La Varanguard

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 15 août 2021 à 18:14 par Zhaagtar (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Moins d'un champion sur mille est assez fort pour entreprendre les épreuves de la Varanguard. Parmi ceux-ci, un sur dix mille a des chances de se montrer digne de rejoindre l'élite d'Archaon. Surnommés les Chevaliers de la Ruine, ils comptent parmi les plus redoutables guerriers du Chaos. Lorsqu'ils chevauchent, même les dieux les observent.

Varanguard.jpg

Contempler la Varanguard revient à contempler la manifestation du courroux d'Archaon. Chacun d'entre eux est un puissant champion et conquérant à part entière, bien qu'ils aient renoncé à leur ténébreux royaume et à leur ancienne vie pour se couvrir de gloire aux côtés de l'Élu Éternel. Pour Archaon, déchaîner même une fraction de sa Varanguard revient à signer l'arrêt de mort de quiconque se dresse sur la route des Chevaliers de la Ruine, car ils accomplissent la volonté de l'Élu Éternel sans faire montre de la moindre pitié.

Il arrive qu'un Champion du Chaos observe un étrange présage comme il avance sur le Sentier de la gloire. Sa forme exacte est variable : il peut s'agir de la marque de l'Élu Éternel apparaissant au cœur d'un brasier, ou la gerbe de sang giclant de l'artère tranchée d'un ennemi peut former la silhouette d'Archaon. Dès lors, le champion aura été désigné par le Roi à Trois Yeux, et si certains essaient d'ignorer l'appel, nul ne peut y résister bien longtemps, car leurs rêves sont peuplés de visions cauchemardesques qui peuvent ébranler même le tueur le plus insensible, tandis que leur chair est ravagée par des stigmates d'où s'échappe une fumée noire et huileuse, qui ne se referment que lorsque l'élu accepte enfin sa destinée. La Marche des Lames, le Sombre Choix, le Noir Labeur, ce ne sont que quelques-uns des noms donnés aux épreuves que chaque aspirant doit traverser. Nul ne connaît la nature exacte de ces épreuves, mais le champion doit triompher de huit de ces épreuves, chacune taillée sur mesure pour celui qui les entreprend. La plupart périssent durant la première épreuve, car Archaon n'a que faire des faibles. Ceux qui réussissent accèdent au privilège de rejoindre la Varanguard.

Après avoir réussi ces épreuves, le Varanguard est nommé dans un des Huit Cercles, selon ses points forts et son caractère. Chaque Cercle possède ses propres spécialités et ses propres rituels, à l'instar d'un ordre de chevalerie chez les mortels. Les plus redoutés sont les Épées du Chaos, seigneurs en armure noire du Premier Cercle, qui chevauchent depuis des temps immémoriaux aux côtés d'Archaon. Ils jaillissent de plaies ouvertes dans les cieux sur un tapis de matière chaotique, se jetant sur l'ennemi avec la force d'un ouragan. Toutefois, au fil des siècles, d'autres Cercles sont devenus tristement célèbres. Les guerriers du Troisième Cercle, les Rejetons des Ténèbres, ont élu domicile dans les salles les plus sombres de la Varanspire, et sont drapés d'ombres surnaturelles lorsqu'ils chevauchent au combat. Les Fléaux du Destin, les chasseurs de têtes du Cinquième Cercle, attachent les têtes de leurs victimes sur le caparaçon de leurs destriers. Mais le plus mystérieux de tous est le Huitième Cercle, car même les autres Varanguards ne savent rien de ces guerriers sans nom, hormis le fait que nul ne peut échapper à leur courroux.


La Marque de l'Élu Éternel
Marque élu éternel.jpg

Si un Esclave des Ténèbres fait la preuve de férocité et de ruse devant Archaon ou la Varanguard, il peut gagner le droit de porter la marque de l'Élu Éternel. Ce symbole est un présage de malheur dans tous les royaumes, et il est gravé dans la chair du guerrier ainsi honoré par la lame ardente de la Tueuse de Rois. Nombre de membres de la Varanguard affichent cette marque sur leur armure pour commémorer leurs exploits, et pour prouver à ceux qui voudraient acheter leur loyauté que leur âme appartient autant à l'Élu Éternel qu'à n'importe lequel des Dieux Sombres.


