Codex de l'Ineffable Damnation

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 10 août 2017 à 16:13 par Guilhem3004 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Le Codex de l’Ineffable Damnation, si vous voulez rester en un seul morceau, ne l’ouvrez surtout pas !

Le Codex de l’Ineffable Damnation est un très ancien traité sur les divers moyens de maîtriser le Chaos ; c’est également un ouvrage très recherché des amateurs. Dans ses pages impies sont consignés des enseignements sur la manière d’obtenir la puissance par le sacrifice des humains, ainsi qu’un certain nombre de dangereux rituels, des conseils pour l’utilisation de la Malepierre, des informations sur les suppôts du Chaos et un guide pratique sur la création des cultes. L’auteur de ce livre nous est inconnu, mais chacune de ses pages est richement illustrée d’enluminures blasphématoires et perverses.

Le dernier propriétaire connu de cet ouvrage était un certain Hans Kreig, un petit bonhomme insignifiant et relativement inoffensif qui avait échoué à ses études d’apprenti sorcier avant de devenir collectionneur de livres. Bien qu’il ne possédât aucun talent pour la Magie, cela ne l’empêchait pas de se passionner pour ce sujet. Aussi, parallèlement à son emploi de bureaucrate pour le gouvernement local, s’était-il créé une bibliothèque de livres de magie de toutes sortes. Ce genre de centre d’intérêt ne devait pas manquer de susciter la curiosité des autorités, qui n’apprécient guère l’usage de Magie officieuse. Malgré tous les efforts de Kreig pour dissimuler ses précieux manuscrits, il savait que les Répurgateurs étaient sur ses talons. Il ne craignait pas tellement le bûcher, mais il était anxieux pour sa collection.

Sentant le collet se resserrer, Kreig se faufila hors de son bureau, un jour en début d’après midi, et rentra subrepticement chez lui en trouvant le moyen d’échapper à la vigilance des hommes en noir qui surveillaient l’immeuble où il habitait. Une fois seul, Hans se mit à examiner sa collection avec amour. Il prit son trésor le plus précieux, un grimoire écrit de la main de Teclis deux siècles auparavant, qu’il avait volé à son ancien Collège de Magie avant de le quitter. En dessous de ce livre, il en trouva un autre qu’il n’avait jamais vu. Ce livre-ci était recouvert de cuir noir et au milieu de sa couverture usée était incrusté un véritable crâne pourvu de cornes, en relief et bien visible. Hans n’avait pas la moindre idée de l’endroit d’où pouvait provenir cet ouvrage ; il ne se souvenait pas de l’avoir acheté et, au vu de sa sinistre apparence, il n’en aurait sûrement pas voulu s’il était tombé dessus par hasard. Pourtant, il devait bien l’avoir trouvé quelque part. Incapable de résister à sa curiosité, il ouvrit le grimoire et commença à le lire.

Trois jours plus tard, les Répurgateurs enfoncèrent la porte de son appartement. Ce qu’ils trouvèrent défie l’imagination. Kreig avait disparu. À sa place, ils découvrirent un énorme sac de chairs boursouflées dont le corps sphéroïde était couvert de tentacules. Remplis de terreur, neuf yeux larmoyants se tournèrent vers les intrus et l’énorme masse s’agita et produisit des vents par divers orifices en tentant de reculer pour leur échapper. Les Répurgateurs tuèrent la créature, confisquèrent les livres et brûlèrent le bâtiment jusqu’aux fondations afin de purifier l’endroit de sa corruption.

Le Codex de l’Ineffable Damnation a beaucoup à offrir aux adeptes du Chaos en herbe. Dans ce livre, ils peuvent trouver toutes sortes de terribles secrets, tels que la description de divers rituels et des recommandations complètes et détaillées sur la manière de créer un culte de toutes pièces. En outre, il propose des conseils techniques pour parvenir à assujettir un familier du Chaos, pour conjurer des Démons et toutes les instructions nécessaires pour apprendre à lancer des sorts de diverses origines. Il faut une trentaine de jours pour étudier ce livre à fond. La lecture de ce grimoire fait toutefois peser une lourde menace sur celui qui ose l’ouvrir. En effet, chaque page du livre est enduite de poudre de Malepierre, et ceux qui le lisent obtiennent rapidement de nombreuses mutations.

Source[modifier]

  • Warhammer JdR - Tome de la Corruption