Histoire des Gloomspite Gitz : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
(La Guerre des Âmes)
 
Ligne 8 : Ligne 8 :
  
  
Suite à l'invasion d'Ayadah, la position de [[Skragrott le Loonking|Skragrott]] est précaire, car c'est la nature même des peaux-vertes de contester l’autorité. Même ses favoris sont des rivaux potentiels, désireux de déposer le [[Skragrott le Loonking|Loonking]] leur profit. Afin de prouver qu'il est bien le prophète élu de la [[Mauvaise Lune|Mauvaise Lune]], '''Skragrott''' doit poursuivre ses conquêtes, et cela sous son regard monstrueux. II est constamment en quête de procédés permettant de prédire la course erratique de la '''Mauvaise Lune''' dans le ciel, quitte a enlever des devins détraqués et des prophètes fous afin d’interpréter leurs Mires au cas ou ils puissent indiquer la future position de l'astre.
+
Suite à l'invasion d'[[Ayadah]], la position de [[Skragrott le Loonking|Skragrott]] est précaire, car c'est la nature même des peaux-vertes de contester l’autorité. Même ses favoris sont des rivaux potentiels, désireux de déposer le [[Skragrott le Loonking|Loonking]] leur profit. Afin de prouver qu'il est bien le prophète élu de la [[Mauvaise Lune|Mauvaise Lune]], '''Skragrott''' doit poursuivre ses conquêtes, et cela sous son regard monstrueux. II est constamment en quête de procédés permettant de prédire la course erratique de la '''Mauvaise Lune''' dans le ciel, quitte a enlever des devins détraqués et des prophètes fous afin d’interpréter leurs Mires au cas ou ils puissent indiquer la future position de l'astre.
  
  
Le lever de la '''Mauvaise Lune''' sur Hysh fait luire le clair de louf jusque dans Neith'y'Ghallich. La défaillance des enchantements sylvaneths révèle a '''Skragrott''' une arme puissante — et des ennemis dangereux — cachés au seuil même de son empire. Le crâne de sa baguette babillarde lui parle du prisme suspendu et du Miroir de l'Illumination, et les captifs de son asile fongique cauchemardesque radotent sur la capacité du Prisme-miroir à invoquer à volonté le clair de la '''Mauvaise Lune''', pour répandre sa malédiction plus loin que jamais. Bien décidé a prendre cet artefact, '''Skragrott''' dépêche une Squigalanche sous les ordres du fameux [[Loonboss|Loonboss]] Zaggit. Alors qu'elle quitte les tunnels creuses sous la surface d'Ayadah, '''Skragrott''' s’apprête a balayer ses ennemis et a accroître son pouvoir d'un seul coup audacieux.
+
Le lever de la '''Mauvaise Lune''' sur Hysh fait luire le clair de louf jusque dans Neith'y'Ghallich. La défaillance des enchantements sylvaneths révèle a '''Skragrott''' une arme puissante — et des ennemis dangereux — cachés au seuil même de son empire. Le crâne de sa baguette babillarde lui parle du prisme suspendu et du Miroir de l'Illumination, et les captifs de son asile fongique cauchemardesque radotent sur la capacité du Prisme-miroir à invoquer à volonté le clair de la '''Mauvaise Lune''', pour répandre sa malédiction plus loin que jamais. Bien décidé a prendre cet artefact, '''Skragrott''' dépêche une Squigalanche sous les ordres du fameux [[Loonboss|Loonboss]] Zaggit. Alors qu'elle quitte les tunnels creuses sous la surface '''d'Ayadah''', '''Skragrott''' s’apprête a balayer ses ennemis et a accroître son pouvoir d'un seul coup audacieux.
  
  
Ligne 21 : Ligne 21 :
 
Alors que l'Arch-Revenant Druanti conduisait ses guerriers sylvaneths de la surface aux fins fonds des tunnels de l'enclave, le '''Loonboss''' Zaggit emmenait ses bondissantes troupes jusqu'à l'enclave depuis les profondeurs. Ce grot aux yeux déments avait une mission simple — dérober à tout prix le prisme de cristal pour le compte de '''Skragrott'''.
 
