Tyrion

De La Bibliothèque Impériale
Tyrion, le Champion d’Ulthuan, le Faucheur, le Fléau des Orques, le Tueur, le Dragon de Cothique.
Descendant d’Ænarion par la lignée de Morelion, frère de Teclis et amant d’Alarielle.
« Notre belle terre est assiégée de toutes parts mais nous résistons comme nos pères l’ont fait avant nous. Nous sortirons victorieux et plus intraitables que jamais de ces temps agités où nos frères corrompus viennent ravager nos rivages. Nous sommes les Asur, les fils d’Ænarion, et jamais Ulthuan ne tombera. »
- Prince Tyrion, Défenseur d’Ulthuan

Le nom de Tyrion est prononcé, tout comme celui de son frère jumeau Teclis, avec un profond respect par les Hauts Elfes, car sa célébrité va bien au-delà des rivages d’Ulthuan. Il fait partie d’une des plus anciennes familles elfiques; en effet, sa lignée remonte à Ænarion, le premier et le plus grand de tous les Rois Phénix. Son destin est d’accomplir des actes prodigieux et de façonner le futur de royaumes entiers.

Le prince Tyrion est le plus habile guerrier des Hauts Elfes et un impitoyable adversaire. Champion de la Reine Éternelle d’Avelorn, il est le Faucheur pour les Elfes Noirs, le Fléau des Orques pour les Gobelins du Col de la Hache Rouge, alors que les nordique le nomment simplement le Tueur. Ce puissant champion a été pendant deux siècles le rempart entre les Elfes d’Ulthuan et leurs nombreux ennemis, le bouclier qui les a protégés des ténèbres. Il est si vaillant et talentueux que les aèdes n’hésitent pas à dire qu’il est Ænarion réincarné, et leurs chants trouvent écho même en dehors d’Ulthuan. Depuis l’ascension fulgurante de Tyrion, beaucoup disent qu’il est voué à mener les Hauts Elfes vers un futur glorieux, et peut-être même à recevoir un jour la Couronne du Phénix. Pourtant, Tyrion ne prête pas l’oreille à de telles rumeurs ; il reste d’une loyauté indéfectible envers Finubar et se consacre corps et âme à la protection d’Ulthuan et de la Reine Éternelle. Néanmoins, cette dernière tâche lui permet de joindre l’utile à l’agréable, car il est de notoriété publique que Tyrion est l’amant d’Alarielle depuis des années.

Bien que Tyrion soit un grand guerrier, ce n’est pas un politicien avisé, et il n’est pas rare qu’il parle à tort et à travers ou mette son nez dans des affaires qui ne le regardent pas. Toutefois, le prestige de sa lignée et ses hauts faits d’armes le préservent de l’ostracisme des nobles plus rusés ou plus subtils que lui. De fait, nul n’oserait défier ouvertement celui qui a banni le Démon N'kari au Temple du Phénix, tué Urian Lamepoison sur les plaines de Finuval et mis en déroute la horde pouilleuse de Skreet la Vermine avec le seul concours de Malhandir, son Coursier Elfique, dernier descendant de Korhandir, père de tous les chevaux. De plus, Tyrion s’est lié d’amitié avec la plupart des plus grands héros d’Ulthuan, et bénéficie de la protection du Roi Phénix en personne. D’aucuns chuchotent même que ce dernier aurait chargé Tyrion de former un conseil de guerre secret prêt à répondre à son appel à tout instant.

Malheureusement, le futur de Tyrion n’est pas assuré pour autant. A chaque génération, les descendants de Morelion, le fils d’Ænarion, ont été victimes d’une malédiction terrible. Celle-ci peut se manifester de diverses façons et affliger l’Elfe d’infirmité, de folie, voire de corruptions plus sombres. Jusqu’à présent, Tyrion ne souffre pas de tels maux, cependant certains voient en ses sautes d’humeur et sa susceptibilité les prémisses de sa déchéance. Peut-être le plus grand champion des Elfes subira-t-il un jour une effroyable tragédie, mais pour l’heure, il continue de protéger Ulthuan.

Depuis la Troisième Invasion d'Ulthuan, les jumeaux sont restés actifs dans la défense d’Ulthuan et ne se sont donc pas souvent recroisé. Ils se retrouvèrent dans leur demeure ancestrale en 2 326 lorsque Teclis dut y revenir pour les funérailles de son père et ils s’embrassèrent malgré la peine de l’instant. Tyrion était devenu le champion de la Reine Éternelle, second défenseur d’Ulthuan après le Roi Phénix, et mena l’armée qui vainquit les Maraudeurs nordiques d’Erik Hache Rouge et lança deux expéditions sur l’Île Blafarde pour soustraire l’Autel de Khaine aux Elfes Noirs. Il les repoussa deux fois vers les terres de Naggaroth avant qu’ils ne revinssent. En temps de paix, il réside à la cour de la Reine Éternelle et est garant la paix en Avelorn en pourchassant les monstres et en traquant les envahisseurs Hommes-Bêtes et Gobelins.

Ulthuan est à l’aube d’un âge de ténèbres qui pourrait bien la détruire définitivement. Dans tous les cas, il ne pourra pas survivre sans la lame de Tyrion. Reste à espérer que d’ici là, la malédiction d’Ænarion n’aura pas rattrapé le frère de Teclis.


Tyrion possède les Objets Magiques suivant :
  • Croc du Soleil, l’Épée Runique de Tyrion : Cette lame ancienne forgée afin de tuer les Démons lors des premiers jours du règne d’Ænarion brûle avec autant de férocité que le soleil. Les runes chauffées à blanc courant le long de sa lame promettent à ses victimes une mort ardente.
  • Armure de Dragon d’Ænarion : Ce harnois fut forgé il y a bien longtemps sur l’Enclume de Vaul afin de protéger Ænarion. Suite à son trépas, l’armure fut perdue des milliers d’années durant avant d’être retrouvée par Tethlis le Tueur. Depuis, elle a été portée par les plus grands héros d’Ulthuan.
  • Le Cœur d’Avelorn : Ce rubis rouge sang est un don de la Reine Éternelle afin de protéger Tyrion de la mort. On raconte que si Tyrion devait être mortellement blessé, le cœur d’Avelorn se briserait afin de le ressusciter. Toutefois, un tel prodige aurait un coût, car les liens qui unissent Alarielle et Tyrion seraient eux aussi brisés, et ne pourraient jamais être restaurés.


Sources

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7
  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8