Chevaliers de la Comète à Deux Queues

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 14 novembre 2019 à 23:02 par Un ostlandais égaré (discussion | contributions) (Page créée avec « Les '''Chevaliers de la Comète à Deux Queues''' (ou '''Ordre de l'Orbe à Deux Queues''') proclament fièrement leur allégeance en portant sur un bouclier à champ bleu... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Les Chevaliers de la Comète à Deux Queues (ou Ordre de l'Orbe à Deux Queues) proclament fièrement leur allégeance en portant sur un bouclier à champ bleu la comète à deux queues, le symbole de Sigmar. Ils habitent au sommet des Montagnes du Bord du Monde et sont extrêmement dévots. Ils croient que Sigmar et la comète ne font qu'un, et que leur dieu scrute depuis les cieux les terres de l'Empire afin de trouver des guerriers dignes de le rejoindre dans son royaume céleste. Les membres de cet ordre combattent avec une férocité indescriptible et ne craignent pas la mort.[1] C'est un ordre hermétique, ce qui signifie que beaucoup de templiers se conduisent plus comme des moines que comme des chevaliers et mènent une existence d’ermite. Leur nature secrète et isolationniste inspire méfiance et suspicion, sans compter les rumeurs de corruption et de pratiques hérétiques qu’ils mèneraient au sein de leur retraite monastique.

Les couleurs de l'ordre sont le bleu, l'orange et le jaune. Les plus fanatiques des chevaliers de l’Orbe à Deux Queues utilisent une arme étrange et dévastatrice. Le fléau comète est constitué de deux boules de fer creuses attachées à un manche par une longue chaîne, sur le principe d’un fléau classique. Les boules sont remplies de poix ou d’huile et enflammées. Les flammes et l’huile se déversent alors par les trous faits dans le métal. Les chevaliers de l’Orbe à Deux Queues chargent au combat en brandissant cette arme au-dessus de la tête, ce qui donne l’impression que tournent autour d’eux deux comètes embrasées.[2] L'ordre ne recrute que parmi les nobles.

Contrairement aux Chevaliers du Griffon et aux Chevaliers du Cœur Ardent, situés dans les régions les plus protégés de l'Empire et gardant les plus beaux temples, les chevaliers de la comète à deux Queues servent la volonté de Sigmar dans les sombres forêts et les hautes montagnes de l'Empire. Des chevaliers se trouvent particulièrement dans le Hochland et le Middenland, et la salle capitulaire de l'ordre se trouve à Altdorf, près de la cathédrale et du Grand Théogoniste, à qui les templiers obéissent.

L'ordre a connu un scandale en 2420C.I. lorsqu'un chevalier, Diederick Kastner, devint hérétique et pris en otage le Grand Théogoniste pour pouvoir s'enfuir de l'Empire vers les Désolations du Chaos. Le Grand Maître Schroeder de l'ordre envoya alors une partie de ses chevaliers, sous les ordres du Maître des Lames Helmut Horrwitz, en une Croisade de pénitence à la poursuite du fuyard. [3]

En 2532, le Précepteur Ableron, un homme froid et dédaigneux, dirige une trentaine de chevaliers dans les Collines Hurlantes.[4]

Sources[modifier]

  1. White Dwarf France 138
  2. Warhammer JdR v2 - Le Tome de la Rédemption
  3. Rob Sanders, Archaon: Everchosen, Black Library, 2014
  4. Steven Savile, Curse of the Necrarch, Black Library, 2008