Lotus des Jungles

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 3 août 2017 à 09:40 par Guilhem3004 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Dans les bosquets caché au cœur des jungles se trouve une fleur si rare qu’une caste entière de Skinks est voué à sa récolte. Le Lotus des Jungles est une plante aux propriétés magiques qui ne pousse que dans les lieux sauvages; même la magie des Prêtres-Mages Slanns ne peut la faire éclore ailleurs.

Si un intrus entre par hasard dans un bosquet où pousse du Lotus des Jungles, il sera submergé par son arôme doucereux et s’enfoncera dans un songe qui le conduira sur d’autre plans. Sa chair ne fera plus qu’un avec le sol riche dont la plante se nourrit. On dit même que son essence vitale sera absorbée par le lotus, ce qui expliquerait le caractère magique de la fleur.

Les Hommes-Lézards chérissent le Lotus des Jungles, car il a un effet singulier sur le métabolisme des Prêtres-Mages Slanns. Les Skinks qui récoltent la plante en tirent une décoction unique, grâce à des techniques secrètes. Le produit de cette préparation est ensuite brûlé dans des encensoirs de la Chambre d’Éternité des Slanns, et leur permet de se plonger dans la méditation la plus profonde qui soit. On raconte que lorsqu’ils inhalent les fumées du lotus, ils se débarrassent des liens du monde matériel et que leur esprit est libre de voyager dans tout l’univers. Ces voyages astraux peuvent durer quelques minutes ou des décennies, le Prêtre-Mage Slann n’ayant aucune conscience du temps qui se déroule dans le monde physique au cours de sa quête des Anciens.

À l’exception des Prêtres-Mages Slanns, les seuls autres êtres capables d’inhaler les vapeurs du Lotus des Jungles sans que leur esprit quitte pour toujours leur corps sont les Gardes du Temple. C’est pour cette raison que la Chambre d’Éternité est hermétiquement scellée lorsqu’un Prêtre-Mage Slann utilise le lotus, et que ses serviteurs Skinks n’y pénètrent qu’en cas d’extrême urgence.

Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V7