Alors que l'Arch-Revenant Druanti conduisait ses guerriers sylvaneths de la surface aux fins fonds des tunnels de l'enclave, le '''Loonboss''' Zaggit emmenait ses bondissantes troupes jusqu'à l'enclave depuis les profondeurs. Ce grot aux yeux déments avait une mission simple — dérober à tout prix le prisme de cristal pour le compte de '''Skragrott'''.
 
   
 
   
Le '''Loonboss''' Zaggit hurlait avec allégresse, et ses cris résonnaient sur les murs lointains de la caverne. Son [[Loonboss|Giant Cave Squig]], Mâch'Tronch', poussa un rugissement gras et bondit avec un entrain redoublé par anticipation du carnage qui l'attendait. Zaggit avait conduit sa Squigalanche le long des tunnels profonds et des routes tortueuses qui serpentaient à travers la roche-mère d'Ayadah. Ils avaient frénétiquement bondi le long de boyaux enténébrés, s'étaient rués à travers d'étroites chatières, avaient pataugé dans des rivières souterraines et sauté entre les troncs de forêts fongiques, et à présent, enfin, ils approchaient de leur destination. Les "zarbres" se terraient dans les tunnels droit devant — de son long nez, Zaggit pouvait sentir la fragrance révoltante des eaux pures et de la végétation immaculée. Bon, pensa-t-il, par Mork, lui et ses gars bousilleraient bientôt tout ce qu'ils trouveraient là de sylvaneth. '''Skragrott''' avait confié un travail à Zaggit, et nul n'atteignait le niveau d'autorité de Zaggit — ni ne gardait la tête sur les épaules ou la peau du dos étanche — en échouant à satisfaire le '''Loonking'''.
+
Le '''Loonboss''' Zaggit hurlait avec allégresse, et ses cris résonnaient sur les murs lointains de la caverne. Son [[Loonboss|Giant Cave Squig]], Mâch'Tronch', poussa un rugissement gras et bondit avec un entrain redoublé par anticipation du carnage qui l'attendait. Zaggit avait conduit sa Squigalanche le long des tunnels profonds et des routes tortueuses qui serpentaient à travers la roche-mère '''d'Ayadah'''. Ils avaient frénétiquement bondi le long de boyaux enténébrés, s'étaient rués à travers d'étroites chatières, avaient pataugé dans des rivières souterraines et sauté entre les troncs de forêts fongiques, et à présent, enfin, ils approchaient de leur destination. Les "zarbres" se terraient dans les tunnels droit devant — de son long nez, Zaggit pouvait sentir la fragrance révoltante des eaux pures et de la végétation immaculée. Bon, pensa-t-il, par Mork, lui et ses gars bousilleraient bientôt tout ce qu'ils trouveraient là de sylvaneth. '''Skragrott''' avait confié un travail à Zaggit, et nul n'atteignait le niveau d'autorité de Zaggit — ni ne gardait la tête sur les épaules ou la peau du dos étanche — en échouant à satisfaire le '''Loonking'''.
  
 
Zaggit jeta un œil derrière lui et s'assura que la Squigalanche tenait le rythme. Des bandes de [[Squig (Gloomspite Gitz)|Squig Hoppers]] et de [[Moonclans|Boingrot Bounderz]] bondissaient furieusement à sa suite, leurs montures grimaçantes déterminées à talonner le bien plus massif Mâch'Tronch'. Leurs cavaliers se cramponnaient désespérément à leur monture, mais lorsque le regard de leur boss se posa sur eux, quelques braves brandirent brièvement leurs armes tout en s'efforçant d'orienter vaguement la course de leur '''squig''' vers un "n'importe où" qui ne serait pas dans un autre royaume. Dans leur sillage, les [[Squig (Gloomspite Gitz)|Squig Herders]] soulevaient un vacarme phénoménal en entrechoquant leurs cymbales, en torturant leurs cornesquigs stridentes et, plus généralement, en poussant leurs [[Squig (Gloomspite Gitz)|Cave Squigs]] dans la bonne direction. Quelques grots téméraires se feraient sûrement dévorer par un '''squig''' grincheux avant le début du combat, songea Zaggit, mais les survivants seraient assez nombreux pour joyeusement malmener les défenseurs de l'enclave.
 
