Duché de Bastogne

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 6 octobre 2019 à 15:22 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Blason de Bastogne
« Les héritiers de Gilles le Breton feront toujours respecter l’honneur de la Bretonnie, aussi bas que puissent tomber les autres. »
- Sir Darrepin le Furieux


La variété des paysages de Bastogne est grande. La région est bordée au nord et à l’est par la Grismerie, et au sud par le Gilleau. La moitié occidentale du duché est en grande partie composée de terres arables, tandis que les régions de l’est sont constituées de pâturages. Les montagnes du massif d’Orquemont sont à cheval sur cette province et sur le Quenelles. Vers l’ouest, une grande partie de la forêt de Châlons s’étend sur ce duché.

La caractéristique géographique la plus notable du duché reste le Gouffre Noir. Cette faille longe l’extrémité septentrionale du Massif d’Orquemont, se rétrécissant et devenant moins profonde en allant vers l’est, et disparaissant tout à fait juste avant la frontière avec le Duché de Quenelles. À la jonction entre le massif et la Forêt de Châlons, le gouffre mesure deux cents mètres de large et semble pratiquement sans fond. Le gouffre semble se prolonger dans la forêt, mais il est impossible de le longer à cause de la végétation envahissante, et on n’arrive jamais à le trouver quand on le cherche dans les bois.

Un brouillard noir monte souvent du gouffre, et ceux qu’il enveloppe sont glacés jusqu’aux os, voire jusqu’à la mort, même au plus fort de l’été. Heureusement, le brouillard ne s’éloigne pas beaucoup du gouffre, et même les Chevaliers Bretonniens ont assez de bon sens pour ne pas bâtir de villages dans les alentours. Les Rejetons du Gouffre posent plus de problème, car ils ne sont pas limités à ses environs immédiats.

Toutefois, le gouffre a ses bons côtés, car il empêche les Peaux-Vertes du Massif d’Orquemont de pousser leurs raids jusqu’au cœur du duché. Il sert également à couper les villages des montagnes du reste du monde. Ceux-ci sont régis par un Baron, Lothar le Vif, qui a également le titre de Marquis. Il prend ses responsabilités très au sérieux, mais n’a pas vraiment le sentiment de faire partie de la Bastogne.

La forêt de Châlons est presque complètement désertée par les humains de Bastogne. Il existe une poignée de villages de bûcherons à l’orée de la forêt, mais ils ne subsistent jamais plus de cinq ans, et il devient presque impossible de trouver des gens qui veuillent y habiter. La forêt est le repaire de Morts-Vivants, d’Hommes-Bêtes et d’Hommes-Bêtes Morts-Vivants qui lancent fréquemment des raids dans le nord.

Les Habitants

Le Bastogne
« D’accord, mais qui est Roy, maintenant ? »
- des dizaines de nobles de Couronne exaspérés

Les Bastognois aiment à considérer le duché comme le cœur de la Bretonnie. Ils sont les descendants de Gilles le Breton et la région se trouve à peu près au centre du pays. Les habitants de la Bastogne sont plus fiers de leur nation que ceux de n’importe quel autre duché, et le culte de la Dame du Lac y est aussi populaire chez les paysans que chez les nobles. Ils ont une forte tendance à croire que les Bretonniens sont dotés de certaines vertus, en particulier le courage et l’honneur, qui les mettent à part des autres nations, et que ce sont chez eux que ces vertus sont les plus évidentes. Cela les rend souvent plutôt pompeux et chauvins.

C’est aussi la principale motivation des aventuriers Bastognois : ils voyagent pour prouver que les Bretonniens sont supérieurs à tous les autres. Dans le meilleur des cas, ils s’efforcent de prouver leur valeur. Dans le pire, ils passent leur temps à minimiser les accomplissements des autres nations sans faire grand-chose eux-mêmes.

La noblesse de Bastogne comprend un nombre inhabituel de Chevaliers du Graal, et les nobles corrompus sont bien plus rares ici que dans les autres duchés. Toutefois, les nobles compétents semblent tout aussi rares : la plupart des nobles Bastognois ne sauraient pas organiser un combat dans une Waaagh!. Et si les Chevaliers sont nobles, leurs intendants, baillis et grands justiciers semblent au mieux être des individus vénaux, au pire des adeptes du Chaos. Le duché fourmille d’injustices que les nobles pourraient réparer pour la plupart s’ils en étaient conscients.

La Bastogne et le Duché de Bordeleaux entretiennent de bonnes relations depuis l’époque de Gilles l’Unificateur, mais les relations avec le Duché de Gisoreux, et surtout le Duché de Montfort, sont tendues. Ces deux derniers duchés ont de terres qui ne sont pas couvertes de montagnes ou de forêts. Le Montfort, par exemple, n’a pratiquement pas de terre en dehors des Montagnes Grises. Les seigneurs frontaliers convoitent en permanence les terres de Bastogne et projettent d’étendre leurs domaines. Les guerres frontalières privées font partie de la vie quotidienne, mais jusqu’ici, les Ducs sont restés à l’écart.

Expressions de Bastogne

  • « Il écoute le dragon » : il est un peu fou.
  • « …et grand amiral de la Marine de Bastogne » : ajouté à la liste de titres de quelqu’un si l’interlocuteur pense qu’ils sont impressionnants mais dénués de sens.
  • « Je le ferai dès que je serai remonté du Gouffre Noir » : je n’ai pas l’intention de le faire.

Sites Notables

« Le pire piège à pèlerin de tout le pays. Si Gilles l’Unificateur avait vraiment dormi à tous ces endroits, il n’aurait jamais eu le temps de livrer un seul combat. »
- Eldegar de Busreq, Cocher

Source

  • Warhammer JDR - Les Chevaliers du Graal