Dragon Zombie

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 10 juin 2018 à 10:32 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
« Je pensais qu’il me restait peu de plaisirs à expérimenter dans ce monde, et certainement aucun qui vaille la peine de se fatiguer à l’obtenir. Je dois pourtant confesser que j’ai éprouvé une profonde excitation lorsque j’ai soumis Agorak le Silencieux à ma volonté pour la première fois. Mais, pour aussi délicieuse qu’elle soit, cette sensation n’était rien comparée à la joie que j’ai ressentie lorsque j’ai finalement eu l’occasion de le lâcher sur mes ennemis. Il n’y a rien de tel qu’un Dragon pour insuffler la peur dans le cœur des hommes. Et c’est encore mieux s’il est mort-vivant. »
- Constantin von Carstein, Seigneur Vampire


Les Dragons Zombies morts-vivants ont été liés à la volonté des Nécromanciens qui les ont relevés.

Une fois défunte, aucune créature n’est à l’abri du pouvoir de la Nécromancie. De la plus chétive chauve-souris à la plus redoutable Manticore, tout homme, monstre ou bête peut être rappelé du royaume des morts et combattre pour un nouveau maître. L’antique race des Dragons ne fait pas exception. Les Vampires doués dans l’Art Noir lient les dépouilles des grands wyrms à leur volonté, les ressuscitant en tant que Dragons Zombies. Ces créatures jadis majestueuses se dressent en hurlant de désespoir avant de se pencher pour accueillir leur maître sur leur dos. Enveloppé d’une brume rancie et d’un nuage de mouches suceuses de sang, un Dragon Zombie est capable de faire basculer l’issue d’une bataille par sa seule présence.

Vers le levant, par-delà les Montagnes du Bord du Monde, s’étend la Plaine des Os. C’est en effet ici que les Dragons venaient mourir, afin que leurs ossements reposent aux côtés de ceux de leurs ancètres selon une tradition vieille de plusieurs millions d’années et antérieure même à la venue des Anciens. Ce cimetière à ciel ouvert regroupe les squelettes des Dragons des temps anciens : des crânes dont la taille celle d’une tour de château reposent parmi des fémur plus grands que les troncs d’arbres millénaires de la forêt d’Athel Loren. Ces os remontent à l’apogée de leur race, et bien que les Dragons d’aujourd’hui ne soient plus que le pâle reflet de leurs semblables d’antan, ils font partie des créatures les plus puissantes du monde.

Jusqu’à la Première Grande Incursion du Chaos, les Dragons se rendaient sur cette terre desséchée lorsqu’ils sentaient approcher leur dernière heure. Ils se posaient au terme de leur ultime voyage et attendaient que la mort les prît. Nul ne sait d’où venait cet instinct, mais au cours des millénaires, des dizaines de milliers de Dragons vinrent mourir sur la Plaine des Os. Cela prit fin lors de la Première Grande Incursion du Chaos lorsque la Magie se déversa du nord et qu’un mal indicible enveloppa leurs cadavres. Certains s’animèrent et leurs orbites se mirent à briller d’une lueur surnaturelle. Ces abominations maléfiques hantent désormais la Plaine des Os, monstres décérébrés poussé par une faim insatiable. Les Dragons sont des êtres fiers et aucun d’eux n’accepterait de plein gré un tel destin, aussi ont-ils arrêté depuis longtemps de venir mourir en cet endroit, bien que nul ne sache où ils se rendent désormais.

La Plaine des Os est un endroit brûlé par le soleil où on ne trouve aucun point d’eau potable et qui abrite des milliers de scorpions mortels et de monstres mutants. Les inconscients qui s’y aventure meurent après avoir bu de l’eau contaminée, ou sont victimes des Dragons Zombies qui rôdent en ce lieu maudit, et leurs os se mêlent ainsi à ceux des grands wyrms. Tous ces dangers ne sont toutefois rien pour les Morts-Vivants, c’est pourquoi les Vampires se rendent parfois jusqu’à la Plaine des Os pour faire d’un Dragon Zombie leur monture.

Ces monstres sont animés par la Magie Noire. Leur corps portent encore des restes de la peau écailleuse très résistante des Dragons et, bien que délabrées, ils possèdent de grandes ailes qui leur permettent toujours de voler. Ses dents et ses griffes sont aussi dangereuses que de son vivant, et peuvent couper en deux un chevalier en armure pendant que le monstre enfourne négligemment son destrier dans sa gueule. Lorsqu’une de ces créatures sert de monture à un Vampire, même les plus grand héros tremblent devant la puissance brute de la non-vie, car la force combinée d’un seigneur de la nuit et d’un tel monstre est suffisante pour triompher de n’importe quelle armée.

  • Nuage de Mouches : Les Dragons Zombies sont entourés d’un épais nuage de mouches. Pendant que le Dragon combat, ces ignobles insectes se logent dans les bouches, les yeux, les narines et les oreilles de ses adversaires, déjà incommodés par sa puanteur. La gêne écœurante ainsi occasionnée rend le corps à corps particulièrement éprouvant.
  • Peau Écailleuse : Les Dragons Zombies portent encore des vestiges de la peau écailleuse très résistante des Dragons, bien que ces restes ne soient plus aussi efficaces que lorsqu’ils étaient en vie.
  • Souffle Pestilentiel : Capables autrefois de cracher des flammes, un Dragon Zombie dégorge dorénavant un nuage de vapeurs méphitiques mortelles qui ulcère les chairs, corrode les armures et entraîne souvent une mort horriblement douloureuse.


Source[modifier]

  • Livre d’Armée Comtes Vampires V5
  • Livre d’Armée Comtes Vampires V8