Zaggit jeta un œil derrière lui et s'assura que la Squigalanche tenait le rythme. Des bandes de [[Squig (Gloomspite Gitz)|Squig Hoppers]] et de [[Moonclans|Boingrot Bounderz]] bondissaient furieusement à sa suite, leurs montures grimaçantes déterminées à talonner le bien plus massif Mâch'Tronch'. Leurs cavaliers se cramponnaient désespérément à leur monture, mais lorsque le regard de leur boss se posa sur eux, quelques braves brandirent brièvement leurs armes tout en s'efforçant d'orienter vaguement la course de leur '''squig''' vers un "n'importe où" qui ne serait pas dans un autre royaume. Dans leur sillage, les [[Squig (Gloomspite Gitz)|Squig Herders]] soulevaient un vacarme phénoménal en entrechoquant leurs cymbales, en torturant leurs cornesquigs stridentes et, plus généralement, en poussant leurs [[Squig (Gloomspite Gitz)|Cave Squigs]] dans la bonne direction. Quelques grots téméraires se feraient sûrement dévorer par un '''squig''' grincheux avant le début du combat, songea Zaggit, mais les survivants seraient assez nombreux pour joyeusement malmener les défenseurs de l'enclave.

Version actuelle datée du 27 mars 2020 à 03:32

L'histoire des Gloomspite Gits, aussi appelée l’Ère des Lunatiks, prend toute son importance après l'avènement de Nagash et le déclenchement du nécro-séisme de Shyish.



Le Miroir Maudit de la Folie[modifier]

Suite à l'invasion d'Ayadah, la position de Skragrott est précaire, car c'est la nature même des peaux-vertes de contester l’autorité. Même ses favoris sont des rivaux potentiels, désireux de déposer le Loonking leur profit. Afin de prouver qu'il est bien le prophète élu de la Mauvaise Lune, Skragrott doit poursuivre ses conquêtes, et cela sous son regard monstrueux. II est constamment en quête de procédés permettant de prédire la course erratique de la Mauvaise Lune dans le ciel, quitte a enlever des devins détraqués et des prophètes fous afin d’interpréter leurs Mires au cas ou ils puissent indiquer la future position de l'astre.


Le lever de la Mauvaise Lune sur Hysh fait luire le clair de louf jusque dans Neith'y'Ghallich. La défaillance des enchantements sylvaneths révèle a Skragrott une arme puissante — et des ennemis dangereux — cachés au seuil même de son empire. Le crâne de sa baguette babillarde lui parle du prisme suspendu et du Miroir de l'Illumination, et les captifs de son asile fongique cauchemardesque radotent sur la capacité du Prisme-miroir à invoquer à volonté le clair de la Mauvaise Lune, pour répandre sa malédiction plus loin que jamais. Bien décidé a prendre cet artefact, Skragrott dépêche une Squigalanche sous les ordres du fameux Loonboss Zaggit. Alors qu'elle quitte les tunnels creuses sous la surface d'Ayadah, Skragrott s’apprête a balayer ses ennemis et a accroître son pouvoir d'un seul coup audacieux.


Au cœur de l'enclave de Neith'y'Ghallich, l'Arch-revenant Druanti conduit ses camarades sylvaneths au combat face aux Squigalanches bondissantes du Loonboss Zaggit. Le choc des lames, les grognements des bêtes sauvages et les cris des mourants retentissent dans les cavernes à la mesure de la fureur de l'affrontement.


Infestation[modifier]

Alors que l'Arch-Revenant Druanti conduisait ses guerriers sylvaneths de la surface aux fins fonds des tunnels de l'enclave, le Loonboss Zaggit emmenait ses bondissantes troupes jusqu'à l'enclave depuis les profondeurs. Ce grot aux yeux déments avait une mission simple — dérober à tout prix le prisme de cristal pour le compte de Skragrott.

