Jubal Falk

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 20 octobre 2018 à 18:20 par Un ostlandais égaré (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Le capitaine-ingénieur Jubal Falk et les Cuirassiers.

Nuln est l’une des plus grandes cités du Vieux Monde et était autrefois la capitale de l’Empire. De par son histoire, elle a beaucoup de pouvoir et de richesses, et possède de nombreuses institutions célèbres. L’une des plus grandes n’est autre que l’École Impériale d'Artillerie, un collège d’ingénieurs concurrencé uniquement par celui d’Altdorf. Ses travaux à base de poudre noire sont les plus importants et les plus aboutis de tout l’ouest des Montagnes du Bord du Monde, exception faite de ceux cachés dans les profondes galeries des Nains. Les apprentis et les militaires de tout l’Empire et au-delà se lèvent tôt pour étudier à l’École d’Artillerie et le commerce d’armes et de poudre de qualité à travers le monde est depuis longtemps la pierre angulaire de la richesse et de l’économie de Nuln.

Fait moins connu, l’École d’Artillerie maintient également sa propre force armée – la Compagnie de Fer – qui sert dans les armées permanentes de Nuln en vertu d’un traité avec les Comtes Électeurs de la ville. De plus, cette compagnie est également active dans la défense du Wissenland ainsi que dans la protection des célèbres trains d’artillerie de Nuln en service dans tout l’Empire.

Dans cette compagnie, les Cuirassiers sont les plus nombreux. Ce sont des régiments d’arquebusiers composés d’apprentis de l’École et d’engagés équipés d’armures de plate en acier noir qui reflètent les richesses et le statut de leurs commanditaires. Le commandant actuel des Cuirassiers est le Capitaine-ingénieur Jubal Falk, un ingénieur considéré comme un maître tacticien que beaucoup considèrent comme une étoile montante et voie déjà comme le futur Maître de Guilde de l’école. Né d’un tonnelier sur les quais fluviaux de Nuln, le talent naturel de Falk et sa persévérance lui ont permis de monter rapidement dans les rangs des Cuirassiers. Il y est respecté par ses hommes, tant pour ses compétences d’ingénieur militaire et que ses qualités d’homme d’honneur malgré sa notoire intransigeance envers la mollesse ou l’incompétence.

Au moment de l’assaut de Tamurkhan, Falk est déjà un soldat aguerri. Il assura le commandement de l’ensemble de la levée des troupes des Cuirassiers et a contribué à tenir la ligne face à la charge de Cavaliers Maraudeurs des Dolgans lors de l’attaque de l’avant-garde du Chaos lors du premier jour de la grande bataille. Là, les Cuirassiers balayèrent d’un tir soutenu la charge des Maraudeurs avant qu’elle n’ait pu s’écraser sur la ligne, les affaiblissant mortellement et émoussant leur charge qui autrement aurait pu complètement faire effondrer le flanc de l’Empire. Jubal Falk fut blessé au cours de la bataille par un coup de hache, mais en dépit de sa blessure, il continua à commander. On dit qu’il aurait tué lui-même un Sorcier du Chaos avec son Long Fusil de Hochland, et fait éclater la tête déformée de la créature en pleine incantation à l’aide d’un projectile alchimique spécial pris dans les chambres fortes de l’École d’Artillerie Impériale.

  • Les Cuirassés de Nuln : Ce régiment est composé de gardes et d’apprentis de la célèbre École Impérial d’Artillerie de Nuln. Il est l’un des régiments d’arquebusiers les plus respectés et les mieux équipé de l’Empire.
  • Balle au mercure : Fabriqué à partir d’une balle creuse spéciale remplie de vitriol alchimique, cette balle se brise au contact et peut même mettre à terre les cibles les plus inhumaines

Source[modifier]

  • Tamurkhan, le Trône du Chaos (traduit par le verrah rubicon)