Nékaph l'Émissaire

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 19 août 2017 à 13:14 par Guilhem3004 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
« Prosternez-vous devant la puissance de Settra l’Impérissable, le Khemrikhara, Roi de Nehekhara, Seigneur de la Terre, Monarque du Ciel, Maître des Quatre Horizons, Puissant Lion du Désert Infini, Grand Aigle du Firmament, Empereur Majestueux des Sables Mouvants, Souverain Éternel des Légions de Khemri...»
- Extrait du discours de Nékaph exigeant la reddition inconditionnelle de son ennemi.


Nékaph est le champion élu de Settra, son héraut personnel et son serviteur le plus fidèle, loyal jusque dans la mort et au-delà. Lorsque Settra quitta le monde mortel, Nékaph fut le premier à se suicider, et sa dépouille fut enterrée à côté de celle de son seigneur. Et quand Settra l’Impérissable s’éveilla de son sommeil séculaire, le corps momifié de Nékaph se tenait déjà debout, prêt à accomplir la volonté de son Roi et à punir ses ennemis.

Nékaph l’Émissaire n’est pas de sang noble. On murmure qu’il n’est même pas du sang de Nehekhara, et que ses parents appartenaient aux tribus barbares vivant au nord de la Grande Terre. Ainsi, lorsque Nékaph devint adulte et rejoignit les légions de Khemri, il n’était guère mieux considéré qu’une brute mal dégrossie. Malgré cet héritage, la force de Nékaph, ses faits d’armes et sa loyauté indéfectible demeuraient inégalés. Nékaph se distingua au combat à maintes reprises, et il fut intégré dans les rangs prestigieux des Gardiens des Tombes avant sa dix-huitième année. En l’espace de deux ans, Nékaph avait pris le commandement de la garde royale de Settra, qui ne tarda pas à le choisir en tant que héraut personnel, car il n’y avait pas de guerrier plus incorruptible dans tout Nehekhara. Settra afficha la confiance qu’il avait en son champion en lui offrant le Fléau de Crânes, un symbole incontestable du pouvoir de Settra, et une arme que le souverain de Khemri lui-même emporta à la bataille.

Réputé pour son physique puissant et son sens inébranlable du devoir, Nékaph était un guerrier si redoutable que même désarmé, il restait capable de briser le crâne de son adversaire. Bien que Nékaph l’Émissaire fût responsable de l’exécution de nombreux ennemis sur ordre de Settra, c’est lorsqu’il livrait des duels au nom de son Roi qu’il exprimait tout son potentiel guerrier, car il combattait d’autant plus adroitement que l’honneur de son maître était en jeu : un enjeu bien plus important que sa propre vie. Nékaph détournait les coups de ses adversaires avec style avant de leur asséner le coup final. Il était non seulement un puissant guerrier, mais était également doté d’une grande intelligence. Cette qualité est essentielle pour tout Héraut des Tombes, car il doit pouvoir se rappeler de chacun des titres alambiqués de son seigneur. Et dans le cas de Settra, réciter la liste complète de ses qualités demandait à Nékaph environ deux heures.

De nos jours, Nékaph chevauche de cité en cité à la tête d’une des légions éternelles de Settra, comme il le faisait de son vivant. Une fois arrivé devant les portes de la cité ennemie, Nékaph fait halte et exige une audience auprès du souverain. Lorsque le Roi renégat s’avance, l’Émissaire de Settra s’adresse à lui et lui offre une dernière chance de se rendre. Bien que sa mâchoire décharnée ne s’ouvre pas, et qu’aucun son discernable ne sorte de sa bouche, l’ennemi apeuré de Nékaph perçoit une voix caverneuse résonner dans sa tête. C’est généralement à ce moment précis qu’il réalise quel destin funeste l’attend. S’il refuse de s’agenouiller devant la puissance de Settra, ou si encore plus stupidement, il choisit de s’en prendre directement à Nékaph et à sa légion, il doit alors affronter toute la colère de Khemri. En pointe de l’assaut, Nékaph réduit en miettes tous ceux qui passent à portée du Fléau de Crânes. Tandis que les cadavres ennemis s’entassent et que les légions de Morts-Vivants poursuivent leur avance implacable, les défenseurs comprennent la futilité de leur résistance, mais le Héraut de Settra ne montre aucune pitié. En effet, le temps des pourparlers et de la reddition est passé depuis longtemps, et la sédition ne mérite que la mort. À l’issue de la bataille, c’est un autre crâne de Roi qui viendra orner le fléau magique de Nékaph.

Nékaph possède les Objets Magiques suivant :
  • Fléau de Crânes : Ce fléau appartenait autrefois au Roi Phar, mais a été confisqué comme prise de guerre par Settra lorsque le Roi a finit par mourir. Cette arme a été assemblée à partir des crânes des Rois vaincus, qui continuent de mordre leurs victimes.

Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Rois des Tombes, V8