Le Loonboss Zaggit hurlait avec allégresse, et ses cris résonnaient sur les murs lointains de la caverne. Son Giant Cave Squig, Mâch'Tronch', poussa un rugissement gras et bondit avec un entrain redoublé par anticipation du carnage qui l'attendait. Zaggit avait conduit sa Squigalanche le long des tunnels profonds et des routes tortueuses qui serpentaient à travers la roche-mère d'Ayadah. Ils avaient frénétiquement bondi le long de boyaux enténébrés, s'étaient rués à travers d'étroites chatières, avaient pataugé dans des rivières souterraines et sauté entre les troncs de forêts fongiques, et à présent, enfin, ils approchaient de leur destination. Les "zarbres" se terraient dans les tunnels droit devant — de son long nez, Zaggit pouvait sentir la fragrance révoltante des eaux pures et de la végétation immaculée. Bon, pensa-t-il, par Mork, lui et ses gars bousilleraient bientôt tout ce qu'ils trouveraient là de sylvaneth. Skragrott avait confié un travail à Zaggit, et nul n'atteignait le niveau d'autorité de Zaggit — ni ne gardait la tête sur les épaules ou la peau du dos étanche — en échouant à satisfaire le Loonking.

Zaggit jeta un œil derrière lui et s'assura que la Squigalanche tenait le rythme. Des bandes de Squig Hoppers et de Boingrot Bounderz bondissaient furieusement à sa suite, leurs montures grimaçantes déterminées à talonner le bien plus massif Mâch'Tronch'. Leurs cavaliers se cramponnaient désespérément à leur monture, mais lorsque le regard de leur boss se posa sur eux, quelques braves brandirent brièvement leurs armes tout en s'efforçant d'orienter vaguement la course de leur squig vers un "n'importe où" qui ne serait pas dans un autre royaume. Dans leur sillage, les Squig Herders soulevaient un vacarme phénoménal en entrechoquant leurs cymbales, en torturant leurs cornesquigs stridentes et, plus généralement, en poussant leurs Cave Squigs dans la bonne direction. Quelques grots téméraires se feraient sûrement dévorer par un squig grincheux avant le début du combat, songea Zaggit, mais les survivants seraient assez nombreux pour joyeusement malmener les défenseurs de l'enclave.

L’œil vif de Zaggit fut attiré par une étrange lueur à l'entrée d'un tunnel enchevêtré de racines. Son pouls s'accéléra. C'était la lumière de la Mauvaise Lune. Il avait déjà vu cette étrange radiance jadis, lors de l'éclipse sur Malhavre, et il reconnaîtrait ses rayons malsains entre mille. Zaggit éperonna sa monture pour accélérer, et ses guerriers et lui s'engouffrèrent dans les boyaux sylvaneths devant eux. Il leur fallait atteindre le lac souterrain au cœur de l'enclave, mais Zaggit estima qu'ils pouvaient s'amuser un peu en chemin. Il était temps de semer des ravages, pensa-t-il, et il poussa un nouveau hurlement.


Dans l'abîme[modifier]

Avec la dévastation galopante — ou plutôt bondissante — que répandaient les squigs de Zaggit dans les tunnels inférieurs de l'enclave, il ne faudrait guère de temps avant que les dégâts causés soient irréversibles. Pire, des rapports confus des rares Sylvaneths ayant échappé aux grots indiquaient qu'ils se rapprochaient du Miroir de l'Illumination. Druanti jaillit de la bouche d'un boyau infesté de champignons et, d'un revers, fit passer sa lame à travers la gorge d'un grot. La tête du peau-verte tournoya, une expression de surprise sur le visage. La monture de la créature fit trois bonds de plus avant qu'une flèche tirée par Kurnoth Hunter ne la clouât au sol.

Ces bêtes ne se laissaient pas tuer aisément, songea Druanti, et il y en avait bien trop. Elle avait conduit ses chasseurs au fond de la Spirale Senestre et à travers les Galeries de Jade, notant avec horreur comment les racines des royaumes dans les parois s'étaient parées d'une pâleur morbide. Elle se doutait que la caresse de l'infect clair de lune était mauvaise: les visions déroutantes qui se formaient dans son esprit, les nuées d'insectes blafards qui grouillaient dans ses ombres, les reflets humides et malsains qui s'accrochaient à tout ce qui était éclairé et les étranges champignons qui éclosaient dans sa lueur et semblaient anathème aux sens des esprits de la forêt. Pourtant, cela n'était rien en comparaison de la destruction qu'elle contemplait. Les chevaucheurs de squigs avaient ravagé les voies racinaires inférieures. Des Dryads gisaient, brisées, démembrées ou décapitées, et déjà leur sève coagulait en flaques d'ambre. Des géodes et des cristaux de lumière dont la formation avait pris des siècles avaient été brisés en quelques secondes. Des fiel-follets tapissaient le sol en petits tas comme des feuilles mortes en flétrhiver, leur luminescence évanouie. Et partout, les grots et leurs bêtes idiotes continuaient leurs méfaits.

