Donjon de Dol

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 27 février 2019 à 23:48 par Un ostlandais égaré (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Durant l’Affaire du Faux Graal, Maldred, aidé de la Magie de Malfleur, emprisonna la Fée Enchanteresse. Peu d’endroits pouvaient retenir celle-ci, mais malheureusement pour elle, Maldred la conduisit au Donjon de Dol, une tour isolée et méconnue qui sort de la mer, au nord-ouest de Moussillon. Cette tour de granit noir, sans doute de conception Elfique, se dresse aujourd'hui tel un doigt rongé de pierre s’élevant vers les cieux. La Fée dépérit au sein du donjon jusqu’à ce qu’un Chevalier du nom de Gaston de Geste y fût conduit par des visions. Il vainquit le monstre que Maldred avait chargé de protéger l’étroit pont de pierre menant à la redoute et libéra la Fée Enchanteresse.

En échange, la Fée lui remit le trône de Bretonnie, vacant, et c’est au titre de Roy que Gaston prit la tête des Chevaliers qui envahirent le Duché du Moussillon et assiégèrent la capitale locale. Tout le monde oublia ensuite le donjon, à l’exception sans doute de la Fée.

Le donjon de Dol se situe toujours au large des côtes du Moussillon, frappé par les tempêtes. L’étroit pont de pierre qui le reliait jadis à la terre ferme s’est effondré lors du combat que Gaston a mené contre la créature. On ne peut donc l’atteindre qu’en s’aventurant dans les rochers traîtres et la mer démontée, puis en escaladant la tour, dont l’entrée se situe à mi-hauteur. Le cadavre du monstre s’y trouve encore, les os brisés sur les rochers où il est tombé. Ainsi, à marée basse, un aventurier vigilant apercevra peut-être l’ivoire de son épine dorsale brisée et couverte de pointes, ornée d’algues et de coquillages.

L’intérieur du donjon est marqué par la magie, à savoir la sorcellerie de Malfleur et la puissance nourricière de la Fée Enchanteresse. Ces pouvoirs agitent constamment l’édifice, si bien que certaines pièces sont tapissées de chair au sein de laquelle on aperçoit des veines et des visages hurlants, alors que d’autres sont remplies d’une flore luxuriante et baignées d’une merveilleuse lueur pâle. Le rôle originel du donjon est inconnu et ses nombreuses pièces sont reliées en une vertigineuse spirale s’élevant jusqu’à la cellule, au sommet, où était enfermée la Fée. Les fers enchantés qui la retenaient sont d’ailleurs toujours là. Maldred n’a jamais pris la peine d’explorer le donjon en détail et ses profondeurs abritent peut-être d’autres secrets.

Sources[modifier]

  • Warhammer JdR - Le Duché des Damnés