Dragon du Chaos

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 11 février 2018 à 19:16 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Les Dragons du Chaos sont des prédateurs de cauchemar.
« Ils sont la tare d’une noble lignée, une insulte à laquelle la seule réponse appropriée est l’extermination ! »
- Imrik, Haut Prince de Caledor


Autrefois nobles maîtres des cieux, aujourd’hui corrompus par les forces du changement, les terrifiants Dragons bicéphales du Chaos sont des prédateurs de cauchemar. Les ailes qui les portent dans l’éther ne sont plus seulement faites de chair et d’os, mais également de Magie Noire et de la volonté incarnée des Dieux Sombres. Les Dragons du Chaos sont la Némésis de l’ordre et de l’équilibre. Cruels et capricieux, ils tirent de la destruction et de la traîtrise un plaisir aussi malsain que leur créateur, le tortueux Tzeentch. Un seul Dragon du Chaos peut mettre en fuite une armée entière, ses ennemis mourant incinérés par une vague de feu draconique, étouffés au milieu d’un nuage de ténèbres toxiques, ou dépecés par des griffes et des crocs gigantesques.

Les Dragons du Chaos se considèrent comme totalement différents des autres serviteurs mortels de Tzeentch. En effet, ils se voient comme les véritables disciples des Dieux Sombres dans le monde matériel, les hommes changeant trop facilement d’allégeance au fil des siècles. Il n’existe pas deux Dragons du Chaos identiques : certains ont leurs organes et leurs os à nu, leurs vaisseaux sanguins pompant sous une couche invisible de muscle et de peau, d’autres sont recouverts d’épines, de cornes et autres protubérances, ou sont enveloppés d’une peau faite de la substance même de la corruption. Chacun de ces Dragons est une sculpture vivante à la gloire de la splendeur innommable de Tzeentch.

Heureusement, les Dragons du Chaos sont fort rares et se contentent de passer une éternité dans leur antre, bouillonnant de haine et projetant la destruction de tout ce qui vit, et bien que ce soit un événement rare (et souvent catastrophique) de voir un Dragon du Chaos loin des Désolations Nordiques, leur espèce est attirée par les tempêtes de Magie et semble capable de pressentir leur apparition.

Lorsque les Dieux Sombres lancent l’appel, même ces monstres ne peuvent résister au besoin de faire la guerre pour le compte des Puissances de la Corruption. Toutefois, ce sont des créatures inconstantes, promptes à se retourner contre leurs alliés si cela leur donne un avantage, et les sorciers qui asservissent l’un d’entre eux ont souvent l’impression qu’il ne leur est pas vraiment soumis, mais plutôt qu’il leur obéit tout en poursuivant ses propres lubies…

  • Peau Écailleuse : Les Dragons du Chaos sont doté d’une peau couverte de solides écailles suffisamment épaisses pour former une couche protectrice naturelle aussi résistante qu’une armure de plaque. Elle est même supérieure au métal car elle est faite de corne et ne peut être ni entamée, ni déchirée.
  • Souffles de Dragon : Le Dragon du Chaos possèdent deux têtes, l’une d’elles fume à cause du feu qui couve dans sa gorge, tandis que l’autre dégage des panaches de gaz acides. Chaque tête est ainsi capable de projeter un genre unique de souffle : la première crache le Feu Noir du Chaos qui consume l’âme aussi bien que la chair, et la seconde souffle un nuage de vapeurs corrosives et empoisonnées qui brûlent la peau et étouffent un homme en un instant.

Source[modifier]

  • Extension Warhammer : Tempête de Magie