Nagash, Seigneur Suprême de la Mort : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
(Page créée avec « :'''Nagash est le père de la Nécromancie. Ses mains squelettiques ont mis à bas d’innombrables empires, avant de r... »)
(Aucune différence)

Version du 18 mai 2020 à 10:49

Nagash est le père de la Nécromancie. Ses mains squelettiques ont mis à bas d’innombrables empires, avant de ressusciter leurs populations afin qu’elles se joignent à ses légions de morts-vivants.
D’un geste, il peut invoquer une armée de cadavres ou arracher les âmes d’un régiment ennemi.
Nagash le Dieu de la Mort, Maître de la Non-Vie, le Grand Nécromancien, Seigneur de Nagashizzar, Seigneur Suprême des Morts-Vivants, Seigneur Suprême de la Mort, le Roi Immortel, le Père de la Nécromancie, Seigneur des Sous-Mondes

Le Grand Nécromancien surplombe le champ de bataille, porté par un nuage d’esprits hurlants. Ces spectres mortels tourbillonnent autour de Nagash alors qu’il pointe son sceptre de façon menaçante sur ceux qui osent s’opposer à lui. Une tempête éthérique entoure alors les victimes, qui hurlent d’horreur tandis que leurs âmes sont arrachées de leurs corps et dévorées.

Nagash règne sans partage sur tous les morts-vivants. Lorsqu’il marche à la guerre, le sol tremble sous les pas de ses légions immortelles. Des nuées de chauves-souris vampires voilent la lumière de l’astre et plongent le champ de bataille dans l’obscurité. Les seigneurs de la non-vie sont forcés de plier l’échine et de mettre leurs armées au service de Nagash, car nul ne peut résister à sa volonté. Bien des vampires rebelles et des tyrans hautains ont tenté de s’émanciper, mais leurs tentatives se sont systématiquement soldées dans l’humiliation et la douleur, car le Grand Nécromancien n’oublie jamais un affront qui lui a été fait.

Se trouver en présence de Nagash suffit à plonger dans la terreur le guerrier le plus expérimenté, car cet adversaire ne peut être vaincu par des projectiles ou par des lames tant la force qui l’anime puise dans les énergies élémentaires de la mort, et celle-ci ne peut être ni soumise, ni vaincue. Les flèches, les balles et les traits mystiques rebondissent sans effet sur Morikhane, l’armure ensorcelée du Grand Nécromancien. En retour, il déchaîne une tempête de sorts qui transforme le champ de bataille en un abattoir jonché de corps parcourus de spasmes et de matière spirituelle qui s’effiloche lentement dans l’éther.

Au cours de son existence, Nagash a assimilé les connaissances de milliers de bibliothèques ésotériques et de grimoires interdits. Sa maîtrise des arcanes n’est rivalisée que par une poignée d’autres créatures des Royaumes Mortels, et même celles-ci hésiteraient à invoquer les noires sorcelleries que le Dieu de la Mort manipule avec une aisance déconcertante. Tout ce savoir est condensé dans les pages des Neuf Livres de Nagash. D’un geste, il peut faire planer un de ces ouvrages devant ses yeux et entonner de terribles invocations qui oblitèrent l’ennemi, ou réduisent à néant ses tentatives visant à contrôler la magie.

Le temps qu’un simple sorcier invoque un sort mineur, Nagash est en mesure de libérer une tempête de dévastation. Nagash est tellement imprégné de pouvoir nécromantique que son toucher peut faire vieillir un homme en un battement de cœur, jusqu’à ce que son corps tombe en poussière.

Nagash n’éprouve que du mépris pour les barbares et les brutes qui se vouent à l’art du combat. Il préfère exterminer ses adversaires de loin, à l’aide d’une cascade de magie, au lieu de perdre du temps à croiser le fer. Cependant, si le besoin s’en fait sentir, il est tout à fait capable d’éliminer ses ennemis au corps à corps. Pour ce faire, il a recours à Alakanash, le Sceptre de Pouvoir, ainsi qu’à Zefet-nebtar, la Lame Mortis. Alakanash est incrusté de gemmes en pierre de royaume de Shyish pure, qui canalise les pouvoirs du Grand Nécromancien, au point de former un rayon d’énergie à même de traverser les meilleures défenses magiques, afin que Nagash siphonne les âmes de ses victimes pour se régénérer.

Même si Nagash considère l’escrime comme une activité primitive, il a toutefois appris à manier sa lame au cours d’une éternité de guerres et de boucheries sur le champ de bataille. Ceux qui essaient d’engager le Dieu de la Mort en mêlée sont rapidement fauchés par la Lame Mortis, puis leurs esprits sont inexorablement arrachés de leurs corps moribonds. Les mortels suffisamment malchanceux pour croiser le regard du Grand Nécromancien sont frappés de terreur. Leur sang congèle dans leurs veines et leurs cœurs cessent de battre tandis qu’ils découvrent le véritable visage de la mort incarnée.


Nagash possède les Objets Magiques suivants :
  • Alakanash, le Sceptre de Pouvoir. Ce bâton est serti des pierres de royaume les plus pures de Shyish.
  • Morikhane, son armure magique. Cette armure ensorcelée protège Nagash des attaques physiques comme surnaturelles, et peut même infliger un puissant contrecoup à ceux qui osent le prendre pour cible.
  • Les Neuf Livres de Nagash. Au cours de son existence impossiblement longue, Nagash a réuni une vaste bibliothèque de savoir ésotérique.
  • Zefet-nebtar, la Lame Mortis.

Sources

  • Death Battletome: Legions of Nagash (2017), p.10, 20-21 et 96
  • Death Battletome: Ossiarch Bonereapers (2019), p. 32 et 97