Vol de la Stèle Étoilée de Quetli

De La Bibliothèque Impériale
Le Seigneur Tepec-Inzi, accompagné de Gor-Rok, mène une force éradiquer les pillards Elfes Noirs et récupérer la Stèle Étoilée de Quetli.
Les plus acharnés des pillards s’avèrent être les Elfes Noirs de Naggaroth. Grâce à leur don de vision, les Slanns avaient suivi la guerre civile en Ulthuan et méditaient depuis sur l’apparition de ces sinistres cousins des Elfes. Pour les Prêtres-Mages, ces êtres pervertis différaient assez peu des Hauts Elfes, avec lesquels ils n’avaient eu que très peu de contacts après leur première et désastreuse rencontre à Pahuax. Au début, les Slanns avaient laissés les Druchii pénétrer sans heurt en Lustrie, ou plutôt, sans leur opposer directement les Hommes-Lézards, car il était impossible d’éviter l’hostilité de la jungle elle-même. De la sorte, les Prêtre-Mages purent les observer afin deviner leurs intentions, mais les nouveaux venus semblaient uniquement intéressés par le pillage des richesses des Hommes-Lézards. Cela ne fit que conforter les Slanns dans leur opinion : les races à sang chaud s’étaient éloignées des desseins des Anciens, et tout contact avec elles ne pouvait que dégénérer en conflit.

Les Elfes Noirs arrivaient en Lustrie de plus en plus nombreux depuis qu’ils avaient découvert la Voie Ténébreuse, un vaste réseau de rivières souterraines qui criblait tout le continent. L’approche passive des Slaans fut abandonnée après la profanation du temple d’Izzatal et la tentative des Druchii de capturer les Prêtres Skinks du temple flottant de Chotec. Mais l’acte le plus haïssable des Elfes Noirs fut lorsqu’ils s’emparèrent de la Stèle Étoilée de Quetli en 315 CI, l’un des artefacts les plus sacrés, au cœur de la salle forte la mieux gardée de tout le pays.

Les stèles sont des dalles de pierre gravées de symboles ésotériques et la Stèle Étoilée était un artefact extrêmement prisé, car elle renfermait le secret d’un alignement stellaire. Tandis que les Elfes Noirs transportaient leur butin sur la Voie Ténébreuse, le Prêtre-Mage Tepec-Inzi d’Itza fut tiré de sa contemplation séculaire par la confusion qui agitait ses semblables et la sensation que l’artefact était entre de mauvaise mains, et résolut de reprendre la Stèle Étoilée pour de contrer les maléfices des Elfes Noirs.

Il rassembla les cohortes d’Itza et conduisit une vaste armée d’Hommes-Lézards vers le nord, dans la Forêt des Cendres puis le long des rivages gris de la Côte des Cendres. L’armée intercepta les sombres nefs des Elfes Noirs à l’embouchure de la Mer Sorcière alors qu’elles émergeaient à peine de la Voie Ténébreuse. La bataille qui éclata fut extrêmement sanglante, car les Hommes-Lézards acculèrent les Druchii et les repoussèrent contre les récifs. Tepec-Inzi se tourna vers le plus loyal de ses guerriers Saurus, Gor-Rok, aussi appelé le Grand Lézard Blanc en référence à son albinisme qui témoignait de la faveur des Anciens, et lui donna un unique ordre : « reprends ». Gor-Rok s’inclina et se dirigea vers les lignes des Elfes Noirs.

Ces derniers n’avaient aucunement l’intention de se laisser reprendre leur butin. Leur chef, un Dynaste célèbre pour sa cruauté, monta dans son char et fondit sur les Saurus, la cavalerie Druchii dans son sillage. Gor-Rok ne recula pas plus qu’il ne vacilla alors que la machine fonçait droit sur lui. Au dernier moment, le reptile planta son bouclier de pierre dans le sol, et le véhicule ennemi vint s’écraser contre lui. Avant-même que la poussière ne retombe, le dynaste empala le Saurus d’un coup d’estoc de sa pique d’acier, mais Gor-Rok refusait de mourir. Il attira à lui l’Elfe Noir en enfonçant davantage l’arme dans sa poitrine, et lui arracha la gorge d’un claquement de mâchoires. Avec fermeté, les Hommes-Lézards repoussèrent l’ennemi jusqu’aux déferlante de la Mer Souterraine.

Ce n’est qu’après la bataille, lorsque Gor-Rok eût retrouvé la Stèle Étoilée, que la lance Druchii fut retirée de son corps ensanglanté. La Stèle sacrée retourna à sa place dans la Cité-Temple d’Itza, et il fut ordonné que dorénavant, elle serait en permanence surveillée par les plus dévoués des Gardes du Temple afin de dissuader quiconque de tenter de s’en emparer de nouveau. En outre, depuis cet événement, les raids d’Elfes Noirs en Lustrie rencontrent systématiquement une opposition guerrière, et des patrouilles Skinks furent assignées à la surveillance de la Voie Ténébreuse.

Sources[modifier]

  • Livre d'Armée des Hommes-Lézards, V7
  • Livre d'Armée des Hommes-Lézards, V8