Pic de Grimm

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 10 janvier 2020 à 15:16 par Un ostlandais égaré (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le Karak nain du Pic de Grimm n'est pas des plus riches, mais il a des liens biens placés. Le roi Burak Grimm, son souverain, cherche la fortune comme ses ancêtres. Il a étendu ses mines plus au sud - plus près de la dangereuse périphérie de Karak aux Huit Pics. Il l'a fait avec la permission de son seigneur, le roi Belegar Marteau-de-Fer, le Nain héroïque qui a inspiré son espèce en recolonisant une partie de cette grande cité d'autrefois. Le Roi Belegar, cependant, a donné de nombreux avertissements au Roi Burak. Il a averti le nouveau venu des tactiques fourbes, de la ruse extrême et des déprédations de la Tribu de la Lune Crochue. Ce sont des Gobelins de la Nuit de mauvaise réputation, menés par nul autre que Skarsnik, Seigneur de Guerre des Huit Pics autoproclamé. En effet, le Chef de Guerre Gobelin de la Nuit détenait une plus grande partie de l'ancien royaume Nain que ses propriétaires légitimes. Contre un tel ennemi, le Roi Belegar eu raison de conseiller aux autres d'être encore plus prudents.

Une décennie passa et les nouvelles exploitations minières portaient déjà leurs fruits pour le Roi, avec de riches veines de cuivre, de fer et d'or. Cependant, à mesure que les fouilles avançaient, leurs mines étaient découvertes et de plus en plus fréquemment pillées par les Gobelins de la Nuit. Les combats étaient âpres et bientôt les salles du Pic de Grimm furent vidées de leurs guerriers, appelés à défendre les mines les plus au sud. Les raids étaient devenus particulièrement violents et vicieux, suivant à peu près le même schéma de ruse malveillante que le Roi Belegar avait sagement prévu. En effet, il ne pouvait s'agir que d'éléments de la Tribu de la Lune Crochue ; désireux de voler les Nains et de les empêcher de se rapprocher de leurs frères assiégés à Karak aux Huit Pics.

Désireux de protéger son domaine en pleine expansion, mais fatigué de voir ses défenses déjouées à maintes reprises, le Roi Burak envoya ses Rangers chercher le refuge de l'ennemi. Il ordonna des incursions et des recherches approfondies de ses Rangers et de ses Mineurs, mais aucun repaire de Gobelins de la Nuit ne put être découvert. Les créatures insidieuses semblaient surgir au milieu des travaux de la mine et disparaître sans laisser de traces. Ils devaient avoir un camp de base à proximité - mais aucun n'a pu être trouvé.

C'est alors qu'une mystérieuse carte gribouillée fut trouvée clouée aux portes principales du Pic de Grimm. Elle semblait indiquer un repaire caché. Soupçonnant un piège, Grimm ordonna à une petite équipe de Rangers de faire une reconnaissance. Ils revinrent en courant avec la nouvelle d'un repaire important rempli de Gobelins de la Nuit, dont de nombreuses cibles.

Les éclaireurs firent l'observation rare d'un chaudron de brassage de champignons, l'appareil que tout Chaman Gobelin utilisait pour faire bouillir les Champignons Bonnet de Fou afin de créer la potion qui produit les redoutables Fanatiques de Gobelins de la Nuit. Détruire cette arme reviendrait à priver les Gobelins de la Nuit de leur arme la plus puissante. Des prisonniers nains avaient été repérés, dont Forek Grimm, la brebis galeuse de la famille du roi Burak, devenu un Tueur. Il avait été capturé lors d'un des nombreux raids des Gobelins de la Nuit. Et finalement, les Rangers firent la découverte la plus importante de toutes - Greebo Poignarminus, l'odieux capitaine de la Lune Crochue, l'un des principaux chefs de cette tribu redoutée. Greebo avait tellement d'entrées dans le Livre des Rancunes qu'il ne suivait que son maître infâme, Skarsnik. Tuer Greebo et ses kommandos au kapuchon rouj' aurait permis d'éliminer de nombreuses et vieilles rancunes. Cela faisait un peu plus d'un an que Skarsnik l'avait envoyé au Pic de Grimm. Au début, ses raids étaient sporadiques, car les Gobelins de la Nuit avaient beaucoup de chemin à faire pour atteindre les mines des Nains. Cependant, la découverte d'un puits de mine abandonné, peut-être perdu depuis le début de l'effondrement de l'Empire Nain, a grandement aidé les efforts de Greebo. Ses entrées et tunnels cachés ont permis aux pilleurs de Greebo d'établir un grand repaire à proximité de l'ennemi.

C'était sa chance de frapper les insaisissables pilleurs, de les éliminer complètement. Le roi Burak ordonna à ses guerriers de se préparer à une guerre totale.

Source[modifier]

  • White Dwarf UK 364