellerie fétide.

Source

  • Tome de bataille du Chaos - Skaven : pg. 27, pg. 47, pg.69, pg.70