Malefosse

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 6 octobre 2018 à 08:57 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Position : loin au nord de Praag, dans la contrée du Kislev.
Population  : 115 000
Industries Principales : le Clan Moulder engendre toutes sortes de monstres dans les fosses de procréation qui donnent son nom à cette métropole Skaven. Ces bêtes sont soumises à une sélection rigoureuse destinée à se débarrasser des faibles. Celles qui passent ces étapes sont formées au combat et participent aux guerres du clan, à moins qu’elles ne soient vendues ou prêtées à d’autres clans dans le cadre de leurs propres conquêtes. La production de Malepierre est également l’une des principales industries de Malefosse, bien que l’essentiel de ce qui est extrait soit utilisé dans les programmes de procréation et de sélection du Clan Moulder.
Principales Filiations Claniques : Moulder.


Le Clan Moulder est l’un des quatre Clans Majeurs des Skavens. Il s’est spécialisé dans l’art sombre de la mutation. Empoisonnant le nord de Kislev, ses terriers en strates abritent des créatures déformées et leurs bourreaux dérangés. L’atmosphère de la cité est en permanence animée d’un mélange de sons étranges et de miasmes qui s’élèvent des fosses de procréation des Maîtres Corrupteurs. La maleménagerie peut intriguer le visiteur ; ce lieu donne un aperçu aussi impressionnant qu’effrayant des prouesses du Clan Moulder en matière de mutations, de transformations chirurgicales et de sélection. Les grognements, hurlements et autres cris poussés par les créatures de cette ménagerie s’entendent d’une extrémité de la cité à l’autre, ce qui, combiné avec la cacophonie des fosses, ne produit pas une ambiance particulièrement propice à la santé mentale.

Au nord, dans les terres désolées que l’on nomme le Pays des Trolls, se trouvent les infernaux enclos du Clan Moulder. Leur citadelle, Malefosse, est creusée dans les parois déchiquetées et le fond d’un abîme situé sur les contreforts septentrionaux des Montagnes du Bord du Monde. Des fumerolles y mêlent leurs vapeurs soufrées à l’odeur infecte de la vermine et des excréments. Cependant, la terrible cacophonie qui résonne entre les falaises de ce gouffre est pire que ces odeurs pestilentielles. Les grognements, les cris et les hurlements qui constituent cette clameur incessante sont comme les plaintes de milliers d’âmes en peine. Ce n’est pas sans raison que Malefosse est parfois surnommée la porte des enfers.

Durant la Grande Guerre Contre le Chaos, il y a 300 ans, Malefosse fut attaquée par l’une des nombreuses armées d’Hommes-Bêtes et de Guerriers du Chaos qui se dirigeait vers le Kislev. Le repaire fut sauvé par les Maîtres de Meutes qui libérèrent des hordes de Rats-Ogres enragés, repoussant les serviteurs du Chaos vers la surface où ils furent pris entre le marteau et l’enclume. L’armée du Chaos fut encerclée et écrasée par des renforts envoyés depuis Karak Varn afin de secourir le Clan Moulder.

Les vents magiques du Chaos sont puissants autour de ce lieu maudit, transformant plantes et animaux en de nouvelles formes innommables et pervertissant jusqu’à la roche. Les plus courageux des Maîtres de Meute du Clan Moulder se rassemblent et traquent ces mutants pour servir de matière première aux diaboliques expériences des Maîtres Corrupteurs. Les monstres nordiques altérés par le Chaos sont les plus dangereux, mais aussi ceux qui portent le plus de promesses de succès dans la création de nouvelles générations de créatures de combat, car plus la bête est monstrueuse, plus il est possible d’en faire un terrible monstre de combat. Des équipes de ce type peuvent pourchasser une Hydre ou une Manticore durant des mois, attendant d’avoir rassemblé assez de courage pour frapper au moment opportun. Les monstres capturés sont ramenés à Malefosse pour y être exposés à de la Malepierre jusqu’à l’apparition de mutations. Des membres supplémentaires et des armes sont ensuite souvent greffés à la créature captive. Des baumes à base de Malepierre, marque de fabrique des Maîtres Corrupteurs, assurent la bonne assimilation de la greffe. Le fond de l’abîme est plein de détritus d’expériences ratées dont les victimes survivent parfois, pâles aberrations se nourrissant de chair morte et corrompue.

Le Clan Moulder est toujours à la recherche de nouvelles souches de monstres combattants à louer ou à vendre. Les rumeurs ne manquent pas sur ses créations, parmi lesquelles le Rat-Ogre est la plus célèbre. D’aucuns ont aperçu des Rats-Loups dans les steppes de Kislev, ainsi que des hybrides de Troll et d’une énorme créature souterraine rarement vue en surface. Les Maîtres de Meute du clan excellent dans le dressage brutal des bêtes : les plus féroces sont brisées et soumises à leur volonté, tandis que les plus passives sont rendues agressives par la douleur.

