Mage Dragon

De La Bibliothèque Impériale
Un Mage Dragon chevauchant un Dragon Solaire.
Cælith Cœur de Feu naquit lors de la dernière année du règne d’Æthis le poète, et n’était guère plus qu’un enfant aux yeux des Hauts Elfes lorsqu’il s’empara de l’un des célèbres Sceptres Solaires cachés dans les Grottes des Rêves et réveilla le Dragon Solaire Rilgaur. Cælith et sa nouvelle monture vinrent à l’aide de Mentheus à la bataille de la Porte du Griffon, et menèrent une charge dévastatrice sur le flanc des Elfes Noirs qui permit à Mentheus de mettre en déroute l’armée ennemie. Quand la bataille fut terminée, Mentheus remercia Cælith et utilisa pour la première fois de l’histoire le nom de Mage Dragon.

Depuis, chaque génération a vu son lot de Mages Dragons émerger des aspirants qui étudient les Vents de Magie à la Tour Blanche de Hœth. Il s’agit invariablement des étudiants les plus impétueux, presque toujours d’ascendance Caledorienne. Lorsqu’ils entament l’apprentissage du Domaine du Feu, le premier domaine enseigné à la Tour Blanche, leur nature belliqueuse devient plus évidente. Leurs rêves sont peuplés de flammes et de mort, dans lesquels ils chevauchent un Dragon de la couleur du sang. Bientôt, ils n’ont plus qu’une idée en tête : accomplir leur destinée en tant que Mage Dragon. Une fois que leurs tuteurs estiment qu’ils ont achevé leur apprentissage du Vent d’Aqshy, ils entament leur voyage vers Caledor et les cavernes des montagnes de l’Échine du Dragon.

Réveiller un Dragon est un processus long qui peut prendre des mois, mais ces jeunes mages s’attèlent à la tâche avec ardeur. À peine pénètrent-ils dans l’antre d’un Dragon Solaire que celui-ci commence à s’agiter dans son sommeil. Instinctivement, l’Elfe s’approche de la bête endormie et l’appelle par son nom, ce qui achève de l’éveiller. Seul un Dragon Solaire peut entendre ainsi l’appel d’un Mage Dragon, car les Dragons Lunaires et Stellaires n’ont plus cette étincelle de vigueur que possèdent les membres des plus jeunes de leur race, et doivent être éveillés par un esprit plus posé que celui d’un Mage Dragon.

Les Mages Dragons ont la réputation de combattants impulsifs et incontrôlables, ils sont renommés pour leur bravoure, leur utilisation exubérante de la Magie Flamboyante et leur manque de sérieux lors de leurs études de cette dernière, ce qui est habituellement mal perçu par les tacticiens Hauts Elfes. Cependant, la plupart des habitants d’Ulthuan voient en ces jeunes Elfes et dans la facilité avec laquelle ils éveillent les Dragons Solaires le signe d’un nouvel espoir.

Source

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7