Numas

De La Bibliothèque Impériale
Numas.png

Numas, la Cité des Scarabées, est une exception parmi les autres cités de Nehekhara, car là-bas, la vie a repris le dessus et les récoltes foisonnent tout autour de la ville. C’est un lieux que l’on peut sans peine qualifier de merveilleux. En effet, depuis plusieurs siècles, les pyramides y sont restaurées afin de leur rendre leur ancienne magnificence.

Les Scythiens étaient autrefois une tribu nomade qui s’est installé à Numas afin d’y vénérer son Dieu, car ils croient que le Prince Tutankhanut en est l’incarnation et sont entièrement dévoués à son service. Chaque jour, ils se rendent à la nécropoles afin de la protéger de ceux qui cherchent à la piller, ainsi il ne faut pas croire qu’il accueilleront à bras ouvert les étrangers parmi eux. En vérité, seuls quelques rares Arabiens ont le droit de franchir les murs de la cité. Le Prince règne sur les vivants et les morts, qui vivent dans une étrange harmonie. Ces nomades aux robes noires patrouillent dans le désert et avertissent le Prince Tutankhanut si des envahisseurs violent son territoire, en retour, les nomades ont le droit de vivre dans la cité, sous la protection des Morts-Vivants. Peu d’étrangers arrivent à comprendre comment on peut se sentir en sécurité lorsqu’on vit à proximité des morts qui marchent.

Lorsque le Prince s’en va en guerre, ses chars avancent aux côtés des étalons Arabiens des guerriers Scythiens, morts et vivants combattant côte à côte. Selon les rumeurs, lorsqu’un Scythien tombe au combat, son corps est laissé dans le désert en proie au Charognards jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que les os. Au bout de quarante jours et quarante nuits, son squelette est transporté jusqu’aux tombeaux où il est apprêté afin de pouvoir continuer à servir fidèlement le Prince dans la mort, comme il l’avait fait de son vivant.

Événements concernant Numas selon le C.I.

  • Époque antérieure à la 1ère Dynastie : Fondation de la cité par le Roi Khesek.
  • Durant la 1ère Dynastie :
  • Vers -2500, conquête de l'ensemble de Nehekhara par Settra l'Impérissable.
  • Rébellion du Prince de la cité à l'époque d'Ahtaf 1er. Le Prince de Numas devint Roi avec le Prince de Zandri de l'époque.
  • Durant la 2nde Dynastie :
  • La Reine 'Rasut prend le pouvoir à Khemri, empêchant le Roi de Zandri de cette période à régner sur la ville. Vers -2500, conquête de l'ensemble de Nehekhara par Settra l'Impérissable.
  • Durant la 4ème Dynastie :
  • Le.s Roi.s de Numas de l'époque combat.tent contre Nagash aux côtés des Rois de Zandri, Rasetra, Mahrak, Lybaras et de Lahmia. L'initiative est prise par le Roi Lahmizzar de Lahmia et est prolongée par son héritier Lahmizzash.
  • Guerre entre Numas, Zandri, Rasetra, Mahrak et Lybaras qui amène la destituation de Lahkashaz en tant que Roi de Khemri.
  • Durant la 6ème Dynastie :
  • Numas est unifiée sous l'égide d' Alcadizzar vers -1200 C.I.

[à suivre avec la 7ème Dynastie]

Légions de Numas

  • Les Hérauts de la Mort, légion du Roi Sekhef. Leur étendard était enchanté par les Prêtres Liches afin que les crânes qui y étaient pendus hurlent de douleur.
  • Les Cohortes du Soleil du Prince Imrathepis, également nommées Gardiennes des Portes de Numas.

[WIP]

Personnalités de Numas

  • Roi Ahken, père du Prince Tutankhanut
  • Roi Khesek, fondateur de la cité et a soumis les peuplades du désert.
  • Roi Qa part à la conquête des territoires des Kazadites dans le haut pays pour reprendre les lieux riches en or.
  • Roi Sekhef accompagné de sa légion les Hérauts de la Mort.
  • Prince Antarhak, possède une lance magique qui aspire l'énergie vitale de ses victimes et la canalise vers son porteur.
  • Prince Imrathepis, accompagné de sa légion les Cohortes du Soleil à l'époque d'Alcadizaar.
  • Prince Tutankhanut, unique fils du Roi Ahken qui était célèbre pour sa beauté de son vivant et est mort d'un lancé de javelot. Il est vénéré par les Scythiens, tribu nomade protégeant Numas et leur "dieu".

[WIP]

Sources

  • Livre d’Armée des Rois des Tombes V6, p.4 à 6, 9, 11, 14, 37, 65
  • Livre d’Armée des Rois des Tombes V8, p.6