Dragon d'Ulthuan

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 10 juin 2018 à 09:31 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
« J’arpente les Chambres du Rêve et je ressens un changement dans le souffle du vent. Dans le rythme de leur sommeil paisible, je peux lire des présages. Minaithnir me dit lui aussi qu’il sent ses frères remonter vers la conscience. Je ressens aussi l’espoir et la crainte. L’espoir que mes frères et sœurs draconiques s’affranchiront de leur sommeil majestueux pour s’élever à nouveau et que les seigneurs de Caledor chevaucheront encore les Dragons pour aller au combat, comme dans les temps anciens. Et la crainte que lorsque nous le ferons, si nous le faisons, cela ne soit notre dernière chevauchée. »
- Imrik, le Haut Prince de Caledor


Les anciens Dragons d’Ulthuan se réveillent parfois pour accompagner un Prince renommé ou un Archimage au combat.
Les Dragons sont si forts qu’ils peuvent faire voler en éclats les portes d’une cité. Ils possèdent une grande gueule garnie de crocs, capable de cracher des jets de flammes, des griffes assez puissantes pour disloquer la pierre, et de grandes ailes qui leur permettent de planer dans le ciel. Les Dragons sont sagaces et clairvoyants, et ils observent le monde autour d’eux avec une sagesse propre aux races les plus anciennes.

En Ulthuan, les Dragons sont le sujet de légendes très différentes des histoires terrifiantes racontées dans le Vieux Monde. Sans les Dragons, les Hauts Elfes auraient péri il y a des milliers d’années. Ces créatures sont leurs alliés les plus anciens et les plus fidèles, et les destins des deux races sont inextricablement liés. En Ulthuan, les Dragons vivent dans le royaume de Caledor, et dans les jours anciens, on pouvait souvent les contempler en train de planer sur les courants ascendants chauds des montagnes. Mais les choses ont bien changé. Désormais, les Dragons dorment d’un profond sommeil dans les cavernes cyclopéennes des montagnes de l’Échine du Dragon. Une langueur mystérieuse s’est emparé d’eux lors des premières années du règne de Tethlis le Tueur, et depuis, les Mages et les Seigneurs de Caledor ont de plus en plus de mal à les faire sortir de leur torpeur, à tel point que l'expression « Ce n’est plus l’affaire des Dragons » est devenue courante parmi les Asur. Partir au combat sur le dos d’un Dragon est sans doute la plus ancienne tradition martiale de Caledor, et certains princes ont déjà passé des mois, voire des années à entonner les chants de l’éveil et a supplier la forme endormie d’un vieux Dragon de se lever de nouveau pour venir en aide au peuple d’Ulthuan. Cependant, quel spectacle si on parvient à les éveiller ! Leurs écailles luisantes reprennent vie tandis qu’ils déploient leurs grandes ailes qui masquent la lune et qu’ils éclairent la nuit de leur souffle enflammé.

Savoir si le fait que les Dragons aient élus domicile sur l’île-continent des Hauts Elfes était une simple coïncidence ou si cela était la volonté des Anciens est un débat dont on ne connaîtra probablement jamais la réponse. Les légendes prétendent toutefois que lorsque Vaul forgea la Faiseuse de Veuves pour le compte de Khaine, l’acier fut chauffé par le souffle de Draugnir, le Père des Dragons. Hélas, l’arme était assoiffée, et prit à Draugnir plus qu’il ne souhaitait donner. Dès lors, le destin de la lignée de Draugnir aurait été intimement lié à celle des Elfes.

Ceux qui connaissent les rites de l’éveil d’un Dragon sont liés par de puissants enchantements lancés par les Mages de Caledor, et on dit que s’ils tentent un jour de divulguer leurs secrets, ils mourront sur le champ. Un tel secret doit en effet être gardé jalousement, car il en va de la survie des Dragons d’Ulthuan. Les Elfes Noirs en particulier haïssent tout autant qu’ils jalousent la puissance des Dragons, et ils n’hésiteraient pas à les massacrer jusqu’au dernier pour éviter qu’ils viennent en aide aux Hauts Elfes. Par le passé, des Ombres ont déjà lancé des raids sur Caledor dans le but de dérober des œufs pour leurs maîtres. Heureusement, de telles tentatives sont rares, sans parler de leur réussite. Certes, les Elfes Noirs détiennent quelques Dragons, mais ces monstres au cœur noir ont été torturés jusqu’à être corrompus et ne sont qu’un pâle reflet des nobles créatures de Caledor. Certains érudits Hauts Elfes pensent, sans pouvoir toutefois en apporter la preuve, que les Dragons d’Ulthuan ont été ensorcelé par les Elfes Noirs, ceux-ci s’assurant ainsi qu’ils restent profondément endormis et ne puissent pas être réveillé lorsque les Hauts Elfes en ont besoin.

Aujourd’hui, peu de Dragons naissent en Ulthuan. Les plus jeunes sont appelé les Dragons Solaires à cause de leur tempérament fougueux et de la couleur riche et profonde de leurs écailles. Ceux qui dépassent en taille, en sagesse et en âge les Dragons Solaires sont appelés Dragons Lunaires. Les Dragons Lunaires vivaient déjà avant la naissance d’Ænarion et combattirent lors de la guerre contre les Démons. Les plus vieux et les plus puissants des Dragons d’Ulthuan sont appelés Dragons Stellaires, car ils étaient là avant même que les Anciens n’arrivent sur le monde et son aussi vieux que les astres qui brillent dans le firmament. N’importe quel Dragons peut aisément disperser un régiment de fantassins, éventrer une Manticore ou arracher la tête d’une Vouivre, mais les Dragons Stellaires sont si immensément puissants qu’ils peuvent affronter des Démons Majeurs du Chaos et les vaincre.

Les Hauts Elfes de Caledor disent parfois qu’ils entendent des murmures dans le vent, qui parlent des Jours du Déclin, alors qu’une prophétie séculaire parle de tous les dormeurs qui se réveilleront pour engager la dernière bataille contre le Chaos

  • Peau Écailleuse : Les Dragons sont doté d’une peau couverte de solides écailles suffisamment épaisses pour former une couche protectrice naturelle aussi résistante qu’une armure de plaque. Elle est même supérieure au métal car elle est faite de corne et ne peut être ni entamée, ni déchirée.
  • Souffle de Dragon : Le dangereux souffle enflammé des Dragons est légendaire, capable de décimer l’ennemi par régiments entiers, et plus un Dragon est vieux, plus son souffle est redoutable. Le souffle des Dragons aurai été employé à la forge de Vaul afin de fabriquer les plus belles épées magiques jamais construites.


Sources

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7
  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8