Les Neuf Cercles de Malefosse[modifier]

Malefosse renferme des abominations contre-nature qui ont fait la fortune du Clan Moulder.
Le seul semblant d’organisation dans les couloirs labyrinthiques de Malefosse est leur division en territoires distincts selon leur profondeur. Chacun de ces niveaux ou cercles est dirigés par l’un des Maîtres Corrupteurs du Clan Moulder, mais en vérité l’étendue de ces domaines fait qu’il est impossible de contrôler tous les laboratoires et tous les enclos de reproduction. C’est pourquoi, à chaque niveau, des Skavens fous libres de tout contrôle se lancent dans des projets très ambitieux qui alimentent inexorablement les tunnels de Malefosse en monstres cauchemardesques ou pathétiques.

L’accès principal vers ce dédale est immense et témoigne des milliers d’esclaves sacrifiés pour son excavation. Il est protégé par des portes faîtes d’acier mêlé à des ossements humains et serties de fragments de Malepierre à l’état pur. Elles sont également ornées d’hommes et de femmes, affamés et gémissants, piégés par des entrelacs de métal et côte à côte avec les cadavres putréfiés de ceux qui ont cessé de se plaindre. Le sommet de ce portail est gravé de psaumes impies proclamant la gloire du Clan Moulder et exhortant ceux qui pénètrent en ces lieux à abandonner tout espoir. Cette mise en garde n’est pas sans fondement, puisque ceux qui entrent dans Malefosse n’en ressortent pas, ou seulement déformés et méconnaissables.

Devant les portes coule une lente rivière de lave grisâtre sur laquelle navigue le Nocher des Portes, à l’abri dans sa barque de pierre. Ce passeur maléfique a deux blocs de Malepierre à la place des yeux, lesquels brûlent d’une malsaine lueur verdâtre. Tous ceux qui désirent s’entretenir avec les Maîtres Corrupteurs doivent au préalable négocier leur passage avec le Nocher des Portes, dont certains murmurent qu’il a les faveurs du Rat Cornu en personne. Sur la rive, des centaines de Skavens de différents clans attendent dans la confusion la plus totale une entrevue pour requérir les services du Clan Moulder. Ils sont assaillis par des nuages de mouches attirés par les cadavres qui pendent aux portes.

Au-delà de celles-ci s’entassent les prisonniers accumulés par le clan pour alimenter les expériences des Maîtres Corrupteurs. Ils se morfondent dans des cages si petites qu’ils ne peuvent s’y mouvoir. Il est possible de croiser des représentants de toutes les races et de tous âges. Il n’est pas rare que le Gobelin soit parqué avec le Nain et l’Elfe avec des prisonniers Skavens d’autres clans. Le Seigneur de la Ruine qui dirige le Clan Moulder passe de longues heures à examiner ce cheptel et se délecte de leur effroi lorsqu’il leur annonce ce qui les attend dans les entrailles de son domaine.

Lorsque les Maîtres Corrupteurs requièrent cette chair fraîche pour leurs expériences, des Vermines de Choc impitoyables conduisent sans ménagement les prisonniers vers les niveaux inférieurs. Là se trouvent les enclos d’élevage, maculés de sang et grouillant de vermine. Un Maître Corrupteur qui s’est greffé sur les épaules d’un gigantesque Doombull y patrouille quotidiennement, murmurant à l’oreille de son véhicule bestial. Des rates nourricières parsèment les salles, alimentant portée après portée avec leurs corps hypertrophiés. Des unions contre-nature, susceptibles de rendre fous ceux qui en sont témoins, abondent dans ce royaume de cauchemar. Mieux vaut ne pas s’appesantir sur les pratiques innommables encouragées par les sadiques Maîtres de Meute qui supervisent les enclos.

Sous ces installations se trouvent les salles de banquet du Clan Moulder où sont célébrées ses victoires et ourdies ses plans de conquête. Des conduits reliés à la surface y créent des courants d’air glacials, chargés de poussière mutagène. Ceux qui, dépourvus de fourrure, parcourent les sols irréguliers de ce niveau sont transis jusqu’aux os, et les autres qui s’y attardent voient leurs corps changer en peu de temps. Il n'est donc guère étonnant que Throt le Galeux, amateur de chair altérée, y ait installé ses laboratoires. Le fait qu’avec ses cohortes gloutonnes, il crée autant de mutants qu’il n’en consomme, l’est par contre beaucoup plus.

