Araignée Géante

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 10 août 2013 à 16:49 par Christer (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Les denses forêts du Vieux Monde abritent maintes créatures dangereuses, tels que les Hommes-Bêtes, les Jabberslythes et d'innombrables autres créatures épouvantable dont les plus communes sont les araignées. Dans leurs nids enfouis au cœur des plus sombres forêts, ces monstruosités vivent dans l’unique but de dévorer des êtres vivants. La plupart ne dépassent pas la taille de la paume d'un homme, mais même ces petites araignées peuvent avoir une morsure extrêmement venimeuse. D'autres, presque aussi grosses que des Dragons, sont vénérées comme des divinitées par les Gobelins des Forêts, mais ces monstres boursouflés peuvent à peine sortir de leur antre.

Très proche d'aspect d'une araignée ordinaire, l’Araignée Géante est aussi grande qu‘un homme et ses pattes sont gigantesques. Ces créatures sont d'horribles mutations de leurs équivalents des greniers et des sous-bois, gonflées dans ces monstrueuses proportions par les forces du Chaos, jusqu’à atteindre une taille suffisante pour servir de montures aux Gobelins des Forêts, qui sont aux petits soins pour les élever. Jusqu'à huit yeux peuvent surmonter leur tête, sans oublier une paire d'énormes mandibules. Leur abdomen est noir ou brun, parfois marqué de couleurs plus vives, et leurs pattes se meuvent presque trop vite pour qu'on masse les observer.

Il existe beaucoup de sous-espèce d’Araignées Géantes, comme les Dos-Gris de Tilée, les Attrapeuses d'Hommes de la Drakwald ou les Têtes de Mort Écarlates de la Grande Forêt, toutes sont venimeuses et dotées de mandibules puissante capable de percer les plaques d'armure pour délivrer leurs morsures empoisonnées. Si elles ne sont pas aussi rapide que les loups ou les chevaux, les Araignées Géantes savent se déplacer avec aisance dans les zones de bois dense. Elles sont bien plus intelligentes que leurs petites cousines et préfèrent jouer avec leurs proies en leur tendant des pièges, tissant des toiles fibreuses et gluantes qu’il est difficile de rompre. Les Araignées Géantes préfèrent l'approche sournoise, qui consiste à se laisser tomber sur le dos de leur victime et à lui inoculer une bonne dose de poison avant qu'elle ait le temps de réagir. Une fois leur victimes paralysés par leur venin, les Araignées Géantes les enferment dans des cocons de soie pour plus tard, quand elles leurs pomperont les fluides vitaux jusqu'à n'en laisser que la peau et les os.

Les habitants des hameaux situé à quelque jours de marches des bois infestés de ses horreurs ont appris à juste titre à redouter ces tueuses à huit pattes, qui peuvent si facilement franchir leurs murs d'enceinte et se jouer de leur tours de guet, même si, la plupart du temps, ces créatures n'attaquent que pour des raisons alimentaires, c'est pourquoi elles se contentent généralement de neutraliser une victime et de l'emporter dans la foulée plutôt que de rester sur place pour prolonger le combat.

Mères des Araignées[modifier]

Ces créatures venimeuses d'une taille gigantesque sont plus grande que des Trolls et leur corps est intégralement protégé par une armure de plaques chitineuses. Seuls les plus fous osent traquer de tels monstres, et les Chamans Gobelins des Forêts entrent dans cette catégorie. S'il est béni par la Déesse Araignée, un Chaman ne sera pas réduit à l'état de pulpe, mais récompensé avec quelques jeunes araignées, dont la taille est déjà celle de la têtes d'un cheval. Cet essaim sera ramené au camp et entraîné. Les Mères des Araignées font des montures de choix pour les plus grands guerriers de la tribu.


63974530.jpg

Sources[modifier]

  • Livre d'Armée Orques et Gobelins, V8
  • Warhammer JdR - Bestiaire du Vieux Monde