La Varanguard a joué un rôle de premier plan dans les plus grandes campagnes d'Archaon. Ces guerriers furent les premiers à fouler le sol de l'Omnipoints au commencement des Guerres Nexus. Au Mont Kronus, les Épées du Chaos écrasèrent la totalité de la Chambre de Guerriers des Hammerhands. Si Archaon venait à abattre les portes d'Azyr, la Varanguard serait en première ligne de l'offensive contre le royaume de Sigmar. Mais les engagements auxquels participent ces chevaliers ne sont pas toujours de grande ampleur. Archaon dépêche en effet des bandes de Varanguards pour imposer sa volonté à nombre d'armées du Chaos, et en de rares occasions, il commande une dizaine de guerriers pour mener à bien une quête capitale. Nombre de guerriers de la Varanguard avaient déjà fait allégeance à un Dieu du Chaos avant d'être convoqués par l'Élu Éternel, et en possèdent encore les bénédictions. Cela ne signifie pas que les autres agents de leur dieu ont une influence sur eux, car ils sont avant tout loyaux envers Archaon, et quiconque pense pouvoir les dresser contre l'Élu Éternel sera anéanti sans autre forme de procès.

Depuis le nécro-séisme, les guerriers de la Varanguard parcourent de souvent les Royaumes Mortels, car bien qu'Archaon se soit lancé dans une mission que lui seul connaît, son autorité sur les armées du Chaos demeure absolue. Certains Varanguards combattent avec, voire commandent, des hordes de guerres Bloodbound ou des cultes Arcanites, au grand dam des seigneurs qui les dirigeaient jusque-là — du moins quand ils n'ont pas été exécutés pour avoir protesté. Mais la majeure partie de la Varanguard, combat toujours avec les Esclaves des Ténèbres. Sous leur égide, les Hordes assaillent les frontières de la civilisation, et lorsqu'Archaon fait son apparition dans les royaumes, ses armées sont inévitablement précédées par un ost destructeur de Varanguards d'un des Huit Cercles.


Les Huit Cercles de la Varanguard
Le Premier Cercle Le Deuxième Cercle Le Troisième Cercle Le Quatrième Cercle
Les Épées du Chaos


Fondant de portails chaotiques ouverts dans le ciel, les attaques des Épées du Chaos sont presque impossibles à prédire

Les Âmes du Tourment


Semeurs de chagrin et de désespoir, les Varanguards du Deuxième Cercle ne daignent offrir la délivrance de la mort à leurs adversaires que lorsqu'ils ont perdu tout espoir

Les Rejetons des Ténèbres


Ces guerriers effroyables sont drapés d'ombres surnaturelles, troublant la visée de ceux qui voudraient les abattre à distance

Les Pillards du Chaos


La désolation est tout ce qu'il reste dans le sillage du Quatrième Cercle. Le sol même qu'il foule se voit imprégné de la puissance du Chaos, et agresse furieusement les ennemis des dieux.

Le Cinquième Cercle Le Sixième Cercle Le Septième Cercle Le Huitième Cercle
Les Fléaux du Destin


La Varanguard du Cinquième Cercle réunit les bourreaux d'Archaon. Même les plus grands héros et les plus terribles des monstres ne peuvent échapper longuement à leurs lames.

Les Lames de la Désolation


Là où le Sixième Cercle chevauche, nul ne peut y résister. Il est le marteau de l'Élu Éternel, l'arme qu'il empoigne lorsqu'un ennemi doit être réduit en les plus infimes particules.

Les Fils du Fléau


En consommant la chair d'un adversaire, on hérite de sa force, prétendent les cannibales des Fils du Fléau. Nul n'a jamais su leur donner tort.

Le Cercle Sans Nom


Archaon seul connaît la véritable nature du Huitième Cercle, et la seule preuve de son passage réside dans les corps brisés de ses adversaires.



Source[modifier]

  • Chaos Battletome : Slaves to Darkness