Aver

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 22 mars 2019 à 16:22 par Un ostlandais égaré (discussion | contributions) (Sources)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

L'Aver - qui a donné son nom au territoire qu'elle arrose - prend sa source depuis les torrents dans les Montagnes Noires, dans les montagnes surplombant la forteresse Naine de Karak Varn, au nord du Col du Feu Noir. Après une série d'immense cascades se forment deux rivières, le Bief de l'Aver et le Bief Bleu, remarquable par la coloration de leurs eaux, d'un bleu profond, ainsi que leur vigueur et leur écume, qui se rejoignent finalement au niveau de la terre Halflings du Moot, où il est vital pour l'irrigation des cultures. L'Aver continue ensuite en direction de l'ouest après la capitale provinciale d'Averheim pour se jeter dans le Reik à Nuln. Son cours supérieur comporte de nombreuses chutes, mais au moment où il se jette dans le Reik, il est largement accessible aux péniches et autres embarcations fluviales. L'Aver constitue ainsi une importante voie commerciale et des routes très anciennes longent son cours, jusqu'aux villes bâties à l'extrême limite de ses portions navigables.

Les grandes plaines fertiles de l'Averland sont d'excellent pâturages pour les chevaux et l'on considère que les monture de cette province sont les plus rapides de l'Empire. Elles sont donc très recherchées par les représentant des Ordres Impériaux de Chevalerie.

Sources[modifier]

  • Warhammer JdR - Livre des Règles V1
  • Livre d'Armée de l'Empire, V7