Mutalithe à Vortex

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 10 juin 2018 à 18:19 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Une Mutalithe à Vortex répandant la folie et la mutation.
La Mutalithe à Vortex est une aberration, une insulte à la nature, un épouvantable amalgame de monstre et de Magie engendrant une créature mutée au-delà de toute raison par le pouvoir du Chaos. Ces monstres cauchemardesques sont aussi gros que difformes, dominant de leur taille l’infanterie tandis qu’ils parcourent le champ de bataille. Leur rugissement résonne à des kilomètres à la ronde, transperçant l’âme même de quiconque l’entend, inondant leur esprit de visions d’horreur paradoxales. Mais ce n’est rien comparé à la vision d’une Mutalithe à Vortex ravageant l’armée ennemie, alors que sa musculature enfle, se fend et se reforme au gré des spasmes de la créature. Au combat les tentacules de la bête s’abattent sur les rangs ennemis ; ceux qui ne sont pas éjectés hurlent d’horreur tandis qu’ils sont attirés dans la gueule de la Mutalithe, ou des centaines de dents acérées déchiquettent la chair et broient les os. Mais aussi atroce que soit une telle fin, ce n’est pas la perspective d’être dévoré vivant qui instille la plus grande terreur dans le cœur de l’adversaire.

La formation d’une Mutalithe à Vortex est un processus entièrement surnaturel, toutefois elles peuvent être engendrées par les Vents de Magie qui parcourent les Désolations du Chaos. Cela se produit souvent quand des dizaines d’Enfants du Chaos sont pris dans une Tempête de Magie et fusionnent sous l’action du tourbillon d’énergie magique. Ces abominables agglomérats périssent en général rapidement, s’effondrant sous la masse de leur forme aberrante en un monticule de vase organique saturé d’énergie magique. Mais il arrive que la volonté de Tzeentch lie cet amas de chair et d’os mutés en un amalgame monstrueux bien plus dangereux que la somme de ses parties. Au fil des sciècles, de nombreux Sorciers du Chaos ont tenté de créer leur propre Mutalithe à Vortex à l’aide de sorts obscurs, mais même quand une telle invocation réussit, le Sorcier est souvent consumé par le rituel et son corps se mêle à sa création impie. D’autres Mutalithe à Vortex sont d’anciens Sorciers d’une puissance incommensurable qui, au moment où ils pensaient parvenir à l’immortalité démoniaque, sont victimes des caprices de leur divinité tutélaire.

La mutation et la folie suivent les pas de la Mutalithe. Un orbe de magie brute est attaché au corps de la bête, corrompant tout ce qui passe à portée. L’organisme de la Mutalithe est constamment remodelé et régénéré, aspiré et recraché par le vortex. Il s’en échappe des volutes d’énergie nocive, qui font muter tout ce qu’elles touchent sur le champ de bataille, et si la chair de la Mutalithe à Vortex est éventrée par les tirs ou les lames, des torrents de puissance se déversent sur le champ de bataille, causant davantage de distorsions de la réalité.

Cela explique pourquoi les soldats qui affrontent une Mutalithe sont frappés de mutations imprévisibles. Pour chaque guerrier à qui il pousse un membre surnuméraire, un autre se transforme en une statue de cristal ou en un amas tortillant de poissons à trois yeux. Des héros sont morts en voyant avec horreur leur chair se détacher et tomber de leur squelette, ou étranglés par leur colonne vertébrale jaillissant de leur dos. Et lorsque le vortex émet ses pulsations, des régiments entiers sont engloutis par des vagues de pouvoir du changement, leurs corps fusionnant en un répugnant Enfant du Chaos.

Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Guerriers du Chaos, V8
  • Codex Heretic Astartes Thousand Sons, V8