Apophas

De La Bibliothèque Impériale
Révision datée du 19 août 2017 à 10:57 par Guilhem3004 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Prince Apophas, le Seigneur Scarabée Maudit
Apophas était un prince dévoré par l’ambition qui désirait plus que tout monter sur le trône de Numas. Une nuit, il coupa la gorge de tous les membres de la lignée royale pendant leur sommeil et se proclama roi. Cependant, le peuple de Numas se rebella contre lui. Les fidèles du roi assassiné pénétrèrent dans la salle du trône et entraînèrent l’usurpateur jusqu’au temple afin de le juger. A Nehekhara, le crime le plus terrible était celui de régicide. Ceux qui tentaient de s’emparer du trône de la sorte se voyaient refuser le privilège de la momification, et leurs os étaient jetés aux charognards du désert. Ne pouvant accéder au Royaume des Âmes, ils étaient au mieux confinés dans les profondeurs labyrinthiques du Monde des Ténèbres, et au pire, dans le néant absolu. Les crimes d’Apophas exigeaient un châtiment encore plus sévère. Il fut enfermé vivant dans un sarcophage rempli de scarabées mangeurs d’hommes. On raconte que ses cris d’agonie s’entendirent au-delà des murs du temple, mais lorsqu’on ouvrit le couvercle, il ne restait aucune trace des insectes. Le cénotaphe ne contenait plus qu’un crâne parfaitement récuré, sur lequel les prêtres gravèrent un hiéroglyphe de malédiction éternelle destiné à l’âme d’Apophas, avant de la jeter au milieu du désert.

Après sa mort, l’âme d’Apophas fut réclamée par Usirian, le dieu des Enfers, afin de la tourmenter pour l’éternité à cause de ses crimes. Toutefois; étant de noble extraction, Apophas était autorisé à marchander avec Usirian, lui promettant qu’en échange de sa libération, il ramènerait au dieu une âme identique à la sienne pour prendre sa place. Usirian accepta et Apophas ressuscita en tant que Seigneur Scarabée Maudit.

Apophas se manifeste sous la forme d’une nuée de coléoptères surgissant du sol et formant peu à peu une silhouette noire. Apophas n’est pas un cadavre ranimé, mais un Revenant du désert dont le corps se compose de milliers de scarabées grouillants. Au sommet de cette masse toujours en mouvement, son crâne scrute le monde à la recherche de sa victime, l’âme qui lui permettra de racheter sa liberté. Sa main tient la même lame qui lui servit à égorger sa famille, dont le sang continue de ruisseler.

Les scarabées formant le corps d’Apophas peuvent traverser les terrains les plus impraticables sans être ralentis une seconde. Ils peuvent même exploser dans un nuage d’ailes chitineuses, survoler le champ de bataille et se reformer en un simulacre d’homme. Apophas balaye ceux qui se tiennent entre sa proie et lui, et lorsque sa mâchoire s’ouvre, une vague d’insectes jaillit pour noyer ses ennemis. Peu importe la puissance des coups assénés à son horrible forme, les insectes pullulent et referment les plaies ouvertes ou font repousser les membres sectionnés. Apophas est absolument implacable, et n’a de cesse que lorsque sa victime est étendue morte à ses pieds.

Apophas enferme alors l’esprit de sa cible dans une prison mystique, avant de retourner dans les profondeurs des Enfers. L’âme est alors placée sur une balance et comparée à l’esprit maudit d’Apophas. Mais en vérité, deux âmes ne sont jamais égales, et la balance n’atteint jamais l’équilibre. Ainsi, Apophas s’est lui-même condamné à arpenter la terre pour l’éternité.

Source[modifier]

  • Livre d’Armée des Rois des Tombes, V8