Enfouies plus profondément encore sont les chambres fortes. Ces vastes pièces abritent des monceaux de Malepierre scintillante, versées en paiement pour les services du clan. Mais on y trouve aussi des montagnes de métaux précieux au sommet desquelles des Skavens courbés s’attellent à la tâche impossible consistant à compter la fortune du Clan Moulder. Éclairés par des torches poisseuses, ces scribes dérangés jurent et marmonnent tandis qu’ils comptent pile après pile. Ils possèdent des Rats-loups, qu’ils envoient souvent réduire à néant les efforts d’un rival dans une avalanche d’or et d’argent.

Le cinquième cercle est sans doute le plus effrayant de tous. Il abrite une arène, suspendue aux parois par de gigantesques chaînes rouillées. Lorsque l’une des aberrations créées aux autres niveaux est jugée d’intérêt, on l'y emmène afin de tester ses capacités de combat pour le plus grand bonheur des Guerriers des Clans et des rares Prophètes Gris qui président ces duels, des Rats-Ogres mutants s’affrontent férocement avec leurs dents, leurs griffes et des armes greffées à leurs membres. Les vainqueurs sont enchaînés dans les baraquements jusqu’à la prochaine bataille et les perdants qui survivent sont soit améliorés, soit vendus à d’autres clans. Il arrive régulièrement que l’un des protagonistes de ces combats brutaux soit projeté par-dessus le rebord de l’arène et s’écrase au niveau inférieur.

Le large promontoire rocheux qui compose le sixième cercle est donc jonché de cadavres et réservés à ceux que les chefs de clan ont décidé de punir de façon atroce. Ils errent au milieu des miasmes et sont parfois rejoints par ceux qui n’ont plus les faveurs des tribus du nord. Ils sont assurés de subir les pires transformations, comme finir en mobilier vivant pour les Skavens les plus pervers du Clan Moulder tel Izak Grottle. S’échapper est impossible, car la seule issue est gardée par une chose dont le regard change en pierre. Griskit, Seigneur du Bourbier, règne sur ce bout de roche maculée. Il est toujours accompagné de trois hybrides aux corps de femme, dotés d’ailes membraneuses de chauve-souris, et de tête de rat.

Les Niveaux Inférieurs[modifier]

Les derniers cercles de Malefosse sont les plus dangereux. Des baraquements creusés comme des terriers y abritent les Seigneurs de Guerre et les créatures les plus féroces du clan. Cette assemblée hétéroclite de combattants sanguinaires égale sans peine les forces rencontrées dans les Désolations du Chaos. Des tunnels humides dégoulinants de mucus et rappelant un tube digestif en partent pour émerger ensuite à la surface après moult circonvolutions. En temps de guerre, ces accès sont débloqués et Malefosse vomit son lot de monstres dans la pâle lumière des steppes du nord. C’est au fond de ces tunnels que le terrible chef Orque Noir Grimgor Boît' en Fer combattit jusqu’à ce que le mur de créatures mutantes le force à reculer. Seul Ghoritch, Seigneur de Guerre de Malefosse, possède la force physique et mentale de maintenir un semblant d’ordre dans les baraquements. Sans sa poigne de fer, les armées du Clan Moulder stationnées là ne seraient qu’un zoo anarchique.

L’avant dernier niveau se rétrécit pour former une sorte d’entonnoir dans lequel se déversent les innombrables déchets et effluents des expériences quotidiennes réalisées au-dessus. C’est aussi là que sont incarcérés ceux qui ont essayé de berner le Clan Moulder, ils se fondent peu à peu dans les résidus chargés de Malepierre pour former les racines torturées qui se tortillent lentement au fond de Malefosse. Entre elles se meuvent des Rats Géants aux incisives tranchantes qui chassent et dévorent tous les êtres vivants qu’ils rencontrent. Le Maître Corrupteur Scarskrex aux membres épineux règne sur ce domaine sombre et nauséabond avec un seul objectif : hybrider ceux qui attirent son attention avec son abondante collection de serpents.

Le dernier cercle abrite les quelques rares mutants ayant survécu aux traitements violents et humiliants du Clan Moulder. On y croise des aberrations rendues folles de rage par la conscience qu’elles ont de leurs corps pervertis, et de nombreuses Chimerats illuminent les profondeurs des crevasses de leurs souffles mêlant flammes et Malepierre. Dans la roche sous leurs pattes, de colossales créatures creusent pour étendre le royaume souterrain du clan. Cette cour des miracles est supervisée par deux Géants jumeaux qui, en temps de guerre, se saisissent d’horreurs enchaînées et les fixent à de larges monte-charges mus par des cages à écureuil actionnées par des esclaves. Elles peuvent ainsi être acheminées vers les niveaux supérieurs ou se masse la horde. Car si un avant-poste du clan est menacé, une armée se rassemble, comprenant Skavens et mutants. Le sol tremble sous les pas des seconds et l’air vibre des couinements d’excitation des premiers, car après tout il n’est pas de meilleur moment pour capturer de nouveaux sujets d’expérience.

Source[modifier]

  • White Dwarf n°139