Mégastodonte

De La Bibliothèque Impériale
Une violence préhistorique dévastatrice !
Les Mégastodontes sont des créatures maudites, d'anciens monstres qui arpentaient le monde durant les temps immémoriaux où les terres étaient prisonnières des glaces. Fuyant la chaleur soudaine du soleil, les ancêtres de ces créatures se dirigèrent vers les plaines nordiques où ils furent corrompus par la Magie libérée sur ces étranges contrées. Sous l'effet des Vents d'Éther, les Mégastodontes devinrent la manifestation vivante d'un hiver cruel et éternel, leur passé depuis longtemps révolu. De leur masse exsude une terrible aura, une rafale d'air si froid qu'il glace le sang et transit ses proies. Les Mégastodontes avancent aussi inexorablement qu'une tempête hivernale, paralysant leurs victimes de froid avant de les percuter de toute leur masse et de les réduire en pulpe.

Les Mégastodontes sont des créatures solitaires qui traversent les étendues glaciaires du monde, loin au nord ou au milieu des pics montagneux enneigés. Résister à leur propre aura givrante draine leur vigueur, aussi ces colosses sont-ils en recherche constante de chair fraîche. Le Mégastodonte est une bête féroce et redoutable, capable de piétiner à mort ses proies frigorifiées. De plus, ses défenses conduisent l'énergie magique comme le métal conduit la foudre. Le souffle glacé du monstre se mêle au flux éthérique et se condense en sphères tourbillonnantes d'énergie et d'éclats de glace. Dans un son proche d'un coup de tonnerre, le Mégastodonte peut libérer ces orbes glacials sur le champ de bataille. La sphère lumineuse explose ensuite à l'impact, projetant des fragments de glace chargés d'éclairs sur une large zone. Ces éclats tailladent alors toute chair exposée ou se plantent profondément dans les corps en causant des dégâts horribles.

En raison de leur penchant naturel pour le froid intense, les Mégastodontes sont indisposés par la chaleur des rayons du soleil et deviennent extrêmement irritables. Perdre sa fourrure ou accumuler des couches de glace sur sa peau ne suffisant pas, le Mégastodonte a développé un mécanisme unique afin de survivre à la chaleur durant les saisons plus clémentes où les températures font presque fondre la glace. Lorsqu'une chaleur prolongée s'installe, ils hibernent dans un glacier de leur choix, se creusant une grotte avec leurs défenses démesurées et tranchantes jusqu'à pouvoir se soustraire à la morsure du soleil.

Abritée dans un cocon givré, la bête ralentira les battements de son cœur et abaissera sa température interne, ce qui permettra à sa respiration givrante de cristalliser l'humidité ambiante jusqu'à être complètement entouré par la glace. Préservé des prédateurs et des tribus Ogres des montagnes, le Mégastodonte dort durant l'été dans son refuge gelé, récupérant des blessures reçues durant la saison passée et digérant lentement les quantités colossales de viande qu'il emmagasine avant chaque période d'hibernation.

Lorsque les jours raccourcissent et que la chaleur du soleil décroît à nouveau, le Mégastodonte augmente graduellement son rythme cardiaque et commence à exercer une grande pression sur le glacier qui l'entoure. Finalement, grâce à sa force prodigieuse et à des secousses de ses hanches et de ses épaules massives, le colosse jaillira de son carcan dans une explosion de glace et un hurlement de défi lancé au soleil. Affamée au-delà de toute raison, la bête écumera alors les flancs de la montagne en propageant une aura givrante. Les Mégastodontes usent de leurs défenses pour tuer toutes les créatures vivantes qu'ils peuvent trouver, les projetant dans les airs avant de les empaler sur leurs protubérances osseuses, et de les dévorer.

Lorsque les Ogres et les Mégastodontes se rencontrent sur le versant des montagnes, ils se regardent avec méfiance car les groupes d'Ogres ou leurs Chasseurs expérimentés font partie des rares êtres vivants pouvant inquiéter de telles bêtes. Un Mégastodonte est une bénédiction pour une tribu affamée, mais le tuer n'est pas une mince affaire, car ses défenses et son souffle glacé sont redoutables. Il arrive également que des Ogres réussissent à ramener un Mégastodonte blessé jusqu'à leur campement, et qu'à grand renfort de chaînes, de coups de massues et d'une copieuse quantité de viande rouge, ils parviennent à dresser la créature.

Les Mégastodontes capturés sont gardés ainsi enchaînés pendant une longue période, jusqu'à ce qu'ils soient capables de coexister avec les Ogres, certains tolérant même quelques individus montés sur leurs épaules. Le Mégastodonte devient alors partie intégrante de sa tribu sous la forme d'un instrument de gel et de destruction. Ces montures massives offrent à leurs cavaliers vingt tonnes de force brute pour écraser l'ennemi, un excellent point de vue sur le champ de bataille, ainsi qu'un garde-manger ambulant qui maintient la viande au frais.

Au combat, les Mégastodontes sont autant utilisés pour abattre l'ennemi à distance qu'appuyer la ligne de front principale des Ogres. Surplombant même les plus imposants guerriers, un Mégastodonte et son équipage libèrent des volées de tirs tout en avançant vers l'ennemi. Un Mégastodonte cherchera souvent à percuter les lignes adverses en même temps que le gros des effectifs Ogres, appuyant leurs charges dévastatrices avec sa terrible aura glaciale et paralysante.


Source

  • Livre d'Armée Royaumes Ogres V8