Chérusen : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Image:Map tribus.png|thumb|400px|right|Carte politique de l'Empire à sa fondation.]]
 
[[Image:Map tribus.png|thumb|400px|right|Carte politique de l'Empire à sa fondation.]]
La tribu des '''Chérusens''' est l'une des tribus fondatrice de l'[[Empire]]. Elle correspond à la province du [[Hochland]]<ref name="HS">Warhammer JdR v2 - Les Héritiers de Sigmar</ref>. La divinité associée à cette tribu semblait être '''Lupus''', un ancien dieux des Loups et de l’hiver qui a été absorbé par [[Ulric]], le Dieu des [[Teutogen]]s, longtemps avant l'époque de [[Sigmar]]. Les Chérusens étaient très proches des [[Taléute]]s voisins et leurs rois étaient apparentés<ref name="TR">Warhammer JdR v2 - Le Tome de la Rédemption</ref>. Ces deux tribus furent parmi les premières à s'allier avec les [[Unberogen]]s lorsque le père de [[Sigmar]] était roi. Cependant, cette proximité était aussi une rivalité et, dès que les dangers s'éloignaient, les Chérusens et les Taléutes se pillaient mutuellement, tentant d'agrandir leur territoire au détriment de l'autre. l'[[Empereur]] Sigmar convoqua les deux [[Comte Électeur|Comtes]] et leur fixa la [[Talabec]] comme frontière<ref name="LS2">Graham McNeill, ''La Légende de Sigmar Tome 2 : Empire'', Black Library, 2011</ref>.
+
La tribu des '''Chérusens''' est l'une des tribus fondatrice de l'[[Empire]]. Elle correspond à la province du [[Hochland]]<ref name="HS">Warhammer JdR v2 - Les Héritiers de Sigmar</ref>. La divinité associée à cette tribu semblait être '''Lupus''', un ancien dieux des Loups et de l’hiver qui a été absorbé par [[Ulric]], le Dieu des [[Teutogen]]s, longtemps avant l'époque de [[Sigmar]]. Les Chérusens étaient très proches des [[Taléute]]s voisins et leurs rois étaient apparentés<ref name="TR">Warhammer JdR v2 - Le Tome de la Rédemption</ref>. Ces deux tribus furent parmi les premières à s'allier avec les [[Unberogen]]s lorsque le père de [[Sigmar]] était roi. Cependant, cette proximité était aussi une rivalité et, dès que les dangers s'éloignaient, les Chérusens et les Taléutes se pillaient mutuellement, tentant d'agrandir leur territoire au détriment de l'autre. l'[[Empereur]] Sigmar convoqua les deux [[Comte Électeur|Comtes]] et leur fixa la [[Talabec]] comme frontière<ref name="LS2">Graham McNeill, ''La Légende de Sigmar Tome 2 : Empire'', Black Library, 2011</ref>. Ils établirent leur capitale à '''Hochergig'''<ref name="LS3">Graham McNeill, ''La Légende de Sigmar Tome 3 : Le Roi-Dieu'', Black Library, 2012</ref>.
  
 
Le Comte des Chérusen était Aloysis, un homme mince, au profil de rapace, avec une longue chevelure noire. C'était un homme maigre aux cheveux noués en une longue natte. Comme ses plus farouches guerriers, il dédaignait le port de la barbe et son visage anguleux était décoré de tatouages bleu et rouge. Au combat, les Chérusens avaient une unité particulière: les Hommes sauvages, qui se battaient nus à l’exception de leurs peintures de guerre et des pagnes cloutés dont ils se ceignaient les reins<ref name="LS1">Graham McNeill, ''La Légende de Sigmar Tome 1 : Heldenhammer'', Bibliothèque Interdite, 2008</ref>.
 
Le Comte des Chérusen était Aloysis, un homme mince, au profil de rapace, avec une longue chevelure noire. C'était un homme maigre aux cheveux noués en une longue natte. Comme ses plus farouches guerriers, il dédaignait le port de la barbe et son visage anguleux était décoré de tatouages bleu et rouge. Au combat, les Chérusens avaient une unité particulière: les Hommes sauvages, qui se battaient nus à l’exception de leurs peintures de guerre et des pagnes cloutés dont ils se ceignaient les reins<ref name="LS1">Graham McNeill, ''La Légende de Sigmar Tome 1 : Heldenhammer'', Bibliothèque Interdite, 2008</ref>.

Version du 6 août 2019 à 22:42

Carte politique de l'Empire à sa fondation.

La tribu des Chérusens est l'une des tribus fondatrice de l'Empire. Elle correspond à la province du Hochland[1]. La divinité associée à cette tribu semblait être Lupus, un ancien dieux des Loups et de l’hiver qui a été absorbé par Ulric, le Dieu des Teutogens, longtemps avant l'époque de Sigmar. Les Chérusens étaient très proches des Taléutes voisins et leurs rois étaient apparentés[2]. Ces deux tribus furent parmi les premières à s'allier avec les Unberogens lorsque le père de Sigmar était roi. Cependant, cette proximité était aussi une rivalité et, dès que les dangers s'éloignaient, les Chérusens et les Taléutes se pillaient mutuellement, tentant d'agrandir leur territoire au détriment de l'autre. l'Empereur Sigmar convoqua les deux Comtes et leur fixa la Talabec comme frontière[3]. Ils établirent leur capitale à Hochergig[4].

Le Comte des Chérusen était Aloysis, un homme mince, au profil de rapace, avec une longue chevelure noire. C'était un homme maigre aux cheveux noués en une longue natte. Comme ses plus farouches guerriers, il dédaignait le port de la barbe et son visage anguleux était décoré de tatouages bleu et rouge. Au combat, les Chérusens avaient une unité particulière: les Hommes sauvages, qui se battaient nus à l’exception de leurs peintures de guerre et des pagnes cloutés dont ils se ceignaient les reins[5].


Sources

  1. Warhammer JdR v2 - Les Héritiers de Sigmar
  2. Warhammer JdR v2 - Le Tome de la Rédemption
  3. Graham McNeill, La Légende de Sigmar Tome 2 : Empire, Black Library, 2011
  4. Graham McNeill, La Légende de Sigmar Tome 3 : Le Roi-Dieu, Black Library, 2012
  5. Graham McNeill, La Légende de Sigmar Tome 1 : Heldenhammer, Bibliothèque Interdite, 2008