Catégorie:Les Forces de l'Empire

De La Bibliothèque Impériale
« Hommes de Sigmar ! Je lis dans vos yeux la crainte de l'ennemi. Je lis dans vos yeux que vous ignorez comment combattre ces monstres. Hommes de l'Empire, j'ai les réponses à vos questions. Nous les combattrons avec le fer, nous les combattrons avec courage, mais avant tout, nous les combattrons avec notre foi en Sigmar ! »
- Magnus le Pieux, avant la Bataille des Portes de Kislev

L'Empire est une vaste nation luttant en permanence pour sa survie. Dès sa fondation par le Dieu guerrier Sigmar, l'Empire a dû faire face aux invasions, aux épidémies et aux guerres civiles. Depuis plus de deux mille cinq cents ans, il survit néanmoins aux périodes de trouble et aux batailles grâce à la bravoure et à la discipline de ses armées, qui sont renommées à travers tout le Vieux Monde. Les armées de l'Empire rassemblent des soldats professionnels disciplinés, des chevaliers héroïques et de puissantes machine de guerre. Bien que nombre d'ennemis de l'Empire alignent des guerriers plus puissants que les humains, nul ne saurait mettre en doute l'ingéniosité ou la ténacité d'un soldat impérial sur le champs de bataille.

Une armée de l'Empire comprend généralement un large éventail de troupes, depuis les combattants endurcis des troupes régulières et des Ordres de Chevalerie jusqu'aux canon et aux incontrôlables Flagellants. Un commandant impérial peut mettre sur pied une armée qui partira affronter l'ennemi au corps à corps, hallebardes baissées, ou qui désintégrera l'adversaire à distance à coups de canon et de salve d'arquebuses, voire mêler les deux approches, et vous trouverez ici le détail des troupes, des héros, des monstres et des machines de guerre qui constituent les forces armées de l'Empire.

L’Empire est menacé de toute part, à l’intérieur comme de l’extérieur de ses frontières. De telles menaces doivent être contrecarrées par les armées de l'Empereur, un mélange chaotique d’infanterie et de cavalerie, de machines de guerre et de monstres, de magiciens et de prêtres.
Les Forces de l’Empire
Seigneur
Général de
l’Empire
Seigneur Sorcier
de Bataille
Archidiacre Grand Maître
Héros
Capitaine de
l’Empire
Sorcier
de Bataille
Prêtre-Guerrier Maître Ingénieur Répurgateur
Unités de Base
Halberd.png
Empire Spearmen.png
Swordsmen.png
Handgunners.png
Hallebardiers Lanciers Épéistes Arquebusiers
Crossbowmen.png
Free company militia.png
Empire knight.png
Arbalétriers Archers Milices des
Franches-Compagnies
Chevaliers
Impériaux
Unités Spéciales
Greatswords.png
Demigryph knights.png
Reiksguard.png
Flagellants.png
Joueurs d'Épée Chevaliers
Demigriffons
Chevaliers du
Cercle Intérieur
Chasseurs Flagellants
Pistoliers.png
Outriders.png
Great Cannon.png
Mortar.png
Pistoliers Escorteurs Grands Canons Mortiers
Unités Rares
Helblaster volley gun.png
Helstorm rocket.png
Steamtank.png
Luminark.png
Canon à Répétition
Feu d'Enfer
Batterie Tonnerre
de Feu
Tank à Vapeur Hurricanum Céleste Heliobolis de Hysh


Évidement, l’Empire étant si vaste, chaque dirigeant à sa vision personnelle de la façon de mener une guerre, aussi des armées très différentes de celles rencontrées habituellement peuvent être aperçue sur le champs de bataille.

La Garde de l’Empereur

À moins que Karl Franz lui-même ne la dirige en personne, sa garde est mené par le Reiksmarshall. La principale différence avec une autre armée de l’Empire est l’importante présence de Chevaliers de la Reiksguard. On peut aussi noter, en plus des traditionnels Joueurs d’Épée, la présence d’un régiment de Reiksguard à pied, garnison du palais et garde personnelle de l’Empereur.

Le Train d’Artillerie de Nuln

Les armées de Nuln sont renommées pour leur utilisation massive de l’artillerie : canons et mortiers étant aussi nombreux que les régiments d’infanterie classiques. Les Chevaliers désapprouvant de telles tactiques, aussi les Grands Maîtres autorisent rarement leurs hommes à rejoindre ce genre d’armées.

Armée Sigmarite

Ce type d’armée se rassemble habituellement autour d’un Saint, d’un Prêtre ou d’un Moine qui parcourent l’Empire en suivant leur visions et en prêchant au peuple. Il proclament que Sigmar leur a confié une mission sacrée, qui consiste généralement à détruire une malfaisance particulière. Le peuple les suit et les Flagellants se joignent en masse à leur armée. Même les régiments de troupes régulières peuvent se joindre à leur croisade si un Comte Électeur ou un Grand Maître le décide, par dévotion, ou plus souvent par commodité.

Armée Mercenaire de Marienburg

Même si Marienburg ne fait plus partie de l’Empire, les armées de ce port prospère sont similaires, mais la présence de Mercenaires venu du monde entier y est bien plus importante, et à l’inverse, les Chevaliers y sont plutôt rare. De telles armées peuvent être vu dans l’Empire durant les périodes de guerre civile.

Le Culte d’Ulric

Les armées de Middenheim furent très influencées par le culte d’Ulric, dont le dogme recommande le corps à corps plutôt que le tir. Les armes à poudre noires, considéré comme des armes de lâches, ne sont pas utilisées et l’armée semble désuète selon les critères impériaux. L’importante présence de Chevaliers du Loup Blanc dans ces armées ne surprendra personne, tout comme la présence de la Garde Teutogen si l’Ar-Ulric décide de se joindre au combat.

Armée de Croisade

Une armée de croisade se forme lorsque tous les Chevaliers d’un Ordre sont appelé par leur Grand Maître afin de combattre pour une cause importante. Elle ne comporte presque que des Chevaliers et leurs hommes d’armes, avec quelques renforts envoyés par un Comte Électeur allié.

Source

  • Livre d'Armée de l'Empire, V7
  • Livre d'Armée de l'Empire, V6