Bataille d’Osterwald

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 13 juillet 2019 à 17:56 par Un ostlandais égaré (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Durant l'année 2512 C.I, après un hiver particulièrement rigoureux, une immense horde d'Orques et de Gobelins descendit des Montagnes du Bord du Monde et du Pays des Trolls et ravagea les provinces orientales de l'Empire. Ils étaient commandés par Azhag le Massacreur, l'un des seigneurs Orques les plus craints de l'époque. La carrière de conquérant d'Azhag débuta après sa découverte de la Couronne de Sorcellerie dans les ruines abandonnées de la cité démoniaque de Todtheim, aux frontières des Désolations du Chaos. Elle lui conféra des pouvoirs magiques bien supérieurs à ceux d'un chef Orque normal, ce qui explique peut-être l'étendue de ses conquêtes. Azgal montrait des dispositions à la ruse et à la tactique bien au-delà de ce que l'on pouvait attendre d'un chef de tribu primitive. Il regroupa rapidement une immense horde qui traversa les cols de montagne, ignorant les puissantes forteresses Naines et menaça la sécurité des populations de l'Ostermark.

Chevauchant sa grande Vouivre de guerre Mâchkrân', Azhag lassa une empreinte de terreur dans les terres humaines. Derrière lui, sa horde déchaînée de Peaux-Vertes grandissait jour après jour, car les rumeurs de pillages et de batailles les attiraient sous sa bannière. Durant le printemps, trois villes furent entièrement détruites et le grand temple de Sigmar de Nachtdorf, le plus grand lieu sacré de l'est, fut profané et brûlé. Certains prétendirent alors que Gork et Mork, les dieux Orques, étaient plus puissants que Sigmar. Enfin, la terrible défaite impériale à la Bataille de la Colline du Boucher menaçait la survie même de l'Empire.

La gravité de la situation était telle que le Reiksmarshall ordonna à Otto Blucher d'intercepter et de détruire ces sauvages pillards. Blucher entrait alors dans sa quarante et unième année et était considéré comme le meilleur général de l'Empire, probablement à cause de son habitude de ne jamais perdre une bataille.

Brutal et franc, connu pour ses plans méticuleux et sa sauvage férocité au combat, Blucher reçut le commandement de l'une des armées les plus puissantes que l'Empire ait jamais réunie, afin de détruire rapidement cette menace. Comme Azhag possédait des pouvoirs de sorciers et qu'il était accompagné de deux chamans Gobelins, le Reiksmarshall joignit à cette armée deux des meilleurs sorciers de guerre de l'Empire : Wolfgang Greiss, seigneur sorcier du Collège Améthyste renommé dans tout l'Empire pour son acharnement au combat et Franz Wagner, maître sorcier du Collège Flamboyant d'Altdorf. Courroucé par la destruction du temple de Nachtdorf, le Grand Théogoniste en personne, Volkmar le Sévère, décida de se joindre à l'armée pour aider son vieil ami Blucher.

Au quatrième jour de Sigmarzeit, Blucher réussit à rattraper Azhag près du petit village de Osterwald. Au lever du jour, le décor était en place pour l'une des plus féroces batailles de la longue histoire impériale en 2515 C.I.

Otto Blucher, avait préparé toute la nuit son plan de bataille sachant que si il échouait, les Peaux-Vertes seraient libres de ravager les provinces orientales de l'Empire. Appuyé par l'artillerie, et d'un puissant Tank à Vapeur, Blucher parvient grâce une charge de la Reikguard et des Chevaliers Panthères à atteindre Azhag qui avait prit l'avantage après avoir massacré et mit en déroute l'infanterie impériale grâce aux pouvoirs de la Couronne et de ceux des Chamans Gobelins. Mais cette même couronne fut la perte du Seigneur Orque, car elle tenta à ce moment de s'emparer de son esprit. Le combat mental entre elle et Azhag permit à Werner von Kreigstadt, Grand Maître des Chevaliers Panthères de tuer Mâchkrân' et d'achever Azhag à terre. Avec la mort de leur Seigneur, les Peaux-Vertes survivants s’enfuirent, mettant fin à la Waaagh!

Le sorcier améthyste Wolfgang Greiss identifia la Couronne runique qui reposait sur le front d'Azhag comme la source de toute cette folie. Elle fut source de discorde entre le Grand Théogoniste, qui voulait la conserver loin des convoitises, et l'Ar-Ulric qui voulait la détruire. L'Empereur trancha en faveur du Grand Théogoniste et la couronne fut placé en lieu sûr à Altdorf.

Sources

  • Verrah Rubicon
  • White Dwarf 3, 108, 187