Alfgéir Gunnarson

De La Bibliothèque Impériale

Alfgéir Gunnarson était un Unberogen du temps du début de l'Empire. Il fut le Champion et le Maréchal du Reik du Roi Björn, puis de son fils Sigmar. Le premier Empereur le nomma également Grand Chevalier de l'Empire à la fondation de celui-ci. Il vécu une vie de courage et d'honneur, mais finalement solitaire.

Alors que les Unberogens, puis les autres tribus, passaient aux armures de fer, le Champion conserva toujours son armure de bronze. Il reçu une épée sur laquelle Alaric le Fou apposa des runes de solidité et de tranchant et qui devait devenir le symbole de sa charge et Sigmar lui donna une bannière blanche et or qui devint l'étendard des Gardes du Palais.

Chose réputée impossible, Alfgéir escalada le Fauschlag avec Sigmar lorsque celui-ci voulut aller parler avec Artur, le roi des Teutogens. Au cours des rares campagnes militaires où il n'accompagnait pas Sigmar, comme lors du massacre des Roppsmenns, il était régent de Reikdorf.

Il abdiqua de ses titres en 15 C.I. après la Bataille du Reik contre Nagash. En effet, son bras fut coupé par le Vampire Markus. Finalement, Alfgéir, et non Markus, survécu à leur duel grâce à la bénédiction d'Ulric, qui transforma aussi ses yeux. Ils étaient devenus entièrement blancs, de la teinte des neiges du septentrion. Alfgéir rejoint alors le culte d'Ulric, et c'est lui qui gela le lac dans lequel Sigmar emprisonna Krell, bloquant le Revenant pour des centaines d'années.

Sources

  • Graham McNeill, La Légende de Sigmar Tome 1 : Heldenhammer, Bibliothèque Interdite, 2008
  • Graham McNeill, La Légende de Sigmar Tome 2 : Empire, Black Library, 2011
  • Graham McNeill, La Légende de Sigmar Tome 3 : Le Roi-Dieu, Black Library, 2012
  • Graham McNeill, Legend of Sigmar : Sword Guardian, Black Library, 2012