Druanti sentit le chant spirituel enfler avec rage en elle. Il s'élevait comme une rivière en crue, comme une tempête qui hurlerait à travers un bosquet en soulevant une grêle mortelle d'écorce et de branches. Ce flot d'énergie submergea les Sylvaneths qu'elle commandait, et fit bouillir leur sève et scintiller les runes entortillées autour de leur écorce. Même son zéphrite, Ylloth, vrombit de colère, et Druanti sentit le désir de la loyale créature de déchiqueter les envahisseurs.

Bientôt, les peaux-vertes paieraient pour leur impudence, pensa l'Arch-Revenant tandis qu'elle marchait, ses guerriers se déployant à ses côtés. Elle transmit ses ordres par le chant spirituel, forçant sa mélodie à porter à travers les interférences délirantes du clair de louf pour coordonner ses groupes de chasse. Ils se rapprochaient du leader de cet ost infect, le peau-verte en chef qui commandait le massacre. Druanti l'abattrait puis, lorsque ses sous-fifres s'abandonneraient au désarroi, elle les massacrerait sans pitié. Nul n'en réchapperait, songea-t-elle, et elle sentit le flot silencieux d'approbation de ses guerriers. Le piège était tendu. Il fallait maintenant le déclencher.


Le Prisme-Miroir[modifier]

Grots et Sylvaneths avaient combattu avec sauvagerie dans les tunnels enténébrés. Cadavres à la peau verte comme corps ligneux jonchaient le sol, le sang et la sève maculaient les parois constellées de champignons, et malgré tout, les champions des deux forces s'approchaient du prix pour lequel ils avaient tant tué...

Les Sylvaneths écumaient le tunnel en se frayant un chemin dans un clair de louf si dense qu'il donnait l'impression de s'étouffer dans des toiles d'araignées humides. Druanti exprima son dégoût lorsqu'un champignon gris poussa à travers l'écorce de son bras en quête de la lumière. Elle arracha l'excroissance parasite et la jeta dédaigneusement.

Cela devait cesser. Chaque seconde qui passait laissait la Mauvaise Lune souiller un peu plus l'enclave, imprégnant son écosystème délicat de la menace d'une ruine inéluctable. Pourtant, le danger véritable était plus grand encore. Il y a bien longtemps, Druanti avait envoyé ses espions dans la Débâcle de Skrappa, et elle reconnaissait l'oeuvre de Skragrott quand elle la voyait. Avec une exaltation mêlée de terreur, elle avait fini par deviner les desseins du grot, et à présent, elle se ruait pour atteindre le Miroir de l'Illumination avant que la Squigalanche. C'était le prisme cristallin qu'ils convoitaient. L’artefact qui absorbait et réfractait la lumière du miroir - l’artefact qu'elle avait juré de purifier. Si les grots l'atteignaient avant elle, ce vol sonnerait le glas de Neith'y'Ghallich. Pire, Skragrott aurait une arme redoutable pour répandre la lumière aliénante de sa déité lunaire où qu'il le souhaitât. Devant elle, Druanti entendit l'écho du clapotis de l'eau dans le calme des souterrains, et vit scintiller la lumière. Là, songea-t-elle, et elle pressa encore son pas.

