Phoenix Temple

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 8 août 2021 à 21:29 par Zhaagtar (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
La Phoenix Guard d'un Phoenix Temple

De nombreux elfes vénèrent l'Ur-Phénix, car ils voient dans son cycle de mort et de renaissance une lueur d'espoir pour leur peuple déclinant. Les guerriers du Temple du Phénix renaissent en tant que vengeurs silencieux, sous forme de revenants lugubres qui purifient les terres de la souillure du Chaos par le feu et la glace.


Le Temple du Phénix est un conclave guerrier consacré à l'Ur-Phénix, un dieu animal magique symbole du feu et de la renaissance. Ses guerriers sont des Aelfes qui ont connu la renaissance dans les flammes sacrées, et se battent désormais animés d'une terrible résolution. Ils livrent bataille dans un complet silence, taillant en pièces l'ennemi de leurs hallebardes éclatantes, sous un ciel zébré de braises filantes et de rais de glace scintillante: ce sont les phénix qui plongent du firmament pour anéantir les laquais du Chaos.

Pour pouvoir accéder au sacro-saint Temple du Phénix, un Aelfe doit s'être sacrifié corps et âme à la grande bataille contre le Chaos. Brisés et traumatisés au point d'en avoir perdu la parole, ces héros sont portés par des prêtres en robe jusqu'aux bûchers funéraires sacrés qui sont les autels de l'Ur-Phénix. Après une cérémonie de plusieurs jours, un phénix mourant, l'un des rejetons mystiques du dieu animal, enveloppe l'impétrant de ses ailes. Tous deux sont alors engloutis par la magie élémentaire, et ils renaissent ensemble, unis et pleinement rétablis physiquement comme spirituellement.

Cette sérénité a un prix. L'Aelf doit rejoindre les rangs de la Garde Phénix, des champions revenants qui combattent pour préserver la flamme de l'Ur-Phénix et pour bannir des Royaumes la corruption du Chaos. Revêtus d'une armure d'or éclatante et dotés de hallebardes enchantées, ces guerriers arpentent les champs de bataille les plus cauchemardesques, et endurent sans une plainte ce qu'aucun autre ne saurait supporter. Ils tuent en silence, acceptant les blessures et la mort sans la moindre crainte. Émancipée des peurs mortelles, la Garde Phénix croit en sa destinée de protectrice des purs et des justes. Les commandants de la Garde, les Oints, ont combattu les sbires du Chaos et autres menaces de première importance depuis de nombreux siècles. Ils se rendent au Bûcher du Phénix en Hysh, une vallée vitrifiée couverte des cendres ardentes du dieu animal, où ils méditent pendant des années, en entrevoyant des reflets des nombreuses résurrections de l'Ur-Phénix, ainsi que des aperçus tronqués de la destinée du peuple aelfique.

Investis de la bénédiction de leur divinité, ces champions éclairés se battent avec une redoutable intensité et inspirent quiconque les voit à l'œuvre. Certains chevauchent même un phénix Spire-de-feu ou Cœur-de-givre, un majestueux enfant de l'Ur-Phénix imbu de la puissance magique de son géniteur, qui irradie soit le feu, soit la glace, et sème la désolation chez tous les ennemis qu'il survole.


Source[modifier]

  • Order Battletome : Cities of Sigmar