Avelorn

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 3 décembre 2017 à 18:40 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Bannière d’Avelorn
Au nord-est d’Ellyrion, au-delà de la rivière Arduil, se trouve Avelorn, le plus ancien de tous les royaumes Elfiques. La gloire des temps anciens persiste dans ses bois et, sous ses frondaisons, vivent encore des créatures de légende. La plus grande population d’Homme-Arbres du monde y entretient ses jardins de chênes et d’arbres soleils. Les Grand Aigles nichent dans les collines enchantées et les Licornes piaffent dans les clairières ensoleillées. Les Hauts Elfes d’Avelorn ressemblent plus aux Elfes Sylvains d’Athel Loren, dans le Vieux Monde, qu’aux autres Elfes d’Ulthuan.

Avelorn est sous la férule de la Reine Éternelle, l’élue de la Terre Mère, maîtresse des forêts immortelles, gardienne de la fertilité, détentrice des rites du printemps doré et de l’un des trônes jumeaux d’Ulthuan. La reine d’Avelorn est la fille aînée de la précédente Reine Éternelle, conçue après des noces rituelles d’un an avec le Roi Phénix. Après cela, leurs chemins se séparent. Chacun peut prendre un nouveau consort mais seule leur fille peut être la nouvelle Reine Éternelle. C’est pourquoi les reines d’Avelorn ont toujours été les Reines Éternelles d’Ulthuan, formant une longue dynastie.

Il y a souvent des rivalités entre les deux trônes. Les orientations politiques de la Reine Éternelle peuvent être en contradiction avec celles du Roi Phénix. Les Rois Phénix sont souvent guerriers et expansionnistes, tandis que les Reines Éternelles sont souvent pacifiques et introverties. Mais cette dualité est à la base de tous les concepts de gouvernement des Elfes : être gouverné par un seul dictateur tout puissant serait impensable pour eux.

L’été est éternel dans les clairières enchantées d’Avelorn. Sous les tonnelles naturelles, les sujets de sa majesté chantent et dansent. La cour de la Reine Éternelle se déplace à travers Avelorn, comme une grande caravane, montant des pavillons de soie multicolore à chaque halte. Le jour, des rires argentés résonnent dans la forêt, lorsque les Elfes se divertissent. La nuit, des lumières féeriques dansent dans l’obscurité, suivant les gens de la Reine Éternelle et illuminant les festivités. Avec son climat parfait, ses forêts fertiles et la beauté de ses habitants presque immortels, Avelorn semble être une sorte de paradis auquel les humains ne peuvent que rêver.

Cependant, sous cette apparente insouciance, existent des inimitiés amères. Les factions de la cour recherchent les faveurs de la reine. Les rivalités sont rarement oubliées et chaque mot d’esprit est à double sens. En effet, le prestige étant une question de vie ou de mort en Avelorn, être choisie comme suivante de la reine est un grand honneur pour une jeune femme, tout comme être choisi comme consort est le rêve de tout jeune homme. Chacun cherche donc à rehausser sa position au détriment des autres.

Les suivantes de la reine forment aussi sa Garde d’Honneur : une centaine de magnifiques jeunes filles Elfes, entraînées dans les arts guerriers jusqu’à égaler ou même surpasser les plus preux des chevaliers dans le maniement de la lance et de l’arc, montent la garde autour de le Reine Éternelle lors de ses déplacements, car la forêt contient des lieux sombres et dangereux où le cœur des arbres est pourri et où rodent de sinistres créatures.

Beaucoup de nobles se rendent en Avelorn pour rejoindre la cour, il n’est donc pas surprenant que le royaume compte de nombreux héros renommés. Ils se lancent sans cesse des défis, livrent des joutes ou participent à des concours d’archerie pour prouver leur valeur et tenter de s’attirer les bonnes grâces de la Reine Éternelle.

Favorisée par la déesse, Alarielle, la Reine Éternelle actuelle, est extraordinairement belle. C’est une sorcière accomplie et elle a maîtrisée tous les rites complexes de fertilité d’Avelorn et d’Ulthuan. Elle jouit de grands pouvoirs et d’une grande considération dans tout Ulthuan.


Averlorn.jpg


Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7