Le Loonboss Zaggit jaillit de la bouche d'un tunnel dans une caverne à moitié inondée au moment où trois zarbres apparaissaient à l'opposé. Il sourit à leur vue, amusé de l'infestation fongique qui grêlait leur peau et de l'expression d'horreur mâtinée de haine qui déformait leur visage anguleux. C'était là, réalisait-il. C'était ce que Skragrott lui avait demandé de piquer. La caverne était immense, soutenue par des colonnes de pierre minérale qui avaient adopté au fil des siècles d'étranges formes fluides. Leur base baignait dans un lac, dont la surface avait peut-être été placide et miroitante. À présent, le clair de louf de la Mauvaise Lune s'y déversait, et les eaux tourbillonnaient et refluaient, comme si elles étaient domptée par quelque marée surnaturelle. Ici, elles s'amoncelaient, là, elles étaient drainées jusqu'à voir le fond du lac. Par endroits, le liquide surgissait en trombe, et à d'autres il s'écoulait en minces filets en direction du plafond avant de dégouliner des parois. Et suspendu au milieu de la grotte, réfractant la lumière corruptrice par chacune de ses faces, un cristal de la taille de la tête de Zaggit scintillait. C'était le prix de Skragrott et Zaggit devait s'en emparer. Il poussa un cri de guerre à ses gars qui avaient survécu et, comme un seul grot, la Squigalanche se précipita. La bataille finale pour le Miroir de l'Illumination avait commencé.


La Guerre des Âmes[modifier]

Les Gloomspite Gitz sont prêts pour la guerre

Gorkamorka est un héraut de la destruction dont la fureur chamboule les plans et les complots minutieusement élaborés par les autres dieux. En cela, les Gloomspite Gitz sont à l'image de leur divinité, et à mesure que les campagnes de la Guerres des Âmes se sont développées, l'interférence des grots a semé toutes sortes de ravages.


Au fil des âges, les Royaumes Mortels ont connu de terribles conflits. Des guerres inimaginables ont ébranlé les fondations même de la réalité. Ces batailles sanglantes ont fait plus de victimes qu'il n'est possible de les compter.


Aujourd'hui, à la faveur du don de Nagash, dieu autoproclamé de la guerre, ces légions de soldats tombés au combat se lancent à l'assaut des vivants. Le Grand Nécromancien agit par vengeance, persuadé d'avoir été dupé. Jadis, Sigmar promit à Nagash le royaume de Shyish et la possession de toute âme défunte. Dans la vie, les mortels pouvaient lutter et combattre à leur guise, et viser n'importe quel dessein de leur choix. Cependant, une fois mortes, lorsque ces âmes trouvaient le repos dans le sous-monde que leur culture et leurs croyances avaient créé, elles appartenaient à Nagash pour l'éternité.


Au lieu de cela, Nagash vit les Dieux du Chaos dévorer ou corrompre les âmes qu'il considérait comme les siennes. Les divinités aelfiques dérobèrent les âmes pour leurs propres fins, remodelant leur espèce disparue grâce à des énergies qui appartenaient à Nagash. Comble de la fourberie, Sigmar le trahit en s'emparant des plus valeureux héros au moment de leur mort pour les transformer en guerriers voués à une vie éternelle.


Nagash ne montra aucun signe de sa fureur lors de ces événements, car il est aussi froid et sombre qu'une tombe. Sa colère fut glaciale et implacable, sa vengeance aussi lente et insidieuse qu'une malédiction. Même s'il lui fallut des siècles pour concrétiser son plan, ce dernier aboutit à la fabrication d'une immense pyramide noire constituée de pierre de royaume, qu'il plongea dans le cœur de Shyish.


Si Nagash avait mené son rituel à terme, celui-ci aurait arraché les âmes de toutes les créatures vivantes des royaumes pour les transformer en serviteurs décérébrés. Mais des skavens le corrompirent au dernier moment. L'énergie déchaînée submergea tout, y compris Nagash, avant de replonger dans les royaumes, créant une déferlante de non-mort et de magie sauvage. À présent, des sorts font rage à travers le paysage et des campagnes entières sont menées dans le but de posséder, de capturer, de relâcher, de remodeler et de dévorer les âmes mortelles. C'est la Guerre des Âmes, une nouvelle ère terrifiante qui pourrait voir les Royaumes Mortels réduits à des friches sans vie.


