Udo Grunwald

De La Bibliothèque Impériale

Udo Grunwald est un chasseur de sorcière sigmarite de 33 ans dont la hiérarchie est basée dans un temple de Sigmar près du Col du Feu Noir en Averland. Il était sergent dans l'armée régulière de Nuln lorsqu'il participa à la destruction d'une secte chaotique lors de laquelle il tua un Enfant du Chaos, dont l'horreur le marqua à vie. C'est après ces événements qu'il rejoint l'ordre des Templiers de Sigmar. Au cours de sa carrière, il défend la forteresse de Grenzstadt contre les Peaux-Vertes puis participe à la campagne contre l'Ost du Corbeau, une armée de Guerriers du Chaos adorant Tzeentch. Il est également chargé d’enquêter sur le cas d'Annaliese Jaeger, soupçonnée d'être un instrument du Chaos.

Il rase normalement son crâne, mais ses cheveux sont parsemés de gris, comme sa moustache et le chaume poivre et sel qui recouvrent sa large mâchoire. Lorsqu'il porte son uniforme officiel complet, sa cuirasse est recouverte d'une couche de laque noire toute fraîche et il y fixe plusieurs passages des livres de Sigmar sur de minces parchemins collés à l'aide de sceaux de cire. Ceux-ci sont marqués par le gros anneau sigillaire qu’il porte à la main gauche par-dessus le gant noir qui lui remonte jusqu’au coude. Sur son chapeau à large bord il porte un insigne récemment poli en forme de crâne couronné, et sur les deux baudriers qui se croisaient sur son torse sont sanglés ses outils de travail : pieux à pointe d’argent, fioles d’eau bénite, cornes de poudre et un petit livre de citations sigmarites verrouillé par un cadenas. Sa paire de pistolets ouvragés et ornés de dorure, qui appartenaient auparavant à son ancien maître, sont rangés dans leurs étuis à sa ceinture, et toute une collection de couteaux et « d'instruments de confession » tranchants sont disposés sur tout son costume : sur ses flancs, attachés à ses hautes bottes, sur ses avant-bras. Sa fidèle masse à ailettes sont suspendue à sa ceinture. Sur ses épaules, il jette son lourd manteau noir et il a une lourde arbalète dans le dos.

Source[modifier]

  • Roman l'Empire en Flamme, d'Anthony Reynolds, 2015