Aleguzzler Gargants : Différence entre versions

De La Bibliothèque Impériale
(Page créée avec « 300px|right|thumb|Aleguzzler Gargant Surplombant les Grots qui courent autour deux, les Aleguzzler Gargants se rendent au combat en pous... »)
 
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Aleguzzler Gargant.jpg|300px|right|thumb|Aleguzzler Gargant]]
 
[[Fichier:Aleguzzler Gargant.jpg|300px|right|thumb|Aleguzzler Gargant]]
Surplombant les Grots qui courent autour deux, les Aleguzzler Gargants se rendent au combat en poussant des beuglements de colère. Ils sont motivés par un apport constant de breuvage de champignons alcoolisé, et font des alliés redoutables (bien que légèrement imprévisibles) pour les Gloomspite Gitz.
+
Surplombant les Grots qui courent autour deux, les Aleguzzler Gargants se rendent au combat en poussant des beuglements de colère. Ils sont motivés par un apport constant de breuvage de champignons alcoolisé, et font des alliés redoutables (bien que légèrement imprévisibles) pour les [[:Catégorie:Gloomspite Gitz|Gloomspite Gitz]]Gloomspite Gitz.
 +
 
  
 
On dit que jadis, les ancêtres des Gargants formaient un peuple fier, bien que sauvage. Les tribus de ces enfants du dieu-animal Behemat parcouraient les Royaumes Mortels au cours de l'Âge des Mythes, construisaient des édifices en terre et en pierre, et aidaient parfois les forces de l'Ordre à défendre leurs domaines contre leurs ennemis.
 
On dit que jadis, les ancêtres des Gargants formaient un peuple fier, bien que sauvage. Les tribus de ces enfants du dieu-animal Behemat parcouraient les Royaumes Mortels au cours de l'Âge des Mythes, construisaient des édifices en terre et en pierre, et aidaient parfois les forces de l'Ordre à défendre leurs domaines contre leurs ennemis.
 +
  
 
L'Âge du Chaos précipita le déclin des tribus de Gargants. Corrompues par le Chaos, abandonnées par le panthéon brisé de Sigmar, elles dégénérèrent en créatures stupides. Les Gargants qui ne mutèrent pas en abominations devinrent lents d'esprit, revinrent à des pratiques sauvages et furent sujets à des accès de colère, qui ne faisaient qu'empirer lorsqu'ils faisaient face à des choses qu'ils ne pouvaient appréhender. Et comme il s'agissait d'à peu près tout ce que les Gargants rencontraient, ils laissaient généralement derrière eux un sillage de destruction, de tours en ruine et de villages dépeuplés sous l'effet de leur comportement violent et de leur appétit démesuré.
 
L'Âge du Chaos précipita le déclin des tribus de Gargants. Corrompues par le Chaos, abandonnées par le panthéon brisé de Sigmar, elles dégénérèrent en créatures stupides. Les Gargants qui ne mutèrent pas en abominations devinrent lents d'esprit, revinrent à des pratiques sauvages et furent sujets à des accès de colère, qui ne faisaient qu'empirer lorsqu'ils faisaient face à des choses qu'ils ne pouvaient appréhender. Et comme il s'agissait d'à peu près tout ce que les Gargants rencontraient, ils laissaient généralement derrière eux un sillage de destruction, de tours en ruine et de villages dépeuplés sous l'effet de leur comportement violent et de leur appétit démesuré.
  
C'est tout naturellement que les Gargants se rapprochèrent des hordes de la Destruction, et se soumirent à Gorkamorka, sans réellement comprendre ce que cela signifiait. Aujourd'hui, les Gargants ne sont plus que des ivrognes irascibles, qui se joignent volontiers aux pillages des peaux-vertes et des Ogors. Un Gargant qui combat aux côtés des hordes Gloomspite a souvent trouvé une caverne confortable où cuver son vin et qui, à son réveil, décide de combattre sa gueule de bois en se saoulant de nouveau. Soudoyé par les Grots à l'aide de bière de champignons, il avance à grandes enjambées, disperse l'ennemi avec sa massue, le piétine à mort ou trébuche et s'affale sur eux, avec des conséquences fatales pour ces derniers, avant de retourner dormir une fois la bataille terminée.
+
 
 +
C'est tout naturellement que les Gargants se rapprochèrent des hordes de la Destruction, et se soumirent à Gorkamorka, sans réellement comprendre ce que cela signifiait. Aujourd'hui, les Gargants ne sont plus que des ivrognes irascibles, qui se joignent volontiers aux pillages des peaux-vertes et des Ogors. Un Gargant qui combat aux côtés des hordes '''Gloomspite''' a souvent trouvé une caverne confortable où cuver son vin et qui, à son réveil, décide de combattre sa gueule de bois en se saoulant de nouveau. Soudoyé par les Grots à l'aide de bière de champignons, il avance à grandes enjambées, disperse l'ennemi avec sa massue, le piétine à mort ou trébuche et s'affale sur eux, avec des conséquences fatales pour ces derniers, avant de retourner dormir une fois la bataille terminée.
  
  

Version actuelle datée du 26 mars 2020 à 19:23

Aleguzzler Gargant

Surplombant les Grots qui courent autour deux, les Aleguzzler Gargants se rendent au combat en poussant des beuglements de colère. Ils sont motivés par un apport constant de breuvage de champignons alcoolisé, et font des alliés redoutables (bien que légèrement imprévisibles) pour les Gloomspite GitzGloomspite Gitz.


On dit que jadis, les ancêtres des Gargants formaient un peuple fier, bien que sauvage. Les tribus de ces enfants du dieu-animal Behemat parcouraient les Royaumes Mortels au cours de l'Âge des Mythes, construisaient des édifices en terre et en pierre, et aidaient parfois les forces de l'Ordre à défendre leurs domaines contre leurs ennemis.


L'Âge du Chaos précipita le déclin des tribus de Gargants. Corrompues par le Chaos, abandonnées par le panthéon brisé de Sigmar, elles dégénérèrent en créatures stupides. Les Gargants qui ne mutèrent pas en abominations devinrent lents d'esprit, revinrent à des pratiques sauvages et furent sujets à des accès de colère, qui ne faisaient qu'empirer lorsqu'ils faisaient face à des choses qu'ils ne pouvaient appréhender. Et comme il s'agissait d'à peu près tout ce que les Gargants rencontraient, ils laissaient généralement derrière eux un sillage de destruction, de tours en ruine et de villages dépeuplés sous l'effet de leur comportement violent et de leur appétit démesuré.


C'est tout naturellement que les Gargants se rapprochèrent des hordes de la Destruction, et se soumirent à Gorkamorka, sans réellement comprendre ce que cela signifiait. Aujourd'hui, les Gargants ne sont plus que des ivrognes irascibles, qui se joignent volontiers aux pillages des peaux-vertes et des Ogors. Un Gargant qui combat aux côtés des hordes Gloomspite a souvent trouvé une caverne confortable où cuver son vin et qui, à son réveil, décide de combattre sa gueule de bois en se saoulant de nouveau. Soudoyé par les Grots à l'aide de bière de champignons, il avance à grandes enjambées, disperse l'ennemi avec sa massue, le piétine à mort ou trébuche et s'affale sur eux, avec des conséquences fatales pour ces derniers, avant de retourner dormir une fois la bataille terminée.


Source[modifier]

  • Destruction Battletome : Gloomspite Gitz