Orpheon Katakros l’Invaincu : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
(Page créée avec « :''« Je suis né pour soumettre les Royaumes Mortels. Je suis mort en combattant le Chaos, j’ai ressuscité, puis le marteau du Voleur d’Âmes m’a renvoyé dans les... »)
(Aucune différence)

Version du 20 mai 2020 à 16:33

« Je suis né pour soumettre les Royaumes Mortels. Je suis mort en combattant le Chaos, j’ai ressuscité, puis le marteau du Voleur d’Âmes m’a renvoyé dans les limbes. Pourtant, par la grâce de mon maître Nagash, je suis là aujourd’hui, et je suis devenu le fléau des empires. »
- Katakros l’Invaincu

Katakros arpente les Royaumes Mortels tel un guerrier de légende. Ce stratège immortel mène ses légions royales non seulement dans chaque bataille, mais aussi dans les vastes campagnes militaires qu’elles jalonnent. Ceux qui cherchent à l’attaquer sont prestement abattus par ses champions ou par son arme mortelle.

Orpheon Katakros l’Invaincu, Mortarch de la Nécropole, Seigneur Suprême des Légions Bonereapers

Orpheon Katakros est l’empereur d’une élite de la non-vie, et il se rend au combat dans tous les atours dignes de son rang. Ayant renoncé à combattre monté sur un char depuis qu’il a été tué lors d’une charge juché sur une telle machine de guerre, il se rend à la guerre à pied, et avance d’un pas déterminé. Il cherche souvent un point d’observation surélevé afin de scruter le champ de bataille, entouré par ses aides de camp, tout comme il le faisait de son vivant, bien que ces serviteurs soient désormais aussi morts que leur maître.

Les régiments de l’armée de Katakros sont l’épée et le bouclier du Mortarch, car il n’a aucune envie de se salir personnellement les mains. À la place, il se concentre sur la stratégie, et sa volonté inébranlable lui sert à galvaniser ses troupes dès qu’il pose un regard sur elles. Une légion de Katakros est un outil parfaitement affûté, un corps militaire d’une discipline inégalée et guidé par un génie de la stratégie bénéficiant de plusieurs siècles d’expérience. Le temps passé dans la Crypte de l’Orage du Lac Lethis n’a pas érodé son esprit. Il a ruminé sa vengeance pendant les longues années de l’Âge du Chaos, au point qu’aujourd’hui, il est plus talentueux et dangereux que jamais.

D’ailleurs, les compétences de Katakros sont décuplées par l’état-major dont il s’entoure. Son bras droit est le Suzerain Immortis, le commandant de la Garde Immortis qui le protège au combat. Son bras gauche est le Necrophoros Primus, le porteur de la bannière sacrée de Katakros. Toutes les créatures, mortes ou vivantes, qui aperçoivent le sommet noir et scintillant de cet étendard, peuvent entendre clairement la voix autoritaire du Mortarch résonner dans leurs têtes.

Il arrive que Katakros mène plusieurs guerres à la fois. Grâce aux messagers ailés de son Maître Espion Aviarch, il coordonne des campagnes militaires s’étirant sur des milliers de kilomètres. Alors même qu’il démantèle l’armée ennemie, il dicte des textes à rapporter à ses gardiens de la connaissance, les Porteurs de Parchemins Gnosis, car si suffisamment d’ennemis survivent au combat pour lui fournir par la suite un tribut satisfaisant, il consignera ce dernier par écrit, lia nt ainsi les vaincus à un contrat magique auquel ils ne pourront jamais se dérober.

Aux yeux de Nagash, Katakros est le général idéal. Il a été refaçonné à l’image d’un parangon de la non-vie, ce qui n’a fait que décupler son égo déjà démesuré. Il est cependant possible de négocier avec le Mortarch par la diplomatie, car il se satisfait de soumettre des nations pour en faire des États vassaux qui lui fourniront une dîme d’ossements, sans nécessairement les vaincre par la force. Au final, le résultat sera le même, et Katakros pourra ajouter une nouvelle victoire à sa carrière.


Orpheon Katakros possède les Objets Magiques suivants :

  • Inda-Khaat
  • Le Bouclier Immortis

Citations

  • « Brisez-les. Brisez-les corps et âme sur la roue impitoyable des lois de Nagashizzar »[1]:65

93

Sources

  • Death Battletome: Ossiarch Bonereapers (2019), pp. 34, 65, 93 et 96
  • Warth of the Everchosen (à faire)
  1. Death Battletome: Ossiarch Bonereapers (2019)