Ours des Glaces

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 11 mars 2019 à 08:25 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
« L’Ours et moi ne faisons qu’un ; l’Ours et le Kislev ne font qu’un. Se dresser en travers de mon chemin revient à combattre la terre en personne, mais aussi les peuples qui y vivent et Père Ours lui-même. »
Tsar Boris Ursus, lors de la Bataille du Fleuve Noir
« Pour bien tuer l’Ours, vendez d’abord sa peau. »
L’Ours est de loin l’animal le plus important aux yeux des Kislevites. Il est le symbole d’une Terre, d’un Dieu et d’un Roi ; et son image est une figure de ralliement pour les armées et les fiers citoyens. L’Ours partage la vie et les luttes des peuples de l'Oblast. Quand l’hiver est rude, lui aussi est affamé, et quand le printemps revient, lui aussi emmène ses petits à la rivière pour jouer. Lorsque vient l’été, il leur apprend à chasser, et chasse comme les hommes. La seule différence, c’est que l’Ours chasse l’homme, et que l’homme chasse l’Ours. Malgré cela, l’Ours n’est pas tant un ennemi qu’un solide concurrent. Rien ne vous empêche de vous méfier de lui et le chasser quand il sort de ses cavernes et forêts, mais lui aussi combattra pour protéger son antre, d’autant que lui aussi se méfie des armes à feu, armes blanches et armes de trait.


Les Kislevites connaissent trois espèces d’Ours :

  • L’Ours Commun : C’est celui que l’on peut apercevoir au nord de l’Empire et dans les montagnes Naines, bien qu’il soit relativement imposant avec 2,10 mètres lorsqu’il se dresse et qu’il soit capable de broyer un humain d’un coup de patte, c’est de loin le moins dangereux. On peut l’apercevoir dans le sud du Kislev, seulement au dégel, au printemps et en été. Il hiberne en hiver. Il se nourrit principalement de petits animaux comme des castors ou parfois des rennes blessés ou malades, et il ne chassera l’homme que s’il est affamé. Il représente néanmoins une menace mortelle pour ceux qui s’aventure hors des sentiers battus de l’Empire.
  • L’Ours des Cavernes : Les Ours des Cavernes, ou Ours des Montagnes, sont plus grands, plus forts et ont une fourrure tachetée de gris. Contrairement à leurs cousins des forêts, ce sont des carnivores violents qui ont un sens exacerbé de la notion de territoire. Du reste, de nombreux adages font allusion au mauvais caractère et au tempérament destructeur de cet animal. Les Ours des Cavernes hibernent sur une période plus courte que leurs cousins communs, ils marquent leur territoire en griffant violemment les pins des montagnes à mi-altitude où ils résident habituellement. Les plus gros Ours de cette race déracinent même parfois les arbres et il est peu prudent de s’attarder lorsque l’on se trouve à proximité d’un tel site.
  • L’Ours des Glaces : Enfin, dans le grand nord vit le gigantesque Ours des Glaces. Cet animal dispose d’une fourrure blanche qui le rend quasiment invisible dans la toundra. C’est un mangeur d’hommes qui sent ses proies à des kilomètres. Traquer et tuer un tel Ours est un véritable exploit, mais le domestiquer, comme le fit le Tsar Boris Ursus, est un acte de légende.

Source[modifier]

  • Warhammer JdR - La Reine de Glace