Le Grouilloir

Parmi la kyrielle de sous-mondes du royaume de la Morts s'étire une contrée emplie du bruissement de toiles d'araignée et de pattes d'insectes, où grouillent les esprits d'arachnides défunts. C'est un monde parsemé de garde-manger suspendus, de forêts enténébrées, de ruines croupissantes et de piliers en pierre alvéolés d'innombrables alcôves et galeries. Les ombres d'araignées peuplent chaque recoin, s'étendent en nuées sur des kilomètres, planent dans l'air sur des brins translucides et rôdent dans l'obscurité, enflant au fil des années.

Les grots Spiderfangs appellent cet endroit le Grouilloir, ou parfois la Terre des Toiles Infinies, et pour eux, c'est un paradis. Ils croient que le Dieu Araignée niche dans les tréfonds de ce havre sacré, entouré des cocons des cadavres des demi-dieux capturés dans ses toiles métaphysiques. Ils prétendent également que l'engeance infinie du Dieu Araignée monte la garde sur ce sous-monde arachnéen et que sa colère s'abat sans aucune pitié.

Connues sous le nom de Skitterstrand Arachnaroks, ces mystérieuses créatures tissent leurs toiles à partir des brins de soie de la mortalité. Elles se fraient un chemin à travers le canevas de la vie et de la mort, guidées par les vibrations de la puissante magie de l'âme. Capables d'ouvrir des Portes de Royaume temporaires en canalisant des toiles d'âme grâce à leurs filières magiques, les Skitterstrand spiders jaillissent à travers la trame de la réalité pour fondre sur leur proie avant de traîner leurs victimes hurlantes dans le Grouilloir pour s'en repaître à loisir.

Les rejetons du Dieu Araignée ne sont pas des prédateurs décérébrés. Ils ont conscience de la menace que Nagash pose aux sous-mondes de Shyish, et même s'ils se moquent du royaume en général, ils protégeront leurs antres à tout prix. C'est pourquoi les Skitterstrand Arachnaroks frappent surtout ceux qui manient la sorcellerie, particulièrement la magie de la mort. Ils attirent aussi les âmes volées ou égarées dans leurs toiles, absorbant l'essence de Stormcasts, de spectres et d'aelfes pour n'en laisser qu'une coquille vide.


Fauteurs de troubles[modifier]

L'ampleur du projet de Nagash fut telle qu'à l'approche de son terme, il fit basculer le firmament dans la folie. D'étranges augures, de sinistres prophéties, et toutes sortes d'horribles présages essaimèrent les Royaumes Mortels. Devins et prophètes se mirent en courir en hurlant dans les rues.

C'est au cours de cette effroyable période que l'errance de la Mauvaise Lune à travers le vide se mua en une course destructrice. Les hordes Gloomspite sombrèrent dans une frénésie inédite et depuis que les grots sont sur le pied de guerre, ils n'ont jamais montré aucun signe d'apaisement.

Les adorateurs de Gorkamorka n'étaient pas immunisés contre les étranges accès de fureur qui saisissaient les adeptes des autres dieux. Après avoir consommé des Bonnets Eud'la mort, les grots Cave-Shamans fungoïdes avaient des visions d'une bataille censée mettre fin à toutes les autres. Sur leur ordre, d'innombrables hordes de peaux-vertes et d'ogors déferlèrent dans le Royaume de la Mort en direction de Nagashizzar, siège du Grand Nécromancien. Ils étaient si nombreux que si la folie et l'anarchie n'avaient pas retourné les ennemis de Nagash les uns contre les autres à un moment critique, ils auraient pu faire échouer son plan.

Les Gloomspite Gitz comptaient parmi les masses qui s'abattirent sur Nagashizzar, mais ils étaient relativement peu nombreux. Plutôt que de se lancer dans la mêlée, ils se concentrèrent sur les endroits où leur traîtrise serait le mieux mise à profit pendant que les autres se focalisaient sur Shyish. Dès que la Mauvaise Lune se manifestait, ils se faufilaient à travers les ombres pour attaquer leurs victimes par surprise.

Dans certains cas, les invasions des grots étaient préméditées : des attaques éclair et des embuscades lancées par des chefs de guerre sournois, déterminés à attirer l'attention de la Mauvaise Lune. Un jour, une horde Gloomspite surgit à travers les ouvrages miniers sous la cité de Celéstrius alors que sa garnison de Stormcast Eternals issus du Stormhost des Celestial Lions arpentait les dunes noires aux abords de Nagashizzar. Menée par le Loonboss Zigskrat chevaucheur de squig, elle fondit sur les soldats de la Guilde Franche qui surveillaient la cité. Des grots hurlants saccagèrent le quartier commerçant de Celestrius et incendièrent le temple de Sigmar, pendant que plus d'une centaine de troggoths bravaient les fusillades pour dévaster et dévorer le Fort de l'Orage grâce à des pierres enchantées. Lorsque Zigskrat mit le feu à la grande armurerie de Celestrius et fit exploser ses dépôts de poudre, la Mauvaise Lune était à son périgée pour contempler ces scènes de destruction. Poussées à la folie par leur consommation de champignons, les hordes Gloomspite massacrèrent ou asservirent toute créature vivante de Celestrius, ne laissant qu'une montagne de ruines humides tapissée de champignons dans leur sillage.

D'autres hauts faits jalonnèrent cette période comme l'embuscade du mécafort Imperius, le kidnapping du Haut Mage Thendrisil et de sa suite tout entière ainsi que le siège souterrain de la chambre à plasma de la loge de Molkhir. Cependant, si les assauts des Gloomspite Gitz à l'aube de la Guerre des Âmes causèrent d'immenses dégâts, les déferlantes de grots en causèrent autant, voire plus, lorsqu'ils se mirent à traquer la Mauvaise Lune jusqu'au cœur de guerres livrées par d'autres peuples.

Un plan sans accroc[modifier]

Alors que la Mauvaise Lune planait au-dessus des Royaumes Mortels, des hordes de Gloomspite Gitz jaillirent à travers des mines, des réseaux de grotte, et les souterrains d'innombrables fortifications réputées imprenables. Semant la confusion, elles submergèrent des garnisons qui se préparaient à des sièges et des armées sur le pied de guerre. Ils détruisirent temples et idoles, privant leurs adeptes de la faveur divine à un moment critique. Ils surgirent au milieu de batailles acharnées entre les forces du Chaos, de l'Ordre et de la Mort, arrachant la victoire à des commandants triomphants avant l'heure et massacrant ceux qui se targuaient d'avoir survécu au pire de ce que leurs ennemis pouvaient leur opposer. La course de la Mauvaise Lune devint bientôt un sinistre présage. Sa lueur blafarde répandait la folie, et partout où portait son ombre bouffie, une invasion de grots suivait.

De nombreux commandants chargèrent leurs savants de déterminer la nature de la Mauvaise Lune ou de prédire sa course folle. Les Sacro-saintes Chambres des Stormcast Eternals, les mages du Conseil Mystique, les Gant Summoners de Tzeentch et les Starmasters slann s'évertuèrent tous à discerner des schémas dans son comportement. Un groupe particulièrement ambitieux de Warlock Bombardiers des clans skavens Skryre alla même jusqu'à échafauder un plan pour abattre la Mauvaise Lune grâce à une immense roquette warp, un exploit qui, selon eux, s'était déjà réalisé.

Toutes ces tentatives se soldèrent par des fiascos plus ou moins prononcés. S'ils ne provoquèrent que rage et frustration chez les âmes les plus résistantes, déçues de voir leur énergie et leurs efforts gâchés par l'illogisme des mouvements de la Mauvaise Lune, ils plongèrent bien d'autres dans la folie. Des citadelles Warscryer brûlèrent, leurs occupants tentant de s'immoler pour échapper à la lune qui rongeait leur santé mentale. Magiciens et prophètes échouèrent dans les cellules lugubres d'asiles azyrites, ressassant l'histoire d'une lune bouffie qui se rapprochait toujours sans jamais tenir sa promesse de dévorer leur âme. Dans les tréfonds de Vile-Ville, un laboratoire de roquettes expérimental explosa, livrant la moitié des territoires du Clan Ektrik aux flammes.

Mais toujours la Mauvaise Lune poursuivait sa course, entraînant des hordes Gloomspite dans son sillage pour faire régner la destruction.

Source[modifier]

  • Destruction Battletome : Gloomspite Gitz
  • Warhammer Age of Sigmar : Damnalouf pages 3, 11-13, 28, 30 et 32